Portland. Un Antifa suspecté du meurtre d’un partisan de Donald Trump

A LA UNE

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

Un ancien militaire qui se dit «100% ANTIFA» et prêt pour la «guerre» fait l’objet d’une enquête sur la fusillade mortelle d’un partisan du président Trump à Portland.

Michael Forest Reinoehl, 48 ans, fait l’objet d’une enquête sur la mort d’Aaron Danielson, un «partisan» du groupe de droite Patriot Prayer qui faisait partie d’une caravane de partisans de Trump qui a inondé la ville samedi.

Il a été identifié en partie par son tatouage du poing « Black Power » sur son cou, ainsi que par un appel de sa soeur qui l’a reconnu sur la vidéo et les photos de l’attaque meurtrière.

«Nous avons contacté la police et confirmé que nous avons reconnu Michael sur les images».

Sa sœur a déclaré qu’il est séparé de la plupart de sa famille, y compris ses parents, depuis qu’il les a volés.

Reinoehl, qui a un fils et une fille, publie régulièrement des articles sur Black Lives Matter et les manifestations sur ses réseaux sociaux – qui sont maintenant inondés de menaces et de messages pro-Trump dans les commentaires.

«Chaque révolution a besoin de personnes qui sont disposées et prêtes à se battre», écrivait- il en juin, comparant cela à son temps dans l’armée.

«Je suis 100% ANTIFA! Je suis prêt à me battre pour mes frères et sœurs! » dit-il, insistant sur le fait qu’il ne «fuirait» pas la violence.

«Ce sera une guerre et comme toutes les guerres, il y aura des victimes», a-t-il écrit, appelant les manifestants et Antifa «mes frères d’armes».

Il affirme également avoir été touché par une balle en caoutchouc alors qu’il s’occupait de la «sécurité» lors de manifestations, et a récemment publié une vidéo d’un drapeau brûlé par une foule scandant «F – k Trump».

Reinoehl a été mis en examen lors d’une manifestation le 5 juillet pour possession d’une arme chargée dans un lieu public, de résistance à l’arrestation et d’interférence avec la police.

On lui a donné une date pour comparaître devant le tribunal plus tard ce mois-là, mais les allégations ont été abandonnées le 30 juillet avec une «non plainte», selon les archives judiciaires. Aucune raison n’a été donnée, et le bureau du procureur du district de Multnomah a déclaré qu’il examinait l’affaire.

New York Post

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes : les brocantes reprennent après un nouveau mauvais coup du gouvernement

Et de trois confinements ! Considérées comme non essentielles, les activités de l’antiquité-brocante ont droit à chaque confinement… à...

Laxisme judiciaire. Suspecté de meurtre à Nantes, l’individu est placé… sous bracelet électronique

Le laxisme judiciaire et la gestion des mis en cause pour délits graves voire pour crimes, laissent parfois songeur....

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes : les brocantes reprennent après un nouveau mauvais coup du gouvernement

Et de trois confinements ! Considérées comme non essentielles, les activités de l’antiquité-brocante ont droit à chaque confinement… à rien. Ou plutôt à la...

Laxisme judiciaire. Suspecté de meurtre à Nantes, l’individu est placé… sous bracelet électronique

Le laxisme judiciaire et la gestion des mis en cause pour délits graves voire pour crimes, laissent parfois songeur. Ainsi, le suspect numéro 1...

Élections régionales. Il reste un mois à Loïg Chesnais-Girard pour se refaire une santé

Mauvais démarrage pour Loïg Chesnais-Girard (PS), président du conseil régional de Bretagne. Un sondage portant sur les intentions de vote lui accorde seulement 14%...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a "développé plusieurs affaires qui lui...