Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Campbon : vol d’ovins, une des menaces permanentes vécues par les paysans avec les violences écologistes et les plaintes des néo ruraux

Le 29 novembre, Ouest France rendait compte – rubrique “faits divers” – d’un vol de moutons à Campbon dans les termes suivants : ” Dans la nuit de lundi 27 au mardi 28 novembre, une éleveuse de Campbon s’est vue voler quinze moutons. Le lendemain matin, sous la protection des forces de l’ordre, elle a pu récupérer cinq béliers et une brebis dans un campement Roms situé au nord de Nantes, à Treillières. “

Mais les paysans ne subissent pas seulement les vols de bandes organisées. Ils sont aussi attaqués par des militants écologistes et traduits en justice sur plainte de néo ruraux.

Des vols à répétition

Ce dernier vol s’est passé dans la nuit de lundi 27 au mardi 28 novembre, à 3 h, alors que la victime aidait des brebis à mettre bas dans la bergerie. Elle a déclaré que, malgré sa vigilance, les voleurs découpaient le grillage de la prairie où se trouvaient les cinq béliers et dix brebis  emportés par les malfaiteurs.

Elle ajoute : « Je me suis installée en janvier 2023. On m’a volé 22 moutons en six mois. Je n’ai pas de mots, je suis dégoûtée ! »  car elle en est à son quatrième dépôt de plainte à la gendarmerie de Savenay. Elle est découragée avec une impression d’abandon devant une situation qui se renouvelle sans voir de solution : ” Moralement, on ne vit plus. On se lève et on ne sait pas si on a été volé. Ça décourage. ».

Le vol, une situation vécue par de nombreux paysans

En effet, depuis plusieurs années, on assite à une explosion des vols en ce domaine. Des bandes organisées ciblent les exploitations agricoles pour voler du bétail en particulier des ovins soit pour les manger, soit pour les revendre. D’autres volent  le matériel – tracteurs et machines agricoles – pour les exporter, en particulier vers des pays d’Europe orientale comme la Roumanie.

Mais d’autres menaces minent la vie des paysans.

Ecologistes radicaux et néo ruraux ajoutent leurs pierres aux soucis des paysans

Les médias rapportent régulièrement les actions de vandalisme sur les bâtiments et matériels des exploitations et de destruction des cultures par des militants écologistes qui suivent l’exemple de  José Bové, ce qui en a fait une figure médiatique et politique et même devenir député européen.

De même, régulièrement des paysans sont poursuivis en justice par des néo ruraux qui ne supportent pas les bruits ou les odeurs propres au monde paysan et scandaleusement condamnés à payer de lourdes indemnités aux requérants malgré l’antériorité de leur présence dans les lieux incriminés.

L”Assemblée nationale vient d’adopter une proposition de loi pour protéger les paysans contre les actions de ces néo ruraux.

Nous reviendrons sur ces nuisances ultérieurement.

En ce domaine, doit-on continuer d’en parler à la rubrique des faits divers ou voir qu’il s’agit d’une évolution sociologique qui traduit un changement de la société française ?

Jean Theme

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

10 réponses à “Campbon : vol d’ovins, une des menaces permanentes vécues par les paysans avec les violences écologistes et les plaintes des néo ruraux”

  1. louis dit :

    mettez des ecolos dans un coin et vous avez le foutoir assuré ! quand aux roms et autres voleurs de biquettes l’union européenne est une benédiction au quotidien je vous épargnerais quand meme ce que vous prépare l’invasion des cannibales en cours qui continuera !

  2. gautier dit :

    Malheureusement pour eux, un policier ne peut pas être derrière chacun, il ne vont avoir qu’une solution, des cartouches au gros sel, ainsi ils seront obliger d’aller voir un médecin, au pire ils se souviendront des adresses à ne pas aller ! creuser une fosse d’un mètre de profondeur, et y mettre du lisier, succès assuré et a déjà fait ses preuves.

  3. C’est un changement sociologique évident ! Il n’y a plus la moralité française bien connue auparavant il y a encore 3 décennies ! La destruction républicaine de la moralité d’essence catholique est la cause réelle de tout cela. En plus, le refus de la police de faire son travail d’elle-même de surveillance et d’action contre les voleurs et agresseurs est un crime d’Etat !

  4. Freddy DELARBRE dit :

    Ceux qui ne supportent pas les aléas de la vie à la campagne doivent rester en ville où sur une île inhabitée!

  5. RoseMarine dit :

    La loi est une bonne chose; encore que je n’ai pas lu le contenu- il conviendrait de s’assurer qu’elle ne serve pas de support à des jurisprudences pesticides et herbicides…
    Mais , beaucoup plus sérieusement, qu’en penser des juges qui, dans les cas de figures évoqués dans l’article, ont condamné les agriculteurs? Il leur manque l’électricité à l’étage supérieur?
    La loi c’est bien; mais combien de temps a été pris à la Nation par le travail de préparation et d’élaboration de cette loi, sa discussion et son vote? Tout cela parce que des magistrats félons- ils contreviennent à leur fonction qui est … de rendre justice et de dire le Droit- ne font pas leur travail? Mais d’où sortent-ils? Ont-ils bien toute leur raison?
    On croit rêver quand on lit leurs exploits- d’injustice!

  6. Coupfranc dit :

    La France profonde, rurale, n’intéresse pas nos politiques ( sauf un peu pour les élections )et le monde paysan encore moins. Quoiqu’il arrive, les sanctions sont dérisoires et les cultures ou l’élevage sont régis par Bruxelles qui se moque pas mal de vos problèmes. On est incapables de défendre notre territoire de l’immigration mais vous pouvez quand même faire la loi chez vous et envoyer paître ces ” migrants citadins ” nuisibles !

  7. Le Celte dit :

    Faites comme moi piégé les abords de votre propriété, vous trouverez tout ce qu’il faut dans le commerce.

  8. eclair indien dit :

    Ceux qui ont fait rentrer la Roumanie dans l’Europe sont des criminels car les conséquences de leur action étaient prévisibles. ils devront etre traduits devant un tribunal.

    • Henri dit :

      Ceux qui ont signé le traité de Lisbonne malgré le non au référendum de 2005, ce sont eux les criminels.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Social

Cet agriculteur déballe tout en direct et provoque un immense malaise sur le plateau de CNews !

Découvrir l'article

Economie, Sociétal

Importations de produits agricoles : 94 % des Français du côté des agriculteurs

Découvrir l'article

A La Une, Social, Sociétal

Mobilisation des agriculteurs : qu’en pensent les Français ?

Découvrir l'article

Social

Salsa Bertin : « Pour favoriser le mondialisme, il faut abattre les paysans ! »

Découvrir l'article

Société

Éric Alary : « Les jeunes paysans ont beaucoup de mal à s’installer » [Interview]

Découvrir l'article

A La Une, Société

Notre-Dame-des-Landes – ZAD : la face cachée de la contestation paysanne

Découvrir l'article

Culture

Patrick Buisson et les derniers Gaulois [Cinéma]

Découvrir l'article

Social

Les agriculteurs de Bretagne lancent un cri d’alarme

Découvrir l'article

Société

Brelès (29). Le conseil municipal soutient les agriculteurs – le point sur la crise paysanne en vidéo

Découvrir l'article

Economie

Notre-Dame-des-Landes. 2000 manifestants devant le tribunal de Nantes, délibéré le 25 janvier

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