Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Langue bretonne. Stumdi lance une cagnotte pour maintenir son activité

Stumdi, organisme dispensant des stages de breton pour adultes, connaît de grosses difficultés financières pour maintenir son service d’accompagnement. Une cagnotte vient d’être lancée.

Stumdi : le service d’accompagnement menacé

La langue bretonne offre de nombreuses opportunités d’emploi à ceux qui la parlent, comme nous l’avons déjà rappelé à plusieurs reprises sur Breizh-info.com. Pour les adultes non brittophones, il existe différents moyens de se former. Des cours par correspondance aux cours du soir en passant par les stages de breton intensifs. Parmi les entités qui proposent ces stages, Stumdi est incontournable.

Depuis une trentaine d’années, l’association, dont l’appellation Stumdi vient de « stummadur dibaouez » et signifie « formation continue », forme plus de 350 personnes à la langue bretonne tous les ans. Un enseignement dispensé sur six sites : Arradon, Brest, Guingamp, Landerneau, Ploemeur et Saint-Brieuc.

Par ailleurs, il existe au sein de Stumdi un service d’accompagnement destiné à permettre l’insertion des demandeurs d’emploi une fois formés au breton. Un service, existant depuis 2006, qui a permis à environ mille stagiaires de trouver un poste par la suite. Mais qui connaît aujourd’hui des difficultés financières.

Stumdi : 60 000 euros nécessaires

Ainsi, Stumdi vient de lancer une cagnotte en ligne dans le but de récolter 60 000 euros. Un montant destiné à financer le maintien de ce service d’accompagnement qui ne bénéficie d’aucune subvention et est entièrement à la charge de Stumdi. Pour assurer cette insertion, une salariée à temps plein est en effet rémunérée.

Appel est donc fait à la générosité des entreprises comme des particuliers. Dans la présentation de cette cagnotte, ouverte jusqu’au 31 décembre, Stumdi précise également que les dons qui lui seront faits, en tant qu’association d’intérêt général, ouvriront droit à une réduction d’impôt égale à 66 % du montant du don pour les particuliers et 60 % pour les entreprises.

Enfin, si les fonds collectés sont suffisants pour maintenir le service d’accompagnement en activité, celui-ci pourrait dorénavant être ouvert à tous les bretonnants non stagiaires qui le souhaitent.


Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

E brezhoneg, Ensauvagement, Local, NANTES, Société

Laeroñsioù, feulster, dramm, degemeret mat e Bro-Raez !

Découvrir l'article

E brezhoneg, Justice, Local, Société, VANNES

Morbihan : ar pober a werzhe dramm

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

PRIZIOÙ 2024. Les prix de l’avenir de la langue bretonne diffusés le jeudi 14 mars sur France 3 Bretagne

Découvrir l'article

E brezhoneg, Informatique, Local, NANTES, Société

Naoned : 70 kartenn-anv ha seizh aotre-bleniañ kavet e ranndi un e-c’hwiblaer

Découvrir l'article

E brezhoneg, Education, LANNION, Local, Société

“Diwan Landreger” war an hent mat

Découvrir l'article

Dinan, E brezhoneg, Justice, Local, Société

Dinan : sportour a live uhel, rapour met ivez dam-houlier !

Découvrir l'article

Sport

Brezhoneg e Football Klub An Oriant. La place du breton au FC Lorient – 4 munud e Breizh

Découvrir l'article

E brezhoneg, International

Korsika : ur skol bublik dre soubidigezh e Portivechju a-benn miz gwengolo !

Découvrir l'article

E brezhoneg, Education, Local, MORLAIX, Société

Landivizio : ar vestrez-skol a ra 70 bloaz, ne vo ket paeet ken !

Découvrir l'article

BREST, E brezhoneg, Evenements à venir en Bretagne, Local

Brest : un diskouezadeg war an… drag queens !

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