Le confinement, et l’arrêt de toutes compétitions sportives (hormis le championnat de Biélorussie de football, tout un programme…) permet de faire le point sur ce qui se passe en terme de championnat, en Irlande, en Irlande du Nord, en Écosse, au Pays de Galles. Alors certes, ce n’est pas du football niveau top de la Ligue des champions, mais on y retrouve souvent un football à l’ancienne, du kick and rush, des pubs qui entourent le stade, un public de passionnés qui se déplacent partout pour suivre leurs petits clubs, et surtout, des anecdotes à la pelle dans des pays qui, profondément, sont amoureux du football. Petit tour d’horizon.

Shamrock Rovers, leader du championnat d’Irlande

Le championnat d’Irlande n’a débuté que depuis 5 journées. Nos cousins irish n’ont pas attendu les propos pertinents de Christian Gourcuff pour que leur championnat se déroule suivant l’année civile. Plus particulièrement de février à octobre, pour jouer un maximum avec une météo convenable.

Le championnat (Airtricity League) s’organise sur deux divisions avec un système de promotion et relégation entre les deux niveaux. Mais c’est en même temps un championnat fermé puisque, sauf grande difficulté économique, les équipes participantes sont assurées de se maintenir au sein de ces deux divisions professionnelles. L’accession au championnat d’Irlande se fait sur décision de la fédération irlandaise et acceptation de la totalité des équipes déjà membres. Le plus haut niveau, rassemblant les dix meilleures équipes, est la Premier Division. Le deuxième niveau, composé elle aussi de dix équipes, se nomme First Division.

Actuellement, ce sont les Shamrock Rovers qui dominent la première division (sur 10 clubs, 4 jouent à Dublin) tandis que le Cabinteely Football Club domine la seconde division. L’an passé, c’est Dundalk qui avait remporté le championnat, tout comme en 2018.

Pour rappel, le vainqueur du championnat se qualifie pour le premier tour de la Ligue des champions, le deuxième et le troisième pour le premier tour de barrage de la Ligue europa (actuellement, Dundalk et Bohemian FC). Pour un petit clin d’œil du côté du Derry FC, club d’Irlande du Nord qui évolue, pour des raisons politiques évidentes, dans le championnat irlandais, nous vous conseillons cet excellent article signé Adrien Pécou, pour Le Monde.

Concernant la coupe d’Irlande, elle n’a pas encore débuté.

Actuellement, les responsables des différentes équipes essaient de s’arranger pour une reprise du championnat fin juin si l’état sanitaire de l’Irlande le permet.

Irlande du Nord : Linfield champion ?

Du côté de l’Irlande du Nord, c’est le petit frère des « Blues Brothers » (alliance historique des fans de Chelsea, des Glasgow Rangers et de Linfield donc) qui est en tête et bien partie pour être à nouveau champion. Derrière c’est Coleraine qui se classe second, devant les Crusaders, autre club de Belfast qui se dispute le podium avec les rivaux de toujours, Cliftonville et Glentoran mais aussi Larne, pas très loin. Il reste normalement 2 matchs en phase 2, puis 5 matchs en phase 3 entre les 6 meilleurs du championnat.

Si la Coupe nationale n’allait pas à son terme, ce qui est probable, l’Uefa accordera la troisième place européenne de l’Irlande du Nord à l’équipe qui terminera troisième en Premiership. Ceci concerne d’ailleurs les 55 associations de l’UEFA pour tout tournoi qui n’aura pas lieu et dont les places en coupe d’Europe seront donc attribuées en fonction de la position en ligue.

Les vainqueurs de la Premiership irlandaise devaient participer à la Ligue des champions, tandis que les vice-champions et les vainqueurs de la Coupe d’Irlande (ou le troisième donc) obtiendraient des places en Europa League. Les demi-finales de la Coupe d’Irlande du Nord, Ballymena United contre Coleraine et Cliftonville contre Glentoran, devaient avoir lieu le mois dernier.

Le championnat de première division de la Danske Bank pourrait par ailleurs être réorganisé la saison prochaine, afin que le championnat actuel puisse aller à son terme (moins de matchs en vue).

Du côté de la relégation, le deuxième club de Derry, Institute, devrait plonger, tout comme possiblement Warrenpoint Town, qui devrait disputer les barrages (pour le moment contre Loughall, tandis que Portadown est en position de force pour une montée directe).

Le Celtic Glasgow, confortablement en tête en Écosse

Petit détour par l’Écosse, avec la Scottish Premier League, elle aussi arrêtée pour cause de coronavirus. Un championnat dominé par le Celtic Glasgow cette année, comme depuis de nombreuses années, le Celtic possédant 80 points, c’est-à-dire 13 d’avance sur les Rangers (qui ont un match en moins), victimes d’un craquage en règle ces derniers temps alors qu’ils avaient pourtant fait le plus dur en allant remporter le dernier Old Firm chez l’ennemi de toujours (1-2) avant de perdre contre Hearts, Kilmarnock, Hamilton, et de faire un nul contre St Johnstone, ruinant l’espoir du peuple bleu de remporter, enfin, un titre qui lui échappe depuis 2011 (avant la relégation).

Nous sommes à 3 matchs de la fin de la deuxième phase du championnat. Ensuite, les 6 meilleures équipes joueront les unes contre les autres un match. Il reste donc au total 8 matchs à jouer, dont deux Old Firm, ce qui signifie qu’absolument rien n’est joué, même si le Celtic a une belle avance.

Si les choses en restaient là, le Celtic irait au premier tour de qualification de la Ligue des champions, les Rangers et Motherwell en Ligue Europa, tandis que les Hearts, club protestant d’Édimbourg (dans lequel jouait l’ancien gardien du Stade Rennais Gilles Rousset, à qui les fans locaux vouent un quasi-culte), pourrait descendre en ligue 2. Tout comme Hamilton qui devra jouer un barrage.

C’est le scénario souhaité (que le championnat s’arrête là) par de nombreux pensionnaires de la Scottish Premiership (SPFL) qui envisagent d’attribuer le titre de champion au Celtic Glasgow selon les informations du Telegraph. Le quotidien britannique précise qu’Aberdeen (4ème) serait alors amené à disputer le tour préliminaire de la prochaine campagne de Ligue Europa. Si cette décision venait à être confirmée, il s’agirait du 51ème titre de champion d’Écosse pour le club d’Odsonne Édouard, mais cela entraînerait des sanctions de la part de l’UEFA qui a déjà menacé.

La saison prochaine, Dundee United rejoindra la première division, tandis que Inverness, Ayr et Dundee FC se disputeront le deuxième ticket, normalement avec Hamilton donc, au cours de barrages. Partick Thistle, de son côté, finira en troisième division.

À noter que le Celtic a remporté la Coupe de la ligue écossaise, tandis que la Coupe d’Écosse en est au stade des demi-finales mais pourrait être annulée, ce qui amènerait Aberdeen, actuel 4ème du championnat, directement en Ligue Europa.

Pays de Galles : Connah’s Quay vers le titre ?

Du côté du Pays de Galles, les « traîtres » (ceux qui ont choisi d’évoluer dans la ligue anglaise) se portent moyennement. Cardiff City est 9ème de Championship, mais peut accrocher une place de barragistes, tandis que Swansea est 11ème, 1 point derrière (ce championnat est serré, dur et dingue) et peut aussi accrocher une 6ème place (3 points derrière, reste 9 matchs si la saison reprend).

Wrexham, qui évolue en D5 anglaise, est actuellement 20ème, tandis que Newport County, qui est en D4 est en 15ème position.

Mais la compétition reine au Pays de Galles niveau football, comme expliqué dans notre article sur les canaris de Caernarfon FC, c’est la Cymru Premier, elle aussi à l’arrêt. Un championnat dans lequel la deuxième phase a débuté, et qui est mené actuellement par Connah’s Quay, 4 points devant les habituels vainqueurs, The New Saints, suivis de Bala Town. Nos canaris, toujours en course en coupe, sont 5ème, eux aussi dans la poule des favoris.

Côté relégation, Airbus UK et Carmarthen Town devrait descendre. Les premiers sont de toute façon menacés de disparaître tout simplement, tout comme les Druid’s à qui la fédération voudrait retirer la licence. Impossible de vous dire alors qui montera, car le championnat pourrait être profondément restructuré lui aussi.

YV

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V