Projet Horizon à Callac. 100 personnalités lancent un Appel national pour s’y opposer

Le projet Horizon, impulsé par la riche famille Cohen de Paris, voulant imposer la présence de nombreuses familles de migrants à Callac, révélé par Breizh-info.com, est devenu une affaire nationale désormais. Manifestations, contestation, demande de référendum, nombreuses sont les oppositions à ce projet porté également par les pouvoirs publics. Pour contrer ce projet, qui est un symbole national de la volonté de remplacer démographiquement, progressivement, la ruralité autochtone par des extra-européens, 100 personnalités (politiques, médiatiques) aux sensibilités diverses viennent de lancer un appel que nous relayons ci-dessous :

« Depuis des années, à l’échelle locale comme nationale, les différents gouvernements ont abandonné les petits villages, préférant déverser les milliards des Français sur ce que l’on appelle « les Territoires perdus de la République ». Pour le résultat que l’on connaît.

Stupéfaits, indignés, les Français apprennent qu’il n’y avait pas d’argent pour les jeunes salariés, pour les chômeurs (18 % à Callac), pour les agriculteurs, mais qu’il y a des millions d’euros disponibles pour installer des dizaines de familles de nouveaux venus, d’une autre culture, d’une autre religion, d’une autre civilisation, dans leurs centres-ville. C’est le mode de vie à la Française des habitants de ces petites villes qui se trouve menacé.

Le maire de Callac qui refuse de consulter sa population, ne cache pas sa fierté d’être un laboratoire, considérant donc ses administrés comme des cobayes.

L’association « Merci », qui gère le projet Horizon, a révélé que déjà des dizaines d’autres Callac sont à l’étude dans toute la France.

Le président de la République, devant ses préfets, a défendu l’idée de remplir nos campagnes, jusqu’à maintenant préservées  des migrants – malgré la montée d’actes de délinquances et de vols de plus en plus nombreux. Il a évoqué le terme « transition démographique », donnant sa caution à une politique de Grand Remplacement dans les campagnes françaises. Il annonce vouloir imposer cette politique à tous les Français, par la loi, en début 2023.

Le combat de Callac est donc décisif pour l’avenir de notre pays et de sa ruralité. Si Macron, la famille Cohen et le maire de Callac imposent ce projet mortifère, il leur sera plus facile de mettre en place ailleurs des dizaines d’autres projets de ce type. Nos campagnes subiraient alors le sort de toutes les grandes villes, avec leur lot de délinquance et d’insécurité.

Les signataires à la suite du Comité National de l’appel des 100 apportent tout leur soutien aux citoyens de Callac et des environs qui s’opposent au projet « Horizon » au nom d’un principe simple : « Callac doit rester Callac, la Bretagne doit rester la Bretagne, la France doit rester la France ».

Pour conserver un mode de vie à la française, il faut sauver Callac! Signez la pétition en fin d’article! »

