Lotfi Ramdani (Islam2France) : « Quand les musulmans jugent des propos blessants ou méchants, il est légitime d’exprimer son mécontentement » [Interview]

Nous avons découvert le site Islam2France (heure de prière) suite à une étude intéressante réalisée au sujet des prénoms arabo-musulmans en France (mais aussi des prénoms Bretons et de leur évolution). Récemment, l’auteur du site a publié là encore deux analyses intéressantes, l’une évoquant des hypothèses erronées de l’étude de Jérôme Fourquet sur les prénoms arabo musulmans, l’autre portant sur l’évolution des origines des prénoms en France (musulmans, américains, bretons, basques …), édition 2022.

Une étude qui évoque…une baisse des prénoms arabo-musulmans en France sur les 5 dernières années, et qui pourra donc surprendre nos lecteurs (nous vous invitons à lire l’étude et l’article ci-dessus).

Derrière ce site, Lotfi Ramdani, avec qui nous nous sommes entretenus, et qui a accepté de répondre à nos questions.

Breizh-info.com : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? Qu’est-ce que le site Islam2France, sa genèse, son actualité ?

Lotfi Ramdani : Je suis informaticien de formation et je m’intéresse à tout. Assoiffé de savoir et de défis, j’ai pu exercer plusieurs métiers durant les 20 dernières années (inspecteur, journaliste, expert immobilier …). J’aime analyser les sujets qui me tiennent à cœur. C’est pour cette raison que j’ai lancé Islam de France (initialement dédié aux heures de prières) afin de promouvoir ma vision de l’Islam de France (en France). Il n’y a pas mieux qu’un média pour influencer son environnement. Internet nous donne cette chance.

Nous ne reprenons pas toute l’actualité de l’islam mais nous cherchons à mettre en exergue les actions qui rapprochent les différentes religions ainsi que les sujets théologiques. Nous essayons de traiter des sujets délicats pour ouvrir des voies d’interrogation. Nous sommes bienveillants avec les autres religions. J’ai personnellement lancé la série « Entre islam et catholicisme » qui explique quelques notions du point de vue de l’islam et du catholicisme (sans jugement).

Breizh-info.com : Quelle est aujourd’hui votre audience ?

Lotfi Ramdani : Notre audience à date est française à 85%, les 15% restant viennent du Maghreb et autres pays européens (plus de 10.000 visites/jour). Même si on couvre l’actualité dans le monde, on se focalise sur les évènements en France, qu’ils touchent les musulmans ou autres confessions. Par exemple, nous avons rappelé aux croyants de France que stigmatiser les chrétiens ne rendait pas service ni aux musulmans ni aux autres croyants.

Breizh-info.com : Nous avons repris en partie une de vos études, sur l’évolution des prénoms arabo-musulmans en France. Pourquoi aviez-vous décidé de la réaliser ? Quelles sont vos conclusions ? Vous attendiez vous à ce que votre étude soit autant reprise ?

Lotfi Ramdani : Le déclencheur était la polémique autour de l’interdiction des prénoms arabo-musulmans, voulue par Éric Zemmour. Ma curiosité m’a poussé à creuser ce sujet où j’ai découvert la manipulation et les contres vérités du Président de Reconquête. Je salue votre site de m’avoir permis de publier cette étude et l’échange constructif qui a suivi cette publication. Le site identitaire Fdessouche publie une étude sur les prénoms arabo-musulmans, je trouvais qu’il est naturel qu’un musulman fasse le même travail afin de confronter les deux visions. Depuis 2021, nous analysons les statistiques de l’Insee.

Nous étions certains qu’il y aurait de la méfiance, c’est pour cette raison que nous avons détaillé notre processus d’analyse et avions rendu public les listes de prénoms utilisées dans l’étude. Pour être honnête, on s’attendait que notre étude ne soit pas relayée par les médias, ou très peu. Cependant, beaucoup de médias ont été intéressés par notre analyse, même si les MainStream n’ont pas fait écho à notre analyse, qu’ils soient de gauche ou de droite.

L’une des conclusions de cette étude qui m’a le plus interpelé est la dominance des prénoms étrangers (américains, allemands, espagnols, italiens …) qui représentent 67% des prénoms attribués aux nouveau-nés, face aux prénoms français (21%) et prénoms arabo-musulmans (qui ne représentent que 11%). La mondialisation nous a touchézs de plein fouet. Si je comprends qu’une personne choisisse un prénom en adéquation avec ses convictions (religieuse ou autre), la déculturation intellectuelle des jeunes parents français me déplait à haut niveau. On a recensé la disparition de 18.792 prénoms en un siècle et cette question n’a malheureusement suscité aucun débat, même de la part de la droite nationaliste qui se veut le défenseur de l’identité et de la culture française.

Breizh-info.com : Sur votre compte Twitter, vous vous définissez comme étant un libre penseur. Peut-on réellement suivre le Coran à la lettre, ainsi que les préceptes de l’Islam, et être un libre penseur ? 

Lofti Ramdani : J’affectionne une citation attribuée à Saint-Paul « La lettre tue, l’esprit Vivifie ». L’islam est basé sur cette même vision. Ceux qui ont été initiés aux sciences des « Oussoule al Fik’h » savent que la recherche de l’esprit du texte Coranique et Prophétique est le but de tout savant musulman.  Dieu nous demande de penser par nous-même. Les versets Coraniques qui nous incitent à lire et à observer la nature sont innombrables. Libre penseur parce qu’il faut douter pour toucher la foi du doigt. Une fois qu’on a la foi, on ne peut que suivre la parole de Dieu.

Il est vrai qu’on est musulman (ou chrétien) par héritage jusqu’à un certain âge. Une fois adulte, nous avons tous l’obligation de chercher le vrai chemin. Pour y arriver il faut douter de l’existence même de Dieu, de la véracité du Coran, des hadiths et de la jurisprudence. Il faut chercher, lire, s’instruire pour finalement renforcer sa foi.

Le grand penseur et philosophe franco-algérien Mohamed Arkoun disait à ce propos que « l’islam est protestant dans la mesure où chaque musulman est autorisé à lire les textes coraniques et à proposer une compréhension et une interprétation des textes, mais il n’a pas le pouvoir de l’imposer politiquement ».

Je suis passé par ce chemin-là. J’ai toujours invité mes amis et connaissances à chercher à comprendre, à utiliser cette matière grise qui nous distingue tant des autres êtres vivants. L’esprit penseur se retrouvera plus aiguisé.

Breizh-info.com : Vous avez d’ailleurs rédigé récemment un billet sur les réactions dans les pays musulmans suite aux propos d’un nationaliste indien au sujet du prophète Mohamed. De quels propos s’agissait-il ? Les réactions parfois belliqueuses et hystériques ne sont-elles pas jugées excessives par le libre penseur que vous revendiquez ?

Lotfi Ramdani : Quand on est fou amoureux, on défend son amoureuse. Les musulmans aiment leur Prophète et ses compagnons. La personne du Prophète est sacrée pour les musulmans et elle doit être respectée comme telle. Il est légitime, au nom de la liberté d’expression et de l’amour, d’exprimer son amour et son soutien, en respectant bien sûr les lois du pays. Je me souviens de la sortie du film sur les dernières heures du Christ, on a vu des réactions semblables à celles des musulmans aujourd’hui.

Ce que je trouve excessif, ce sont les attaques incessantes contre les symboles de l’islam et depuis peu, les musulmans eux même. Chacun a le droit de s’exprimer, quand les musulmans jugent que les propos sont blessants ou méchants, il est légitime d’exprimer son mécontentement.

Mon point de vue est valable pour tous les sujets, religieux et sociétaux. Si on insultait Éric Zemmour, je comprendrais que les sympathisants de Reconquête sortent à la rue crier leur indignation.

Breizh-info.com : La question de la Sécession semble également vous intéresser, puisque nous avons eu l’occasion de l’évoquer via mon livre que vous avez lu. Qu’en avez-vous pensé, d’une part, et d’autre part, pensez-vous que la France soit un pays en voie d’explosion avancée, et si oui ou non pourquoi ?

Lotfi Ramdani : Premièrement, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire votre livre (je l’ai lu pendant mes vacances). Je partage avec vous la nécessité d’utiliser internet pour parler des sujets qui ne sont pas traités par les grands médias. Je partage aussi la nécessité vitale d’investir le champ politique afin de peser sur les décisions qui nous impactent au quotidien.

Cependant, je ne partage pas complètement les constats de « Sécession ». J’ai une formation scientifique et je n’arrive pas à intégrer des jugements sur la base d’un ressenti. Quand le livre critique l’enseignement de l’éducation nationale et les exemples donnés, il se base sur des affirmations qui ne reposent pas sur des données et des statistiques fiables.

Par contre, je partage le manque d’attachement à la Nation et à l’histoire de la France, conséquence directe de la mondialisation. On ne dit pas équipe nationale de football, mais « Les Bleus ». Le français semble ne plus s’attacher aux symboles du pays (l’hymne, le drapeau, l’histoire). Il faut travailler sur ces axes là pour ressouder la population, pour travailler tous ensemble dans le cadre d’un projet commun.

Toutefois, l’idée de se séparer du groupe quand on n’est pas d’accord avec la majorité me pose problème. Si nous poussons la réflexion, si un jour la Bretagne (ou un autre territoire) prenait son indépendance, elle devra mettre en place des lois pour structurer la nouvelle société. Tôt ou tard, il y aura une minorité qui ne sera pas d’accord avec la vision de la majorité et voudra se séparer, encore une fois.

Après quelques décennies, chaque famille sera indépendante et aura sa propre loi. C’est ce qu’on appelle communément la loi de la jungle. Le prophète Mohamed a une citation que j’aime bien « Le croyant qui se mêle aux gens et patiente sur leurs torts est meilleur que le croyant qui ne se mêle pas aux gens et ne patiente pas sur leurs torts ».

Je suis pour les droits des minorités, que nos différences soient reconnues et respectées. Enseigner le breton, autoriser les prénoms bretons, faire vivre la culture et les traditions régionales. Il faut le voir comme une richesse, pas comme un boulet à trainer.

Breizh-info.com : Dernière question ; Que répondez-vous à ceux qui estiment que l’Islam n’est pas compatible avec la Civilisation Européenne, et que cette religion représente, en Europe, une menace pour l’équilibre historique des peuples qui y habitent ? 

Lotfi Ramdani : Je pense que ces gens-là se trompent de cible. La première menace pour la Civilisation Européenne est la mondialisation. Une mondialisation qui nous impose, directement ou indirectement, un mode de vie en contradiction directe avec nos traditions et valeurs. La menace c’est les Etats-Unis qui nous imposent ses lois sur notre sol français via des lois transatlantiques ou des géants comme Google, Facebook et Twitter.

En ce qui concerne l’Islam, je les invite à relire l’histoire, notamment celle de l’Espagne. Les musulmans ont vécu en Europe pendant 7 siècles. Des siècles où les musulmans étaient moteur dans les sciences techniques et humaines (Mathématique, Chirurgie, Astronomie etc.). L’architecture Andalouse rivalisait et rivalise toujours avec l’architecture Occidentale. L’islam n’a jamais été incompatible avec la civilisation, au contraire il est là pour la réguler et mettre des garde-fous contre la bêtise humaine.

On a toujours peur de l’inconnu, de l’autre qui ne veut pas nous ressembler. Le «choc des civilisations», est une invention américaine, basée sur des imaginaires qui se nourrissent de représentations construites par un langage purement idéologique. On a d’ailleurs constaté cela dans les contres vérités véhiculées sur le sujet des prénoms arabo-musulmans en France, par des politiques mais aussi des scientifiques et dont les motivations sont purement idéologiques.

J’invite mes compatriotes à lire des livres sur l’islam écrits par des musulmans. Lisez une traduction du Coran et la tradition de Mohamed avant de critiquer. Documentez-vous sur les dizaines de sciences islamiques qui se basent sur une méthodologie scientifique afin de valider la véracité des hadiths (parole du prophète) ou du Coran.

Enfin, l’histoire des peuples se construit avec les peuples. La Bretagne s’est ouverte sur ses conquérants et elle a su prendre le meilleur de chacun. C’est le cas de toutes les régions de France où le brassage avec les peuples (Romains, Wisigoths, Vikings) a permis une évolution et une innovation qui n’existaient pas encore chez nous.

Propos recueillis par YV

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

10 réponses

  1. Ce Monsieur nous explique très bien ce qu’est la taquiyya mis en place en France par les Musulmans.

    1. La Taquya est pratiqué par les Chiites, mentir pour les Sunnites est interdit sauf pour complimenter sa femme ^_^

  2. ce n’ai pas la peur de l’islam c’est juste fait dans le pays d’accueille ce que nous devons faire lorsque nous nous rendons dans leur pays respecter leur lois et leur coutumes c’est tout ce que je leur demande les femmes qui veulent prendre le voile ou le burquinie elles ont le pouvoir de demander aux Afghanes ce quelles en pense de ces coutume ancestral

    1. Le voile est un obligation et les musulmanes appliques les lois de la République comme vous et moi.

  3. Hello mon ami Lotfi !
    Quelle joie de te lire !
    Sérieux, profond et amical : comme toujours. Tu l’éludes pas nos différents et je reste, avec toi, d’accord qu’il est plus profitable d’en prendre acte que de les minimiser.
    Bravo pour ce texte et bien sûr pour tout ce qui va derrière.
    Tu te vois appartenir à la France, avec un œil critique (et mérité) sur son avenir : en cela tu le sais cela fait de nous des frères, pas toujours d’accord, même lointains aussi.
    Quelques remarques cependant : en ce qui concerne le film « La dernière tentation du Christ » (je suppose que c’est de ça que tu parles ?) oui il avait scandalisé bon nombre de fidèles, tout comme l’exposition « piss Christ » ou autre. Mais je ne pense pas que leurs réactions aient été aussi violentes que celles que peuvent avoir les musulmans : l’indignation est la même en nature, mais la réaction n’est souvent pas à la même échelle.
    Autre sujet : oui l’Islam du Moyen-Age a été fécond en grands savants et en art raffiné, mais aujourd’hui : les pays musulmans sont souvent parmi les plus pauvres (malgré les pétrodollars) si ce n’est financièrement du moins en vitalité : les rares pays riches (Emirats, Arabie, ) utilisent beaucoup leurs ressources pour acheter ce qu’ils n’ont plus la pêche de faire ou d’inventer eux-mêmes : ça contribue beaucoup a répandre la culture cosmopolite et matérialiste que tu critiques à juste titre. Plus que par exemple la Chine, qui elle semble avoir gardé sa « pêche ». Je me demande souvent ce qui a stoppé l’élan initial …
    Bon, rien d’autre : il est toujours intéressant, pour moi catholique, de savoir ce que peut être l’Islam vu depuis un musulman « vertébré », et tu n’as pas peur de le montrer : bravo.
    A bientôt mon ami.
    Lamy

    1. Merci pour ses retours qui me vont droit au cœur. Pour les musulmans, j’essaie toujours de faire le distinguo entre l’Islam et les musulmans. L’histoire nous apprend qu’on peut appliquer l’Islam est être au top, il faut donc remettre en cause la pratique et la compréhension de l’Islam.

      Malheureusement les musulmans d’aujourd’hui (une grande partie) s’arrangent avec les lois Divine. Comme tu le dis ils ont les ressources mais ils sont pauvres, essentiellement à cause de la corruption.
      J’ose espérer que la foi reprendra le dessus et que ces pays reprennent leurs destins en main.

      Il y a un verset qui résume bien cela. Dieu dit aux musulmans « Vous êtes la meilleure communauté qui n’ait jamais été donnée comme exemple aux hommes. » Mais certainement pas dans l’absolu, c’est seulement quand les musulmans suivront le chemin de Dieu. Allah poursuit « En effet, vous recommandez le Bien, vous interdisez le Mal et vous croyez en Dieu. »
      On comprend bien que la croyance à elle seule, ne suffit pas pour être le meilleur, il faut recommandez le Bien (sous-entendu le pratiquer aussi) et interdire le Mal (sous-entendu ne pas le pratiquer)

  4. oui, lisez le coran, mais plume en main, relevez tous les versets qui vous font enrager, par catégories:
    assassins(tuez les tous), 4:90
    misogynes (la femme est un champ à labourer à loisir)2:224,
    sadiques(du cuivre fondu à boire et des herbes sèches à manger pour les mécréants)18:97
    scientifiques (la terre est plate comme un tapis)71:15
    etc.

    1. Je vais vous répondre rapidement sur chaque point:
      1/assassins(tuez les tous), 4:90
      C’est dans le cadre de la guerre. Vous verrez que les musulmans ont été les premiers à mettre en place une charte des prisonniers.

      2/misogynes (la femme est un champ à labourer à loisir)2:224,
      Ce verset vient en réponse à une question de la femme du Prophète Aicha, ou des femmes lui expliquait que la levrette était proscrite parce qu’il y a risque de strabisme pour le bébé (c’était la croyance du moment). Dieu répond que vous avez le droit de pratiquer les position qui vous sied.

      3/sadiques(du cuivre fondu à boire et des herbes sèches à manger pour les mécréants)18:97
      Ce sera en enfer. Il faut lire notre article sur la différence entre l’enfer musulman et chrétien (https://heure-priere.fr/enfer-entre-lislam-et-le-catholicisme/)

      4/scientifiques (la terre est plate comme un tapis)71:15
      Au contraire Dieu dit que tous les astres tournent au tour d’un orbite. Ils ne peuvent pas être plates.
      « C’est Lui qui a créé la nuit et le jour, le Soleil et la Lune, chacun voguant dans une orbite bien déterminée. » 21:3

      Il faut lire le coran et sa genèse. Sans contexte on n’y comprend rien à rien.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !