Nantes. Le marché Talensac placé sous haute surveillance

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...
Contrôle des attestations, vérification des identités, file interminable, les Nantais qui se sont rendus au marché Talensac ce week-end n’ont pas été déçus du voyage.

Entouré de barrières, le célèbre marché nantais a été placé sous haute surveillance, confinement oblige. À l’unique entrée, gardée par la police municipale, les clients (masqués) sont priés de présenter leur attestation de sortie et… de justifier de leur identité. « C’est bien la première fois qu’on me demande une pièce d’identité pour aller à Talensac ! », remarque un vieil homme, pas très content d’avoir dû faire la queue pendant un certain temps. Contrairement au premier confinement, on peut toutefois circuler librement à l’intérieur de la halle, et tous les commerçants sont sur le pont.

Des files interminables

Dès samedi, la file des clients s’est allongée au fil des heures. Et le mécontentement avec. Excédée, une femme encombrée de cabas affirme, très remontée, « c’est la dernière fois que j’y mets les pieds ! ». Si dimanche matin à 8 heures les entrées pouvaient se faire rapidement, la situation s’est très vite dégradée. On pouvait noter aussi la présence de militaires de la mission vigipirate qui déambulaient aux alentours. Une présence rassurante en ces temps de terrorisme islamiste…

Selon nos sources, cette mesure ne serait prévue que pour le samedi et le dimanche, jours de grande affluence, afin de limiter la fréquentation de la halle à 450 personnes à la fois – au départ, le nombre de 250 personnes était prévu par les autorités. On peut toutefois s’interroger sur la pertinence de celle-ci alors que, dans le même temps, on entre comme dans un moulin dans les grandes surfaces – le Covid ne doit pas les fréquenter – et que, samedi, le marché exotique de la Petite Hollande était ouvert à tous vents…

YLM

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes. Plantations près du marché Talensac : vite faites, mal faites ?

Après l’abattage des platanes rue Basse Porte à Nantes, touchés par le chancre coloré, la mairie de Nantes avait promis de nouveaux arbres à...

Nantes. Malaise à Talensac après les mesures de filtrage

Le dispositif de filtrage mis en place par la mairie de Nantes et la police municipale les samedis, dimanches et jours fériés sur le...

Nantes. Marché Talensac en état de siège : la police municipale critiquée

Dimanche dernier, le marché central de Talensac, à Nantes, était en état de siège : plus de 500 mètres de file d’attente bien serrée tout...

Nantes. Réouverture de certains marchés cette semaine

Fermés depuis le 24 mars, en application des décisions de l’État pour lutter contre l’épidémie de covid-19, certains marchés nantais  reprennent du service cette...