APPEL DES CENT PATRIOTES

  • Robert Albarèdes, maire honoraire de Gréasque (Bouches-du-Rhône)
  • Thierry Annereau, maire de Bois (Charente)
  • Bernard Antony, président de l’Agrif
  • Bruno Attal, vice-président du Syndicat France Police
  • Salem Benammar, patriote et fils de patriote
  • Joëlle Bergeron, ancien député européen RN
  • Charles Berthollet, maire de Rouvray (Yonne)
  • Anne-Laure Blanc, mère de famille et militante associative
  • Jean-Claude Blanchard, conseiller régional des Pays de la Loire de 2015 à 2021, ancien conseiller municipal de Saint-Nazaire
  • Jean-Marc Bled, coordinateur régional Reconquête du 76
  • Catherine Blein, présidente de l’association « Les Amis de Callac et ses environs »
  • Jacques Bompard, ancien député, maire honoraire d’Orange
  • Major Alain Bonte, citoyen engagé
  • Gérard Boyadjian, acteur et réalisateur
  • Gérard Brazon, ancien syndicaliste à la RATP, ancien conseiller municipal à Puteaux
  • Franck Buhler, co-fondateur des Gilets jaunes
  • Renaud Camus, écrivain, inventeur du concept du Grand Remplacement
  • Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque
  • Benoit-Gérard Casterman, prêtre
  • Erick Cavaglia, professeur de lycée, vice-président de la Ligue du Midi
  • Lucien Cerise, écrivain, spécialisé dans l’ingénierie sociale
  • Jean-François Cerisier, colonel, auteur de Guerre à l’Occident, guerre en occident
  • Franck Chevrel, chef d’entreprise
  • Jean-Louis Chollet, architecte d’intérieur et artiste
  • Georges Clément, président du Comité Trump France, écrivain
  • Jacques Clostermann, Officier de réserve de l’Armée de l’Air
  • Gilbert Collard, député européen, président-fondateur d’Alternative France
  • Christian Combaz, journaliste, écrivain
  • Général André Coustou, signataire de la lettre ouverte contre le Pacte de Marrakech
  • Emmanuel Crenne, conseiller régional Occitanie de 2015 à 2021
  • Stanislas Czerwinski, conseiller municipal à Pons
  • Tristan Cuminal, chef d’entreprise
  • Tarick Dali, porte-parole de la Droite libre, membre du bureau national du CNIP
  • Michel Dargent, maire de Ceaucé (Orne)
  • Charles Demassieux, auteur
  • Thais d’Escufon, vidéaste, ex porte-parole de Génération Identitaire
  • Eric de Verdelhan, ancien parachutiste, écrivain
  • Philippe de Veulle, avocat spécialisé dans la défense des victimes du terrorisme
  • Guillaume de Vigneral, maire de Ri (Orne)
  • Eric Dick, réalisateur du film « Et les cloches se sont tues »
  • Général Antoine Martinez, président des Volontaires pour la France
  • Jean Messiha, président de l’Institut Apollon
  • Raphaël Delpard, cinéaste, écrivain
  • Laurent Droit, ancien miltiaire d’active, électronicien et informaticien
  • Josiane Filio, retraitée, assistante de direction, technicienne supérieure de gestion
  • François Galvaire, blogueur
  • Bernard Gantois, polytechnicien, écrivain
  • Général François Gaubert
  • Bernard Germain, essayiste, auteur de Déconstruire la woke idéologie, porte-parole du Comité d’organisation de Callac contre le projet Horizon
  • Jean-Luc Gosse, commerçant, acteur socio-économique
  • Marcus Graven, écrivain, auteur de L’immigration, un naufrage français
  • Francis Gruzelle, président des apiculteurs de l’Ardèche et de la Drôme, journaliste, écrivain
  • Lieutenant-colonel Jacques Guillemain, ex-pilote de l’Armée de l’Air, auteur de « Macron, le pire fossoyeur de la France »
  • Stéphane Guillemain, conseiller municipale à Marguerittes
  • Stéphane Haddad, avocat
  • Roland Hélie, directeur de la revue Synthèse nationale
  • Véronique Hervouet, psychanalyste
  • Pascal Hilout, né Mohamed
  • Bernard Huet, ancien maire-adjoint des Clayes-sous-Bois
  • Patrick Isnard, chef d’entreprise
  • Jean-Loup Izambert, journaliste et écrivain
  • Claude Janvier, Ecrivain et essayiste
  • Patrick Jardin, père de Nathalie, assassinée au Bataclan
  • François Jay, ingénieur, ancien conseiller municipal de Bordeaux
  • Elisabeth Lalesart, née en Iran, auteur de « Pas de voile pour Marianne »
  • Valérie Laupies, enseignante, ancienne conseillère régionale
  • Jean-Yves Le Gallou, président de Polemia, cofondateur de l’Institut Iliade
  • Christophe Lefèvre, conseiller municipal de Saint-Gilles
  • Régis Le Gall, Docteur en histoire médiévale
  • Danielle Le Men, Vice présidente des Amis de Callac et ses environs
  • François Billot de Lochner, président de la fondation Liberté Politique
  • Yves Maillard, capitaine de vaisseau
  • René Marchand, ancien journaliste, auteur de « Reconquista ou Mort de l’Europe »
  • Franck Martin, défenseur de la ruralité française
  • Charles-Stéphane Mercier, promoteur immobilier, conseiller financier
  • Benoit Meugniot, maire de Salignac-de-Mirambeau (Charente)
  • Nicole Mina, conseillère régionale d’Occitanie
  • Jean-Marie Moulin, maire de Saint-Bonnet-du Gard
  • Lucien Samir Oulahbib, auteur, chroniqueur, enseignant, chercheur
  • Christian Navis, grand voyageur, journaliste et écrivain
  • Abbé Guy Pagès, fondateur du site Islam et vérité, auteur
  • Lara Parrenin née Stamboltsian, ancienne conseillère municipale d’Asnieres (92), animatrice sur Radio Courtoisie
  • Nicolas Pougnet, ingénieur, spécialiste sécurité sanitaire
  • Colonel Daniel Péré, retraité
  • Alain de Peretti, vétérinaire, président de Vigilance halal
  • Frédéric Pichon, avocat
  • Général Christian Piquemal, retraité
  • Philippe Randa, éditeur et écrivain
  • André Regéreau, ancien officier de l’Armée de Terre
    Sophie Régnier, enseignante
  • Martine Rigaudie, journaliste
  • Michel Riou, ancien maire-adjoint de Callac
  • Richard Roudier, président de la Ligue du Midi, syndicaliste agricole
  • Alain Sautreau, infirmier
  • Jean Schoving, athlète, traducteur et écrivain
  • Guy Sebag, président de Riposte Laïque
  • Maurice Signolet, commissaire divisionnaire honoraire
  • Hubert Stalla, consultant
  • Marc Stahler, directeur de Minurne
  • Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine
  • Marc Taulelle, conseiller municipal à Nîmes, conseiller communautaire
  • Lysiane Tendil, maire de Saint-Jean-du Bruel (Aveyron)
  • Pierre-Yves Thomas, responsable départemental Reconquête des Côtes d’Armor
  • Véronique Tilly, enseignante
  • Jean-Louis Trainar, économiste, formateur et consultant
  • Guillaume de Thieulloy, directeur du Salon Beige
  • Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info.com
  • Richard Trinquier, médecin anesthésiste, ancien maire de Wissous (Essonne)
  • Christian Vanneste, député honoraire, président de la Droite Libre et de Démocratie Directe en France
  • Vincent Vauclin, président du Mouvement National-Démocrate
  • Eric Viaud, maire de Bussière (Vienne), président des Maires pour le Bien Commun
  • Maurice Vidal, professeur de philosophie, auteur de « La colère d’un Français »
  • Maryvonne Villard, actrice du secteur associatif-environnement
  • Thomas Whyte, fondateur du Rucher Patriote, site d’annonces et d’échanges entre patriotes

