Depuis fin octobre, le nombre de commerces du centre-ville de Nantes victimes de cambriolages a explosé. Des cafés, mais aussi d’autres commerces (chocolateries, pâtisseries, pharmacies…) ont été fracturés et leur fond de caisse dérobé.

Ainsi, fin octobre, un riverain a empêché deux individus de s’en prendre à un salon de coiffure, rue des Vieilles Douves, alors qu’ils défonçaient la vitrine avec une plaque d’égout.

Dans la seule rue Léon Blum, entre la préfecture et la mairie, six établissements ont été cambriolés entre fin novembre et début décembre. D’autres l’ont été rue Saint-Clément [Maréchal Joffre dans sa partie étroite et commerçante], Gambetta, de l’Échelle, Contrescarpe, de la Fosse, place Royale, rue du Préfet Bonnefoy…

Tabacs, pharmacies, pizzeria…

Sans oublier plusieurs tabacs – notamment la Civette du Palais rue Alphonse Gautte, face à l’ancien palais de Justice – quand le gérant est arrivé à 6h30, les deux voleurs, en foulard, n’ont eu le temps de voler que le fond de caisse, ce 26 décembre à 6h30. Et des pharmacies, notamment dans le Bouffay et place Talensac.

Le 23 décembre, peu après le vol d’un fond de caisse de 180 € dans une pizzeria allée Duquesne, le voleur a été interpellé peu après place du Commerce. Âgé de 34 ans et d’origine extra-européenne, il était déjà en récidive légale.

Plus de 25 commerces dévalisés dans le centre-ville

Un autre commerce a encore été cassé – il s’agit de L’Antidote, 15 rue Racine. La vitre a été défoncée et la caisse volée « entre 0 et 6h du matin », rapporte un riverain sur les réseaux sociaux. Selon nos informations, plus de 25 commerces ont été dévalisés à Nantes-centre ainsi – une vitre est défoncée avec un objet contondant du genre pavé, parpaing ou grille d’égout, puis le ou les voleurs s’emparent du fond de caisse.

Selon un autre riverain du centre-ville, qui a pris une photo de l’un des voleurs en pleine action, « c’est tous les soirs qu’ils essaient de fracturer des magasins, c’est une petite équipe, et d’après ma petite enquête ils squattent un appartement rue Boileau ». L’équipe serait composée d’individus d’origine extra-européenne, habillées en jeans ou vêtements sportifs, le visage souvent masqué par un foulard.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine