À Brest, plusieurs incendies volontaires ont été perpétrés dans la nuit du 28 au 29 août. Trois hommes d’origine albanaise ont été appréhendés par la police.

Brest : neuf véhicules détruits par les flammes

Le Finistère est-il en guerre ? La question mérite d’être posée au regard de l’actualité de ces derniers jours. Nous évoquions l’attaque, le weekend dernier, du Pardon de Plouguin, petite commune léonarde, par une horde de « jeunes » dont peu de témoins de la scène se sont risqués à dresser le portrait (par peur de manquer aux règles du politiquement correct ?).

À Brest cette fois, dans la nuit du 27 au 28 août, une rixe entre les délinquants des deux quartiers de Kerourien et Pontanézen a conduit à une fusillade dans laquelle deux personnes ont été blessées et hospitalisées.

Dernier acte en date, une série d’incendies volontaires, toujours à Brest, a eu lieu dans la nuit du 28 au 29 août. Entre 22 h et 3 h 30, des voitures, un scooter et un camping-car ont brûlé à l’hôpital de Bohars mais aussi dans le quartier de Bellevue ou encore à Lanredec. Les quartiers de Kérinou et de Lambézellec font aussi partie de la liste. Au total, ce sont neuf véhicules incendiées et deux tentatives d’incendies qui ont été constatés.

Trois hommes d’origine albanaise interpellés

Ces incendies ont-ils été commis en représailles à la rixe de la veille ? La guerre des bandes prend-elle une nouvelle ampleur à Brest ? Il est encore trop tôt pour le déterminer, en attendant les conclusions des enquêteurs.

Dans le quartier de Lanredec, ce type de dégradations est pourtant une nouveauté. D’après un habitant, « ces derniers temps, on a aperçu plusieurs fois des groupes d’individus n’appartenant pas au quartier, et plusieurs tentatives de cambriolages et dégradations ont été constatées ». Des « groupes d’individus » sur lesquelles les résidents de Lanredec sont bien peu prolixes…

En attendant, trois hommes d’origine albanaise ont été interpellés dans la nuit.

Arthur Keraudren

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine