Bouvron : la supérette préemptée par Carrefour

bouvron

Fermée mi-septembre dernier, la supérette 8a8 de Bouvron vient d’être préemptée par Carrefour Contact. La reprise du fond de commerce de l’ancien exploitant (SARL Kyme) a été décidée ces jours-ci au Tribunal de Commerce de Saint-Nazaire.

Malgré une autre offre mieux-disante, Carrefour a fait jouer son droit de préemption au profit d’une société qui exploite la supérette Carrefour Contact de Grandchamp-des-Fontaines.

Comme nous l’a confirmé le mandataire judiciaire, il y avait trois repreneurs – l’un d’eux, indépendant, s’est désisté à la dernière audience. Un autre, Thiery Bertin, qui gère actuellement la supérette Utile à Malville (Super U) a présenté « une meilleure offre » pour le juge-commissaire. Cependant Carrefour Proximité a fait jouer son droit de préemption « au profit de la société Cousin Dis » (Grandchamp-des-Fontaines), « l’acte de cession devrait pouvoir être régularisé sous un délai d’un mois à un mois et demi ».

Pendant ce temps, le déclin du tissu commerçant de Bouvron, entamé il y a deux décennies, se poursuit. Mardi 6 mars, c’était le dernier jour d’ouverture du café-restaurant le Bretagne. Après la mort du gérant il y a quelques semaines, la société s’est éteinte, sa femme et son aide sont de facto licenciées.

Et comme nous explique la femme du gérant, elle n’a pas l’intention de continuer : « je n’habite pas ici, j’en ai ma claque de Bouvron. Mon mari a tout fait pour ne pas mourir ici et ne pas me laisser seule, j’arrête. J’apprécie particulièrement qu’il n’y a pas un seul commerçant venu me souhaiter ses condoléances ou me soutenir ».

Elle a l’intention de reprendre un poste salarié dans la restauration, plus près de chez elle « mon mari a tenu des cafés-restaurants pendant 55 ans, notamment à Nantes et La Baule, moi aussi, c’est un métier ». Le Bretagne était aussi le seul restaurant, puisque le restaurant-café-tabac Le Bouvronnais a arrêté son activité restauration cet hiver, faute d’une rentabilité suffisante et de personnel, et s’est reconverti provisoirement dans le snacking.

Louis-Benoît Greffe

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine