Angus Robertson enterre trop vite les adversaires de l’indépendance écossaise

A LA UNE

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Angus Robertson fête ce lundi ses 51 ans. Ancien leader du Scottish National Party (SNP) à la Chambre des communes, ex n°2 du parti, actuellement en campagne pour une élection partielle à Édimbourg Central, c’est un politicien chevronné. Mais il vient de se faire prendre comme un bleu.

Le SNP s’apprête à réclamer un nouveau référendum sur l’indépendance écossaise. Celle-ci a été assez nettement rejetée, par 55 % des électeurs écossais, en 2014. Pourquoi recommencer seulement quelques années plus tard ? Parce que l’électorat a changé, a fait valoir Angus Robertson dans un article publié par le quotidien nationaliste écossais The National.

Sondage à l’appui, il souligne que les jeunes Écossais sont favorables à l’indépendance. Chaque année qui passe, environ 55 000 d’entre eux atteignent la majorité électorale (16 ans en Écosse). Depuis 2014, le camp du « oui » à l’indépendance aurait ainsi gagné au moins 100 000 suffrages potentiels.

Comptabilité macabre en temps de covid-19

Hélas, Angus Robertson n’a pu se retenir d’ajouter que « chaque année, 55 000 électeurs qui ont principalement voté ‘non’ meurent ». Alors que l’épidémie de covid-19 vient de tailler encore plus sévèrement dans les rangs des vieux électeurs, cette comptabilité implacable a produit une impression sinistre.

Le même jour, par hasard, Andy McIver, ex responsable de la communication des Conservateurs écossais, avait présenté le même raisonnement dans un journal conservateur. Sans tourner autour du pot : « Pour le dire brusquement, les partisans du Oui arrivent à l’âge de voter et les partisans du Non meurent ». Mais évidemment, l’opposition au SNP, actuellement majoritaire au parlement écossais, a concentré le tir sur Angus Robertson, tandis que le SNP observait un silence gêné.

« Des milliers de gens ont été interdits de funérailles familiales », s’est indignée la porte-parole du parti Travailliste. « Les cas de covid-19 se multiplient, mais l’homme pressenti pour succéder à Nicola Sturgeon [leader du SNP] trouve que c’est OK. Ça n’est pas OK, Angus Robertson. »

Bon anniversaire quand même, Angus Robertson !

Illustration : copie partielle d’écran, compte Twitter d’Angus Robertson
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections : Après la gifle, la fessée de Macron – Le Journal du lundi 21 juin 2021

Au programme ce soir, un journal majoritairement consacré aux élections régionales. Avec une abstention record, environ deux Français sur trois...

Carantec (29). Un homme poignardé à mort par trois individus

Un homme est mort ce lundi à Carantec. Agé de tout juste 18 ans, ce dernier aurait été poignardé...

Articles liés

Faut-il se réjouir de la victoire des nationalistes en Ecosse ? [L’Agora]

Faut-il se réjouir de la victoire des nationalistes en Écosse ? Une fois passée l’euphorie d’un week-end triomphant notamment chez ceux qui espèrent que la...

Elections en Ecosse. Un sondage prédit une forte majorité pour les indépendantistes

Les partis PRO-INDEPENDANCE pourraient obtenir 80 sièges au Parlement écossais après le 6 mai, lors des élections, selon un récent sondage. Une enquête de...

Le SNP demande des milliards de dollars en compensation du Brexit, pour l’Écosse

Le SNP (Scottish National Party, gauche indépendantiste écossaise) demande des milliards de dollars en compensation du Brexit, pour l'Écosse. Le parti pro-indépendance demande à...

La langue gaélique sur le point de mourir en Écosse ?

Le gaélique écossais est en danger de disparition, selon le secrétaire aux finances du pays. Kate Forbes, du Parti nationaliste écossais (SNP) qui souhaite développer...