Le 5 mai 1981, Bobby Sands mourrait pour l’Irlande libre

A LA UNE

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Le 5 mai 1981, il  y a 39 ans, s’éteignait Robert Gerard « Bobby » Sands, martyr irlandais membre de l’IRA provisoire, et député à la chambre des  Communes du Royaume-Uni. Le jeune homme, âgé de 27 ans, s’éteignait à la prison de Long Kesh (Maze), en Ulster, après une grève de la faim de 66 jours.

Devenu le symbole de la résistance irlandaise face aux britanniques, Bobby Sands avait entamé sa grève de la faim avec d’autres militants nationalistes irlandais incarcérés, pour être rétabli dans leur statut de prisonniers politiques, un décret du gouvernement travailliste de James Callaghan du 1er mars 1976 ayant transformé les membres de l’IRA et les Républicains incarcérés en  criminels et délinquants de droit commun .

A l’annonce de sa mort, de nombreuses émeutes éclatèrent dans tous les quartiers nationalistes de l’Ulster, et notamment sur Falls Road, à Belfast, où un « murals » (ces fresques à la mémoire des activistes républicains ou loyalistes) lui rend d’ailleurs hommage.
Margaret Thatcher, la « dame de fer » , Premier ministre en Angleterre, déclara cyniquement à la Chambre des Communes : « Monsieur Sands était un criminel condamné. Il a fait le choix de s’ôter la vie. C’est un choix que l’organisation à laquelle il appartenait n’a pas laissé à beaucoup de ses victimes. ».

9 autres nationalistes irlandais décédèrent des suites d’une grève de la faim dans les jours qui suivirent :

  • Francis Hughes, 25 ans, meurt le 12 mai 1981 après 59 jours de grève de la faim
  • Raymond McCreesh,, 24 ans, meurt le 21 mai 1981 après 61 jours de grève de la faim
  • Patsy O’Hara , 23 ans, meurt le 21 mai 1981 après 61 jours de grève de la faim
  • Joe MacDonelle, 30 ans, meurt le 8 juillet 1981 après 61 jours de grève de la faim
  • Martin Hurson , 29 ans, meurt le 12 juillet 1981 après 46 jours de grève de la faim
  • Kevin Lynch , 25 ans, meurt le 1er août 1981 après 71 jours de grève de la faim
  • Kieran Doherty, 25 ans, meurt le 2 août 1981 après 73 jours de grève de la faim
  • Thomas McElvee , 23 ans, meurt le 8 août 1981 après 62 jours de grève de la faim
  • Michael Devine , 27 ans, meurt le 20 août 1981 après 60 jours de grève de la faim

Auteur de nombreux poèmes et écrits publiés alors qu’il était en prison, on doit à Bobby Sands notamment la citation suivante : « Notre vengeance sera le rire de nos enfants. » (Our revenge will be the laughter of our children.)

Pour connaitre l’histoire de Bobby Sands, un ouvrage de référence : « Bobby Sands, jusqu’au bout » de Denis O’Hearn 

Le texte de Bobby Sands, « Un jour dans ma vie », le plus long des Écrits de prison a par ailleurs été griffonné dans la noirceur d’une cellule du bloc-H de la tristement célèbre prison de Maze (également connue sous les dénominations Long Kesh ou The H blocks) et n’a été traduit et édité en France qu’en 2003 par une petite association du pays basque.

Nous vous proposons de le télécharger ici en format PDF

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Avec Solidarité Grand Ouest, une collecte de dons pour créer une section handivoile à Saint-Quay-Portrieux

Grâce au dispositif de collecte de dons du Fonds de dotation Solidarité Grand Ouest et au soutien du Super...

Médias mainstream : le grand errement ! Par Nicolas Vidal

Nicolas Vidal est le patron de "Putsch", média favorisant les débats culturels et sociaux. Dans son livre "Médias, le...

Articles liés

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger les vétérans de l'armée contre...

Norvège. Découverte d’un ornement celtique vieux de 1 500 ans

En Norvège, une équipe de prospecteurs a récemment fait une belle découverte en sortant de terre un ornement celtique vieux d'environ 1 500 ans....

Irlande. 40 ans après sa mort, la preuve que le Sinn Féin n’a pas respecté les dernières volontés de Bobby Sands

Bobby Sands, gréviste de la faim de l'IRA, mort des suites de cette grève de la faim le 5 mai 1981 (voir ici les...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique séparée de la République d'Irlande...