Angleterre. Déjà plus de 20 000 arrivées de clandestins par la Manche en 2022 : un échec du Brexit ?

Manche
Avec des arrivées de migrants se répétant semaine après semaine sur le littoral britannique, le cap des 20 000 clandestins débarqués illégalement en Angleterre depuis le début de cette année 2022 a été franchi il y a quelques jours, comme l’a indiqué Londres dimanche 14 août, en dépit des annonces successives du gouvernement de Boris Johnson censées mettre un terme à cette immigration par voie maritime.
Ces plus de 20 000 migrants dénombrés en moins de huit mois sont à mettre en perspective avec les 11 300 recensés à la même date l’an dernier en Angleterre. Par ailleurs, en 2021, ce furent 28 500 clandestins qui avaient débarqué dans le pays sur l’ensemble de l’année.
Une année 2021 qui, rappelons-le, avait déjà marqué un triplement des arrivées illégales de migrants par rapport à 2020 (où 8 400 traversées avaient été enregistrées). Par ailleurs, les clandestins détectés étaient 299 en 2018 et 1 843 en 2019…

Nouveaux débarquements le weekend dernier en Angleterre

Ces derniers jours, le rythme des débarquements de clandestins sur les côtes anglaises n’a pas faibli puisque 607 individus ont effectué la traversée de la Manche à bord de 14 embarcations samedi 14 août selon le ministère britannique de la Défense.
Un nombre figurant parmi les plus élevés puisque c’est la troisième fois que le total dépasse 600 depuis le début de l’année 2022. Le total quotidien le plus élevé de cette année a été enregistré le 1er août, lorsque 696 migrants ont effectué la traversée dans 14 bateaux.
Au cours de ce seul mois d’août 2022, ce sont 3 618 clandestins qui auraient débarqués selon les chiffres de ce même ministère. Dont 1 694 au cours de la semaine dernière, avec des conditions météorologiques favorables.

Par ailleurs, les chiffres communiqués par les autorités britanniques révèlent que les Albanais constituent actuellement la principale nationalité parmi ceux qui font la traversée de la Manche. Les migrants originaires du pays des Balkans représentent désormais quatre arrivées sur dix en provenance du nord de la France.

Manche
Migrants débarquant à Douvres la semaine dernière. Source : bbc.com

Des prévisions redoutant 60 000 arrivées

Quant aux semaines à venir, une analyse dynamique de la situation laisse peu de place aux doutes : les arrivées de clandestins devraient se poursuivre sur le littoral anglais.

Dans cette optique, un rapport parlementaire britannique publié le 18 juillet dernier indiquait que le nombre total de migrants débarqués illégalement en 2022 pourrait dépasser les 60 000 d’ici la fin de l’année. Ce qui confirmerait l’échec de Londres dans sa lutte contre l’immigration clandestine malgré le fait que ce sujet était l’un des axes principaux de la campagne en faveur du Brexit.

Enfin, les annonces tapageuses du gouvernement de Boris Jonhson (avant la démission de celui-ci) quant à l’envoi des migrants entrés illégalement sur le sol britannique vers le Rwanda n’ont pas découragé ces derniers dans leur volonté de traverser la Manche.

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Pour arrêter toutes ces migrations illégales il faudrait faire en sorte que les migrants se disent qu’ils risquent beaucoup plus à s’expatrier qu’à rester chez eux

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !