Covid-19. Le vaccin Janssen et son « nombre important » d’échecs interrogent…

A LA UNE

Des interrogations sur l’efficacité du vaccin unidose Janssen ont récemment été soulevées par l’ANSM après que des formes graves chez des patients vaccinés ainsi qu’une surreprésentation de ces derniers dans des services de réanimation aient été observées.

Le vaccin Janssen est-il inefficace ?

Après le vaccin AstraZeneca interdit par plusieurs pays européens et les controverses visant ceux (à ARNm) de Moderna et de Pfizer, c’est au tour de Janssen d’être sous le feu des critiques. L’Agence nationale du médicament (ANSM) a indiqué le 13 septembre dans dans son rapport périodique de surveillance des vaccins que ce vaccin unidose allait subir des « investigations supplémentaires » en raison de « formes graves (décès, réanimation) » observées chez des personnes vaccinées mais aussi une surreprésentation de ces dernières dans les services de réanimation de deux CHU, à Marseille et Tours.
L’ANSM a ainsi évoqué un « nombre important de cas d’échec rapporté » du vaccin contre le Covid-19 commercialisé en France par la société pharmaceutique belge. L’agence précise que, sur les 32 cas d’infection signalés chez des vaccinés au Janssen dans l’hexagone, 29 étaient graves. Par ailleurs, 4 décès ont été enregistrés et concernaient des personnes âgées de 73 à 87 ans.
L’ANSM signale aussi que ces patients gravement touchés présentaient « majoritairement des comorbidités à risque de forme grave ». Autre information à relever, sur les 17 cas d’infection où le variant est connu, il s’agissait du variant Delta.

Quid du mélange Janssen/Pfizer ou Moderna ?

Quant aux sujets vaccinés et passées par la réanimation, l’hôpital de Marseille a indiqué que, sur 7 patients complètement vaccinés mais quand même admis dans le service, 4 l’avaient été avec Janssen. 3 sur 6 l’avaient été parmi les patients vaccinés admis en réanimation au CHU de Tours. Ce qui va donc conduire l’ANSM à investiguer en comparant les échecs du vaccin en question avec ceux observés pour les autres vaccins actuellement autorisés en France contre le Covid-19.

Ces inquiétudes concernant l’efficacité du vaccin Janssen surviennent après que la HAS (Haute autorité de santé) ait recommandé, le 24 août dernier, d’injecter une dose de rappel avec un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna) aux personnes ayant préalablement reçu la dose unique de Janssen et ce, à partir de quatre semaines après leur vaccination.

Sur la vaccination avec le vaccin Janssen, l’Agence nationale du médicament fait également le point sur les effets indésirables recensés en France :

Enfin, dans sa fiche de synthèse, l’ANSM recommande à toute personne présentant des effets indésirables persistants audelà de 3 jours de type vertiges, maux de tête, troubles visuels, nausées/vomissements, essoufflement, douleurs aiguës dans la poitrine, l’abdomen ou les extrémités ou qui présente des ecchymoses cutanées (pétéchies) audelà du site de vaccination, de consulter rapidement un médecin.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tyrannie sanitaire. En Italie, la colère gronde avec l’instauration du pass sanitaire obligatoire

L'Italie vers une révolte populaire ? C'est possible, puisque depuis ce 15 octobre, les autorités ont décidé de rendre...

Affaire Steve à Nantes : l’ancien préfet mis en examen, un éventuel procès encore lointain

Et de huit ! Dans « l’affaire Steve », la noyade d'un jeune homme au cours de la Nuit...

3 Commentaires

  1. Et ILS continuent d’imposer leurs poisons
    Ceux / celles qui ont été jugés(‘es) à Nuremberg avaient moins de crimes au compteur que ces criminels génocidaires actuels .Et TOUS sont connus .

  2. SUITE au CHU La Peyronie Montpellier (vidéo YT
    le maire , les flics et le personnel direction et les « vigiles » sans cartes de séjours Tous /Toutes des ordures aux ordres du tyran , PD et surtout Pédophile criminel avec sa momie
    Bravo aux soignants qui résistent contre la dictature macronienne !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés