Chauffeur et septuagénaire agressés, clandestins en roue libre, enlèvement en pleine rue… La routine de la délinquance en Bretagne

Les délinquants ne chôment pas en Bretagne, en attestent les récentes affaires développées par la presse régionale.

Le 2 septembre au soir à Lorient, un chauffeur de bus laisse monter trois hommes et une femme en état d’ivresse, accompagnés de chiens, place Alsace-Lorraine, et leur demande de ne pas boire. Il reçoit alors une dizaine de coups de poing de l’un des individus, l’obligeant à se rendre à l’hôpital pour se faire soigner. L’auteur des faits, un SDF, s’est rendu à la police une semaine plus tard. Poursuivi pour violences aggravées sur une personne chargée d‘une mission de service public, il écope de douze mois de prison dont huit avec sursis.

Le même soir à Châteaulin, durant la fête foraine, plusieurs jeunes hommes bloquent une passerelle. Un septuagénaire leur demande de se déplacer pour le laisser passer et se fait alors violemment agresser, au point d’être presque défiguré. Deux autres bagarres ont été signalées durant la soirée, ainsi que deux individus portant une batte en métal.

Le 8 septembre, un clandestin algérien de 23 ans, déjà connu par la justice sous d’autres noms, est jugé pour avoir blessé son voisin avec un couteau de boucher, le 2 août à Paimbœuf, en Loire-Atlantique. À l’origine, la victime âgée de 45 ans s’était plaint à la compagne du délinquant de la musique trop forte et de déchets jetés par la fenêtre. En guise de représailles, celui-ci s’était donc rendu au domicile du voisin et aurait tenter de planter le couteau au niveau de sa gorge, mais c’est la main mise en protection qui a reçu la lame, artères et tendons ayant été touchés. L’Algérien a beau prétendre à la barre que c’est son voisin qui tenait un couteau et que celui-ci s’est retourné contre l’agresseur, il est condamné à deux ans de prison ferme, à une interdiction de séjour en France (qui ne sera probablement pas appliquée) et de détention d’arme de 5 ans.

Le même jour à Nantes, dans le quartier de la gare sud, un homme est enlevé en pleine rue par des individus en BMW, masqués et tenant des armes longues de type Kalachnikov et fusils à pompe. Une enquête pour enlèvement et séquestration en bande organisée est ouverte.

Enfin le 9 septembre à Vannes, en comparution immédiate, une expertise psychiatrique est ordonnée par la justice sur la personne d’un clandestin guinéen de 19 ans, interpellé huit fois en l’espace d’un mois. Il a notamment agressé un veilleur de nuit du Samu social municipal où il était hébergé, et s’est rebellé à plusieurs reprises contre les forces de l’ordre. Revendeur de drogue sans domicile ni travail, il est maintenu en détention et sera jugé le 21 octobre.

Avec notre partenaire Délinquance en Bretagne

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

6 réponses

  1. Certains n’ont pas compris que le  » vivre ensemble » ne signifiait pas vivre dans la tranquillité et la paix alors ils ont voté Macron mais c’est trop tard pour changer d’avis !

  2. va t’on en arriver à faire des milices pour arreter cela, le gouverne ment, à chaque audition nous enfume !
    tout va tres bien, on s’en occupe ! et tous les jours on entent, pas dans les journaux nationaux ni la PRESSE AUDIOVISUELLE, sur les vols, les viols, les gens enlevés, les femmes objets sexuelles et…y’en a assez de ses satanistes migrants qu’en plus nous coutent tres chers.
    Faire comme la premiere ministe de Norvege, mettre un bateau à quai, et dire aux migrants que si ils ne respectent pas les lois du pays, le bateau est à disposition.

  3. Je comprend fort bien tous les commentaires, mais notre gouvernement est si nul – à moins que cela ne soit fait en connaissance de cause – que rien n’est fait ! et dans beaucoup de domaines, beaucoup ont voté Macron, mais cela s’avère être un erreur qui nous coûte plus que cher, puisque c’est la faillite dans tous les domaines !
    Alors que ceux qui ont voté Maron paie la catastrophe ! ce serait le juste retour des choses !
    En attendant on a pas fini d’en voir, et de payer, et c’est grâce à qui ?

  4. Ce sont les MUSULMANS et les  »clandestins » musulmans qui sont responsables de cette insécurité grandissante mais les gauchos-islamos-collabos ne veulent pas le reconnaître car les musulmans, qui ont  »le droit de vote », en France, sont leurs principaux électeurs…car sans le  »vote des musulmans » la  »gauche française » n’existerait plus!…tant pis pour les Français qui doivent subir, tous les jours, les méfaits de cette immigration musulmane!

  5. Depuis de Gaulle et surtout depuis Mitterrand, les envahisseurs entrent en France pour se servir en logements, écoles, hôpitaux, allocations familiales etc.
    Pourquoi je cite de Gaulle ?
    Parce que les Accords d’Evian ont stipulé que les  » Algériens » viendraient librement en France et y bénéficieraient du système social francais ! La pompe aspirants était installée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !