Enquête Charlie Hebdo. La France en voie de sécession avancée ?

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Ce mercredi 2 septembre s’ouvrait le procès historique des attentats islamistes de janvier 2015 à Paris et Montrouge, au cours desquels 17 personnes ont été tuées dont une bonne partie de la rédaction de Charlie Hebdo. Une rédaction qui a tenu – d’une part à republier courageusement les caricatures qui ont provoqué la folie furieuse des islamistes, d’autre part à sonder la population française sur son rapport à la religion, au blasphème, aux « valeurs de la République ».

Charlie Hebdo a ainsi commandé à l’Ifop une grande enquête afin de mieux cerner l’état de l’opinion sur les combats menés par le journal satirique ces dernières années (ex : liberté d’expression, critique des religions, primauté des valeurs républicaines sur les préceptes religieux…) mais aussi le regard que les Français de diverses confessions portent sur les auteurs de la tuerie qui décima alors sa rédaction.

Pour cela, l’Ifop a mis en place un dispositif d’étude permettant d’observer la manière dont la position des Français sur ces sujets a évolué au cours des quinze dernières années tout en donnant pour la première fois un aperçu de l’opinion des Français de religion musulmane sur les attentats de 2015 et les sujets de société ayant émaillé l’actualité du journal depuis l’éclatement de l’affaire des caricatures en 2006. Afin d’avoir des données fiables sur cette catégorie de la population particulièrement concernée par ces sujets, l’Ifop a donc non seulement sondé un échantillon « classique » de 1 000 Français mais aussi un échantillon représentatif de 500 Français musulmans, soit dix fois plus que leur nombre habituellement interrogés dans un échantillon national représentatif.

La France est-elle unie derrière Charlie, ou bien au contraire au bord de la Sécession ? C’est ce que l’on va découvrir ci-dessous (on vous laisse découvrir le sondage en intégralité – vous remarquerez que la presse mainstream ne le met quasiment jamais à disposition des lecteurs).

Un sondage qui témoigne d’une fracture lourde entre musulmans et reste de la population

Si la presse mainstream titre massivement sur 82% des musulmans sondés qui condamnent les attentats contre Charlie Hebdo, elle ne focalise pas sur ces 69% de musulmans sondés qui estiment que Charlie Hebdo a eu tort de publier les caricatures « car cela constituait une provocation inutile ». Un avis partagé seulement par 31% de l’ensemble des Français sondés. Le « vivre ensemble » bat déjà de l’aile…

73% des musulmans comprennent par ailleurs que la publication des caricatures du prophète Mahomet ait suscité de l’indignation, contre 29% de l’ensemble des Français. Un gouffre abyssale sépare là encore les uns des autres.

66% des musulmans interrogés trouvent justifié un procès à l’encontre de Charlie Hebdo pour les caricatures est tout à fait justifié ou plutôt justifié, tandis qu’à l’inverse, 79% des Français sondés trouvent que c’est excessif. « Chérie, on va avoir un problème » dirait l’autre…

Seul « point de ralliement » à priori, la condamnation totale des attentats contre Charlie Hebdo (88% pour les Français sondés, 72% pour les Musulmans sondés ce qui laisse tout de même de la marge entre ceux qui ne condamnent pas, ceux que ça indiffère, et ceux qui condamnent tout en partageant certaines motivations des islamistes…). Sur cette question à noter que 26% des jeunes musulmans n’expriment pas de condamnation à l’égard des auteurs des attentats…Vous avez dit « avenir en commun » ?

« Les valeurs de la République ». Une religion qui ne fait plus recette

Les valeurs de la République (dont toute la classe politique et médiatique ne cesse de se revendiquer pour mieux masquer une désaffection croissante de la population vis à vis de ce qui s’apparente à une religion d’État) semblent toutefois faire de moins en moins recette au sein de notre société.

Ils ne sont que 53% des sondés parmi l’ensemble de la population à affirmer pouvoir potentiellement participer à des « marches républicaines organisées sous le slogan « Je suis Charlie ».

A la question (posée aux croyants) « En général, faites-vous passer vos convictions religieuses avant les valeurs de la République ? », 83% des croyants répondent non, mais seulement 60% des Musulmans sondés. A la question « En 2020, estimez-vous que dans leur majorité, les catégories de population suivantes respectent les valeurs de la République ? », ils sont 84% à répondre par l’affirmatif concernant les chrétiens, 78% pour les Juifs et cela tombe à 39% pour les Musulmans, ce qui pose le problème de la perception et du ressenti des communautés les unes par rapport aux autres dans un système où l’on veut les obliger à vivre ensemble.

Les Français sondés sont d’ailleurs 65% à estimer que les Français de confession musulmane respectent moins qu’avant les valeurs de la République (ces valeurs n’ont toutefois pas été définies en préambule du sondage, d’où ce qui peut s’apparenter à une forme de religiosité autour de ce mot République) tandis que seuls 15% des Musulmans sondés l’estiment.

Enfin, 29% des Musulmans sondés pensent que leur religion, l’Islam, est incompatible avec « les valeurs de la société française » et 61% d’entre eux pensent que « l’Islam est la seule vraie religion » (ce qui n’est pas illogique du point de vue musulman, puisque par définition un musulman qui épouse sa religion atteste par la Chahada qu’il n’y a pas de divinité en dehors de Dieu et que Mahomet est le Messager de Dieu).

On peut faire dire aux sondages tout ce que l’on veut. On s’est contenté de donner ici les chiffres (avec quelques remarques ici ou là d’ordre éditorial). La caste médiatique et politique peut continuer à fermer les yeux. Il y a, en France aujourd’hui, une fracture de plus en plus nette entre populations, entre communautés (et pas uniquement entre Français et Musulmans, l’objet de ce sondage). Certains la déplorent. D’autres pensent au contraire que la grande séparation, la Sécession, pourrait être à moyen terme le seul moyen d’éviter demain que le pays tout entier ne plonge dans la guerre civile…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

1 COMMENTAIRE

  1. Cette partie Ouest de l’Espace Schengen, ou €urope, est en état de partition depuis des décennies.

    Travaillant depuis presque 30 ans en terre d’Islam, à Bondy, dans le 93, j’ai assisté au remplacement, maintenant quasi-total, de la population par la diversité.

    Diversité uniquement africaine.

    Me promenant, il y a un an dans le marché de Bondy, il n’y avait plus aucun Européen (même Roumain) à part moi.

    En 30 ans j’en ai vu pas mal de choses que je ne raconterais pas ici.

    Toujours est-il que les Charlie de Paris devraient faire très attention en insultant le Prophète de l’Islam alors que le gros chaudron du 93 est tout à coté.

    C’est un conseil d’ami.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Aïd Al-Adha. « Vous les femmes musulmanes, tâchez d’obéir au doigt de vos maris »

Les lecteurs de Breizh Info ne le savent peut-être pas mais en ce moment le monde musulman fête L'Aïd Al-Adha ou la "fête du...

Quatorze siècles de guerre entre l’Islam et l’Occident [Vidéo]

Dans le numéro 310 de l'émission Passé-Présent du 6 juillet dernier sur TVLibertés, Philippe Conrad commente le contenu de « L’Épée et Le Cimeterre...

Le soutien à l’indépendance de l’Écosse recule dans un nouveau sondage d’opinion sur la constitution

Une nouvelle opinion a montré que le soutien à l'indépendance de l'Ecosse a chuté au cours des derniers mois. 48 % des personnes sondées...

48% eus skosiz evit an dizalc’hiezh hervez ur sondadeg nevez

Fas koad er metoù dizalc'hour skosad abaoe disadorn dremenet : hervez ur sondadeg nevez, n'eus ket 'met 48% eus Skosiz a votfe evit an dizalc'hiezh. Ur...