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

39 réponses

  1. Bravo Callac pur ne pas être envahi par une faune sauvage, sans lois – la justice les protégeant – qui va vite prendre les rênes de Callac
    Le président se doit de nous protéger, mais en réalité, il nous extermine d’une façon « légale », il est temps de remédier à cet état de choses !
    Je n’ai pas trouvé la pétition à signer, mais je suis de tout coeur avec vous !

  2. 100 signataires au plan national, cela montre que les habitants de Callac ne sont pas oubliés et que la médiatisation a été essentielle.

    100 c’est aussi 5 par ville visée par Horizon pour aider sur place les villageois à créer leurs associations locales d’auto-défense. Espérons.

  3. Sauvons le peu de culture et de traditions qui nous restent de ce qui fut notre beau pays. Les immigrés aux civilisations souvent opposées et non assimilables à la nôtre, ne peuvent qu’entrainer de graves conflits. Nos traditions et nos mœurs seront définitivement anéanties lorsque nos villes et même nos villages de province seront occupés, voire envahis par des peuples qui nous sont étrangers et souvent hostiles.

  4. OUI la France doit rester la France.
    Nous devons tout faire pour ramener le calme , la sérénité , la sécurité nécessaires à la vie de la NATION. Toute cette douceur de vivre que nous avons connu dans notre enfance , nous la devons à nos enfants et petits-enfants. Ce sont eux que nous devons aider et protéger.
    Non à l’essaimage de populations allogènes déjà incapables de subvenir à leurs besoins dans leurs pays d’origine et ce , malgré plus de 60 années d’aides déversées par notre pays.
    Chaque Nation a son lot naturel de délinquance, aussi il est insupportable d’en augmenter le nombre à foison , par l’apport d’individus asociaux et haineux envers notre pays et ses habitants.
    Arrêtons la colonisation africaine de la France.
    Nous devons arrêter net cette « transition » démographique déjà trop avancée.

  5. Des illustres inconnues pour la plupart… ! Si le projet est combattu par la droite la plus extrême c’est perdu d’avance !

  6. Comment signer la pétition et être sur la liste : je suis Jacques Gautron cadre international ancien tête de liste pour le Sud-Est aux élections européennes de 2009 pour le parti Alternative Libérale

  7. la France n’est pas une poubelle. Certains pays étrangers nous envoient leur racaille et ce n’est pas admissible.
    De plus la France est en déclin et nous ne pouvons plus accepter toute la misère du monde.
    Je suis écœurée par nos dirigeants qui privilégient les étrangers aux Français
    Battons nous pour ne pas accepter cette situation!!!!!

  8. Tant que l ont restera dans l ue rien ne pourra changer…la destruction de nos nations européennes est planifiée organisée…seule la révolution brutale violente des peuples mis en danger pourra changer la done…

  9. ces belles signatures auront elles poids sur le fric pourri !!!
    rappel on ne peut pas accueillir tout le monde sur un petit continent !!!
    si riches vous avez la tranquilité pensez a ces pauvres agressés !!! par par manque d’argent mais par culture différente !!!
    AMTIES

  10. Soutien total au cent signataires qui devraient être mille et même plus, étaler toute la misère du monde dans la ruralité est une pure folie, l’exemple des banlieues envahi par l’immigration de masse ne suffit pas aux veaux ayant voté Macron ?Antifa punk à chiens traîne savates,LFI,gauchiasses en tout genre font partie des fossoyeurs de l’hexagone ,sans oublier ces sionistes bourgeois parisiens (Cohen)qui devraient commencer déjà par accueillir des réfugiés Palestiniens chez eux, stop à l’immigration les clandestins dehors avant que la France ne devienne le Liban en grand (guerre civile),vos campagnes submergés par des jeunes mâles Africains qui prendront vos filles pour finir par la créolisation de l’ignoble Melanchon… Mais hélas ce n’est que le début de l’hécatombe demain les réfugiés climatique suivront, je plains les jeunes générations des Français de souche…

  11. Non au grand remplacement au profit des neoliberaux vendus au capital et lobbys divers.maintien de l identité et des valeurs françaises. Frémit.

  12. Aujourd’hui CALLAC, demain VANNES, encore ce matin un Mariage arabe avec des personnes voilées rassemblées sur le parvis de la Mairie et tous les jours des gens africains et arabes sont régularisées à la Préfecture…. Voilà l’avenir du Pays

  13. il est important que la France garde son identité. La France ne peut et ne doit pas accueillir trop d’étrangers: un contrôle des naissances dans certains pays serait une bonne chose;

  14. Ce projet Horizon est une nouvelle catastrophe.
    Demain tous les villages seront concernés puisque le flux des migrants continue de s’acceler.

  15. ils m’ont oublié dans cette liste, pourtant je suis une personnalité importante dans ma famille, mais je reconnais être presque insignifiant

  16. Je voudrais bien me joindre à vous mais le lien pour effectuer le don et s’inscrire a disparu!
    S’agit-il une fois de plus d’une intervention du pouvoir pour bâillonner le peuple?

  17. La France c’est notre héritage, nos pères l’ont construite et se sont battus pour arrêter de tout temps l’envahisseur, pour pouvoir nous la transmettre libre, et maintenant nous acquitterions des impôts pour les faire venir et pour les nourrir? Ne les décevront pas, c’est NON !

  18. Tocqueville écrivit  » la France est un pays littéraire et virtuel « . A part Yann Valérie et quelques autres, aucun de ces signataires ne mettra jamais les pieds à Callac. Blabla toujours.

  19. Les Bretons sont-ils endormis ? Existe-t-il encore des Français ? Qu’attend-on pour former une armée de volontaires armés pour s’opposer à l’ennemi public numéro « Un » et ses inepties ? Manquons nous d’officiers et de troupes capables de renverser : gouvernement, politiciens et autres incapables ?

  20. Nee à Paris aris, ayant subi la cohabitation avec les habitants de Seine Saint Denis, je dis non à ce projet aberrant…. Pas d’argent, pas de logement ni boulot pour les habitants de callac et environs ! Et par miracle, des sommes colossales vont être investies pour installer des migrants dans nos campagnes. Non j’y suis totalement opposée…. Que la mairie commence par aider à la pérennisation de nos commerces, qu’elle aide à la réhabilitation des logements abandonnés dans Callac pour que notre population ne soit plus contrainte à l’exode….. Nous voulons vivre chez nous tranquillement. Mr le Maire de Callac n’y voit qu’un intérêt financier…. Nous pourrions très bien nous passer de ses services lors des prochaines élections municipales…..

  21. Le gouvernement et les élus de Callac islamisent la France . Dans 4 ou 5 ans , comme Macron , ils seront partis et nous on sera à tout jamais les victimes de leur incompétence.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS