Depuis février 2019, un nouvel établissement a ouvert à Bénodet, en lieu et place de l’ancien Escapabes (le long de la corniche) : Rizenn. Un établissement ouvert par Jean-Jacques Conan. Et approuvé par nos soins !

L’établissement est ouvert midi et soir, du mardi soir au dimanche midi inclus. Il propose une carte pas trop étoffée – ce qui est un bon signe en général – et deux menus, à 31 € et à 41 €. Mais également, il faut le souligner, un menu enfant, avec poisson frais du marché, nuggets de poulet faits maison, le tout accompagné de frites maisons et de légumes cuits de façon à tomber par terre ! Cela dénote avec tous ces restaurants qui pensent qu’un menu enfant ne devrait être composé que de frites grasses, et de nuggets industriels, initiant ainsi nos enfants, dès le plus jeune âge, à la malbouffe (avec en prime, un bonbon pour terminer le repas…)

rizenn_benodet
Apprendre aux enfants à bien manger.

Du côté des assiettes pour les adultes, que dire ? Le foie gras est exquis, fondant. Le Tataki de thon rouge (Mi-cuit) avec son sésame, est un délice ! De la fraîcheur, et une préparation à tomber. Bravo.

rizenn_benodet rizenn_benodet

Pour le plat principal, nous ne pouvons que recommander la souris d’agneau avec une cuisson lente et sa sauce, fine, au miel de sarrasin. Le mariage salé-sucré (mais pas trop) est juste parfait. Le tout accompagné de légumes de saisons cuisinés, comme pour le menu enfant, à la perfection.

rizenn_benodet

Enfin, concernant le dessert, là encore, pas d’innombrables choix, mais la recherche de l’efficacité et de la séduction culinaire. Le moelleux au chocolat achèvera de vous séduire, accompagné de sa boule de glace et de sa crème caramel. Ou bien, plus léger, la panna cotta fraise, efficace également.

rizenn_benodet

En résumé, à quelques mètres de l’Océan, Rizenn est une adresse que nous conseillons, pour la qualité de ses mets. Deux seuls bémols, mineurs : la décoration, qui se cherche semble-t-il, mais il est vrai que le restaurant vient tout juste d’ouvrir. Le pain, qui accompagne les mets. Cette qualité de mets ne peut en effet pas se concilier avec du pain blanc, dont on connaît par ailleurs l’aspect totalement néfaste, nutritivement, énergétiquement, qualitativement. Il y a tant de boulangers qui tâchent de produire un pain de qualité, avec des céréales anciennes, que ce sont eux qu’il faut mettre en valeur.

Pour le reste, comme on dit en gastronomie : « Congratulations to the chief! ». 

Rizenn, 37, rue du Poulquer. 09 82 57 74 73. Ouvert du mardi soir au dimanche midi inclus.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V