Vin, thé vert, cacao. Ces aliments contiendraient des composés bloquant une enzyme clé du virus de la covid-19

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

Vin, thé vert, cacao…Ces aliments contiendraient des composés bloquant une enzyme clé du virus de la covid-19

D’après des chercheurs américains, les flavanols et proanthocyanidines du raisin et du vin empêchent le virus du SRAS-CoV-2 de se fixer sur les cellules humaines. Ces polyphénols également présents dans le thé vert et le cacao pourraient ainsi aider à lutter contre la pandémie.

Le journal Vitisphère explique : « On connaissait les propriétés antivirales de certains fruits comme le kaki. Des chercheurs de l’Université de Caroline du Nord viennent de constater que des extraits bruts de thé vert, de cacao, et deux variétés de la famille des muscadines (Vitis rotundifolia) récoltées aux Etats-Unis comme raisin de table ou de cuve sont également capables de freiner l’activité du SRAS-Cov-2 à l’origine de la Covid-19 »

D’après les résultats de cette étude, les composés chimiques du chocolat noir et de la poudre de cacao ont une incidence sur l’activité de la protéase Mpro, en la réduisant de moitié. Le raisin muscadine, lui, possède des propriétés inhibitrices, comme le thé vert, ce qui bloque le virus du Covid-19.

« Ces aliments abondants en flavan-3-ols et en proanthocyanidines perturbent la manière dont le virus se réplique et se fixe aux cellules humaines » indique De-Yu Xie, l’auteur principal de l’étude. Selon le Pr De-Yu Xie, auteur principal de l’étude, ces protéases sont importantes pour la santé et la viabilité des cellules et des virus. Si les protéases sont inhibées, les cellules ne peuvent pas remplir de nombreuses fonctions importantes – comme la réplication, par exemple. « L’un des objectifs de notre laboratoire est de trouver des nutraceutiques (des composés ayant un effet bénéfique sur la santé, ndlr) dans les aliments ou les plantes médicinales qui inhibent soit la façon dont un virus s’attache aux cellules humaines, soit la propagation d’un virus dans les cellules humaines », explique le chercheur, également professeur de biologie végétale et microbienne à l’université d’État de Caroline du Nord.

Les chercheurs ont réalisé des expériences in vitro en laboratoire pour découvrir que ces polyphénols compliquaient la vie du virus en se liant à sa protéase Mpro et assurent qu’ils auraient toute leur place dans une thérapie contre la pandémie. En avril, une équipe chinoise avait synthétisé deux composés inhibiteurs de l’enzyme Mpro, avec de bons résultats in vivo sur le chien et la souris. Ils avaient publié leurs travaux dans la revue Science.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient...

4 Commentaires

  1. Enfin une bonne nouvelle ! Nous attendons avec impatience la conférence de presse d’Olivier Véran pour l’entendre recommander le quart de rouge à la place de ce vaccin pourri pour lutter contre le Covid. Bien évidemment cela nécessitera une réouverture immédiate des bars comme mesure sanitaire complémentaire d’urgence. Tenez bon, la France est (presque) sauvée.

  2. Bien, intéressant, il y a beaucoup d’infos sur des antiviraux pour les naturothérapeutes qui suivent ça de près, l’herbaliste Stephen buhner donne une liste de plantes et un protocole antiCOVID précis là, https://www.stephenharrodbuhner.com/wp-content/uploads/2020/05/coronavirus-1.pdf, Christophe Bernard donne des infos précises ici https://www.altheaprovence.com/coronavirus-et-plantes-questions-reponses-1/ Qu’il y ait des traitements nombreux n’est pas un scoop, qu’on nous enfume avec tous ces malades et ce vaccin pourri n’est pas un scoop non plus. Savoir que la nuisance de ce virus aurait pu être bien bien moindre si on avait utilisé les plantes des diverses pharmacopées traditionnelles et millénaires (et de la vitamine D dont nous sommes tous carencés) par contre me donne la nausée. A qui profite le crime ?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Covid-19. « Se vacciner pour protéger les autres ». A quand une grande vaccination contre l’immigration de masse ? [L’Agora]

L’argument pour faire que les Français se vaccinent en masse contre le Covid-19 est, outre le fait de retrouver les libertés que les autorités...

Alexis Poulin. « Sur l’origine du Covid, des scientifiques pensent à une fuite d’un laboratoire »

Alexis Poulin. « Sur l'origine du Covid, des scientifiques pensent à une fuite d'un laboratoire ». Des scientifiques demandent à la Chine de publier des...

Un vin blanc italien à moins de 20 euros, consacré au rang de vin exceptionnel par Decanter.

C’est une consécration inhabituelle qui est passée largement inaperçue en France. En cause, notre regrettable nombrilisme qui nous invite à ne porter qu’un intérêt...

Covid-19 : la consommation de cidre a chuté de 30%

Rencontre réalisée par France 3 Bretagne avec Maugane et Hervé Seznec, producteurs de cidre dans le Finistère. Pour la 2e année, la Covid bouleverse...