Corsaires, vieilles pierres, mer… et montagnes de blanche ? A Saint-Malo, en à peine un mois, deux grosses saisies d’héroïne et cocaïne ont été faites par la police locale, entre début juin et début juillet. Selon la police, de plus en plus de drogue dure circule dans la ville et aux abords – ce qui est le cas du reste de toutes les grandes agglomérations de Haute-Bretagne – on oublie souvent que Saint-Malo compte 47.000 habitants et son agglomération 84.000

Le 9 juillet, lors d’une perquisition, 510 grammes d’héroïne cachés dans un conduit d’aération – soit 30.000 € à la revente (58€ le gramme)– ont été saisis ainsi que 725 € en liquide. L’individu, déjà défavorablement connu et mis en cause, au départ, dans une affaire de violences volontaires, a été placé en garde à vue, en matière de stupéfiants, ce peut être 96 heures maximum. Il est déjà connu pour port d’arme prohibé, violences agravées, conduite en état d’ivresse et usage de stupéfiants – il en consomme depuis l’âge de 15 ans. Faute d’avoir prouvé la cession, il n’est condamné que pour la détention, soit 8 mois ferme.

Il y a un mois à peine, ce sont l’équivalent de 50.000 € de cocaïne et une grosse somme d’argent qui ont été saisis le 3 juin, après l’interpellation houleuse d’un individu déjà très défavorablement connu des forces de l’ordre.

Deux dealers condamnés à du sursis à Rennes

A propos de stups encore, des « charbonneurs » (dealers de halls) du quartier de Cleunay à Rennes, arrêtés le 9 juillet avec 100 grammes de drogue (33 cocottes de cocaïne pour 19 grammes et 89.9 grammes en sachets de cannabis) et 760 € d’argent liquide, ont été condamnés à six mois avec sursis et l’interdiction de paraître à Cleunay – ils ont plaidé, l’un que c’était sa première fois, l’autre qu’il n’avait fait que le rejoindre dans le hall, bien qu’il ait été interpellé en avril dernier pour les mêmes faits. Le quartier est un lieu de deal assez réputé.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine