Les 10 noms de lieux les plus « Nègres » de France

La polémique fait rage après la découverte du hameau de « les Nègres » en Charentes par le conseiller régional Nouvelle-Aquitaine Karfa Sira Diallo. Chacun y allant de sa petite science le débat dérape lentement mais sûrement, la dernière tendance étant de s’écharper sur l’éthymologie du mot « Niger », le pays. La militante Rokhaya Dialo se faisant pour l’occasion spécialiste en toponymie.

Mais si cet innocent « Les Nègres » dont on rappelle qu’il est tiré du poitevin « Négre/Nerre » (latin « Niger ») qui signifie « Noir » (les Nègres = Les terres noires, attestant peut-être de la présence de tourbières ou de résultats d’écobuages) n’est que l’un des noms de lieux qui pourraient chiffer certaines susceptibilités décolonialistes.

Petit tour de France des toponymes les plus polémiques de France

[Nous laisserons de côté le nom de quartier « La Négresse » à Biarritz qui a déjà fait l’objet de maintes polémiques, menées notamment par…Karfa Sira Diallo !]

10/ « Les Terres Noires » à Soullans en Vendée ainsi que celles de Digne.

9/ Le Périgord Noir, les Montagnes Noires (Bretagne), la Montagne Noire (Tarn/Hérault) ainsi que la Forêt Noire en Allemagne peuvent être considérés comme de l’appropriation culturelle. Insupportable !

8/ En Corse, il y a quantité de toponymes avec « Neru » (Noir) comme U Capu Neru à Coti Chiavari, U Neru à Tiuccia, etc… mais c’est « Neru », ça ne rappelle que de loin le « mot en N ». Ah oui mais attention, du fait de variantes dialectales il y a aussi des toponymes avec « Negru » (Marina de Negru dans le Cap Corse, hameau de Negru avec sa tour homonyme à Patrimonio, etc…). Ce n’est toujours pas « Négro » mais on s’en approche…

7/ « Le Bosc Nègre » (le bois noir en occitan) qui a même donné son nom à un village vacances à Lacapelle-Biron dans le Lot-et-Garonne

6/ Le Phare de « Terre-Nègre » à Saint-Palais sur Mer en Charente-Maritime qui barre l’accès à l’estuaire de la Gironde rappelle sûrement l’esclavage (mais plus sûrement la couleur de la terre de la pointe sur lequel il est installé). A Bordeaux, il y a également un EHPAD « Terre-Nègre » où, de toute évidence, des esclaves continuent à être enchaînés dans la cave. « Terres Negres » est aussi le nom d’un vin mais c’est en Catalogne sud alors ça va… (Negre = noir en catalan. Terres Negres : les Terres Noires)

5/ Le célèbre « Cap Nègre » au Lavandou dans le Var

4/ A côté de la Cassagnole dans le Lot, il y a la « Tour Nègre »

3/ Dans le Luberon il y a le « Mourre Nègre », point culminant du coin, ce qui signifie « Museau Noir », car en occitan provençal, les sommets ce sont des « museaux » (« Mourre »)

2/ En Savoie, dans le massif des Bauges, il y a un sommet appelé La Négresse ou Roc Rouge.

1/ Horreur et damnation ! Un « Village Nègre » existe à Courmes en Provence ! Là aussi rien à voir avec les personnes racisées, le toponyme est juste dû à la présence de pierres calcaires stratifiées de couleur noire.

Toutes ces terrifiantes révélations devraient occuper nos décolonialistes pendant un moment !

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 réponses

  1. Un président de la République peut parler d' »emmerder » une partie des Français, mais l’adjectif « nègre » ou « noir » serait désormais tabou…

  2. Je me tiens les côtes !
    Je vire au rouge de rigolade, une chance que ce soit pas virer au « nègre » !

  3. Je vous ai fait un commentaire sur le patronyme Diallo, d’origine peule. Les Peul, un peuple esclavagiste des autres noirs, les livrant souvent à leurs co-religieux arabo-berbères.
    Diallo signifie courageux, vaillant, indomptable, audacieux, autrement dit la désignation d’un guerrier qui allait capturer ses « frères » de couleur !
    En somme, que ce soit Karfa Sira Diallo, Rokaya Diallo, voire d’autres, ils devraient se poser la question sur leur patronyme, soit descendants d’esclavagistes, soit de noirs acculturés ayant pris le nom de leur maître !
    Les recherche sur le net ne sont pas facile, faut dire qu’ils ne vont pas s’en vanter !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !