Halte à l’extrême gauche dans les facs ! Par Vianney Vonderscher (La Cocarde étudiante)

Vianney Vonderscher est un jeune étudiant devenu il y a peu le président de la Cocarde étudiante, syndicat de droite fondé en 2015 et qui appelait à voter Marine Le Pen ou Eric Zemmour à l’occasion du premier tour de l’élection présidentielle de 2022. Il est venu sur notre plateau pour nous donner son regard sur cette campagne et commenter les résultats du vote du 10 avril. Pourquoi la jeunesse française s’est-elle massivement abstenue ? Comment s’établit le rapport de force politique dans les universités ? Vianney Vonderscher explique également pourquoi la Cocarde étudiante appelle à voter pour Marine Le Pen le 24 avril prochain.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Le seul moyen pour se débarrasser de ces parasites pseudo étudiants est d’ employer les mêmes moyens qu’eux : La castagne au manche de pioche, bizarement, là, ils se mettent à courir et à chercher la protection des flics !! Le GUD les faisait courir plus vite que leur ombre !!!

  2. “Le problème des facs c’est l’extrême gauche”…… C’est aussi un des problèmes de la France toute entière! Toute la violence aujourd’hui prend ses racines dans l’extrême gauche, dont les français issus de l’immigration sont les principaux acteurs!

  3. j’étais étudiant en 1969, c’était déjà ça ! dégradation des lieus, barrages de tables et chaises par des gars qui n’allaient pas en cours et entendaient qu’on ne s’instruise pas ! pourtant ils n’ont pas réussi à imposer leurs vues

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS