Étiquette : CHU

Saint-Brieuc : au cœur des urgences pédiatriques

Le magazine de la Santé a réalisé un reportage au coeur des urgences pédiatriques de Saint-Brieuc. L’occasion pour vous lecteurs, de découvrir la vie de cet hôpital, et de son personnel, mais aussi des enfants qui viennent se faire soigner toute l’année là bas. Les équipes de pédiatrie de l’hôpital de Saint-Brieuc dans les Côtes d’Armor sont composés de différents

Nantes : le CHU saturé face à l’afflux de cas de bronchiolites

Bronchite, rhume, gastro-entérite, les maladies hivernales sont de retour. Depuis dix jours, le niveau du seuil épidémique pour tous les indicateurs de bronchiolite est franchi. A Nantes, les urgences pédiatriques en pâtissent. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine –

Dans le quotidien des urgences de Morlaix

En ce début de mois de janvier 2021, nous nous sommes rendus au service des urgences du Centre Hospitalier du Pays de Morlaix. 110 personnes, tous métiers confondus, font tourner ce service 24 heures sur 24, 365 jours par an. A l’heure où la troisième vague est dans tous les esprits, nous sommes allés à la rencontre des équipes soignantes

chu_rennes

Rennes. Menacé, violenté, le personnel des Urgences réclame plus de protection policière

Enième épisode d’un « vivre ensemble » à Rennes qui ne plait qu’à la municipalité PS : le personnel des Urgences du CHU Pontchaillou, en première ligne face aux agressions qui se multiplient en son sein, réclame une protection policière. Une demande qui en dit long sur l’état d’insécurité qui règne, aux abords du CHU, où des bandes sans aucun

Rennes. Le CHU pris en otage par les rixes entre bandes ?

L’insécurité se propage partout à Rennes, y compris jusqu’à proximité du CHU où une rixe entre deux bandes a eu lieu à coups de couteau et de battes de baseball. Rennes : coups de couteau à la station de métro Pontchaillou La violence ne concerne pas que l’hyper-centre à Rennes, loin de là. Si les agissements des migrants « mineurs

Coronavirus : manque de masques, manque de gel hydroalcoolique, mais assez de soignants ?

L’extension de l’épidémie de coronavirus paraît inéluctable. L’administration de la santé s’y prépare activement et se veut rassurante. Elle détaille abondamment les moyens matériels qu’elle est prête à mobiliser (nombre de lits d’hôpital, places en réanimation, réquisition de masques, etc.). Mais l’inquiétude pourrait plutôt venir de la capacité des personnels hospitaliers à faire face au choc. La chambre régionale des

urgences_dinan

Tiers mondisation de la santé en France. 30 patients en attente sur des brancards aux Urgences de Saint-Malo

Pour la seconde fois, Les Urgences du Centre hospitalier de Saint-Malo, ont déclenché un droit d’alerte pour danger grave et imminent auprès de leur Direction. Cela s’est passé le 18 février 2020, alors que les personnels du services des Urgences devaient faire face à un nombre record de patients. 30 d’entre eux ont passé la nuit sur des brancards, dans

Nantes : la réalité virtuelle au chevet des enfants hospitalisés au CHU

Fondée en mars 2019, Dessine-moi la High-Tech est une association loi 1901 animée par le souhait d’alléger le quotidien des enfants hospitalisés en hémato-oncologie et autres services en tentant de leur offrir des moments d’évasion, d’immersion via le monde fabuleux de la technologie. Enfants, parents et soignants sortent de leur quotidien sur les ailes d’un ballon-drone, au contrôle d’un robot

A Saint-Malo, une marche citoyenne pour défendre le système de santé [Vidéo]

A Saint-Malo, une marche citoyenne a débuté avec pour mots d’ordre : plus de personnel soignant, de sécurité et de moyens pour assurer de meilleures conditions de soins hospitaliers. Cet événement coïncide avec les mouvements contre la réforme des retraites, et celui des sapeurs-pompiers Crédit photos : DR [cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de

Crise des Urgences : qui est responsable ? [Vidéo]

Crise des Urgences : qui est responsable ?  Pour en débattre, Frédéric Taddeï reçoit : – Frédéric Bizard, économiste – André Grimaldi, professeur émérite de diabétologie au CHU de la Pitié-Salpêtrière – Candice Lafarge, porte-parole du collectif L’Inter-Urgences – François Krabansky, médecin Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et

Urgences. Violences à l’hôpital : le témoignage d’Olivier Varnet [Vidéo]

Entretien RT avec Olivier Varnet, médecin hospitalier délégué Force ouvrière. Il réagit au rapport de l’Observatoire des violences en milieu de santé, publié le 23 juillet, selon lequel les violences à l’hôpital ont augmenté de 6% en un an. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers

Décès aux Urgences à Paris : « Depuis des mois, nous tirons la sonnette d’alarme » [Vidéo]

Nous l’avons souvent évoqué sur Breizh-info : la France et son système de santé semblent en voie de tiers mondisation avancée. Manque de personnel, mauvais salaires (pas d’indemnités de week-end, de nuit …), réductions budgétaires, tout semble aller dans le mauvais sens. Confirmation en ce mois de décembre : une femme souffrante s’est présentée lundi 17 décembre en fin d’après-midi

clown

Du rire et du rêve pour les enfants hospitalisés du CHU de Nantes

L’Association Théodora lance sa campagne de crowdfunding pour financer les visites hivernales des clowns hospitaliers, les « docteurs Rêves » au CHU de Nantes. Les enfants hospitalisés sont plus nombreux à occuper les chambres de l’hôpital l’hiver, soit plus de 500 enfants en 3 mois. Grâce à sa cagnotte en ligne « du rire et du rêve » sur la

CHU Nantes

CHU de Nantes : les familles de migrants « mises à l’abri » à nouveau à la rue

La question du relogement des migrants à Nantes continue de montrer les limites de l’action publique… et le manque de prévoyance de la municipalité de Johanna Rolland (PS). La crise des migrants avec l’appel d’air conséquent explose à la tête non seulement de la mairie, des riverains, mais aussi des contribuables nantais pressurés et des migrants ballottés d’hébergement en lieu

CHU Nantes

Migrants au CHU de Nantes : « On se fait un peu forcer la main » déclare le secrétaire général de la préfecture

A Nantes, après le camp installé cet été square Daviais et l’occupation de divers bâtiments, depuis plusieurs jours des migrants occupaient le hall d’accueil du CHU. Compte tenu de la perturbation pour les malades, la préfecture a pris la décision de les évacuer. Confirmant les informations de Breizh Info sur le rôle incitateur de certaines associations, Serge Boulanger, secrétaire général

Un nouveau robot chirurgical pour le CHU de Rennes

La Bretagne connait des moments difficiles en matière de santé, notamment avec les annonces de fermeture de maternité comme à Guingamp. Mais aussi des belles innovations, avec notamment ce deuxième robot chirurgical, annoncé pour le CHU de Rennes. Une première en France, alors que ce lundi 4 juin a été offerte la possibilité de le découvrir et de le tester.

A Lorient et Quimperlé aussi, les Urgences sont saturées

La France serait-elle petit à petit en train de devenir un pays du Tiers-Monde ? C’est en tout cas ce à quoi fait penser la dégradation progressive des conditions de travail dans les hôpitaux et des services rendus aux Français. Récemment, ce sont les hôpitaux de Lorient et de Quimperlé qui ont tiré la sonnette d’alarme en Bretagne, quelques mois

guingamp_maternite

La fermeture de la maternité de Guingamp annoncée pour le 31 janvier 2019

Coup de tonnerre à Guingamp : ce mardi 22 mai, Annie Le Houérou, la présidente du conseil de surveillance de l’hôpital de Guingamp (St Agathon), z annonce la fermeture de la maternité, à compter du 31 janvier 2019, sur Twitter. L’ars ne perd pas de temps, le directeur du CH de guingamp vient de recevoir la décision de fermeture au 31/01/2019: incompréhensible inadmissible injuste!

Saint-Brieuc : au cœur des urgences pédiatriques

Le magazine de la Santé a réalisé un reportage au coeur des urgences pédiatriques de Saint-Brieuc. L’occasion pour vous lecteurs, de découvrir la vie de cet hôpital, et de son personnel, mais aussi des enfants qui viennent se faire soigner toute l’année là bas. Les équipes de pédiatrie de l’hôpital de Saint-Brieuc dans les Côtes d’Armor sont composés de différents

Nantes : le CHU saturé face à l’afflux de cas de bronchiolites

Bronchite, rhume, gastro-entérite, les maladies hivernales sont de retour. Depuis dix jours, le niveau du seuil épidémique pour tous les indicateurs de bronchiolite est franchi. A Nantes, les urgences pédiatriques en pâtissent. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine –

Dans le quotidien des urgences de Morlaix

En ce début de mois de janvier 2021, nous nous sommes rendus au service des urgences du Centre Hospitalier du Pays de Morlaix. 110 personnes, tous métiers confondus, font tourner ce service 24 heures sur 24, 365 jours par an. A l’heure où la troisième vague est dans tous les esprits, nous sommes allés à la rencontre des équipes soignantes

chu_rennes

Rennes. Menacé, violenté, le personnel des Urgences réclame plus de protection policière

Enième épisode d’un « vivre ensemble » à Rennes qui ne plait qu’à la municipalité PS : le personnel des Urgences du CHU Pontchaillou, en première ligne face aux agressions qui se multiplient en son sein, réclame une protection policière. Une demande qui en dit long sur l’état d’insécurité qui règne, aux abords du CHU, où des bandes sans aucun

Rennes. Le CHU pris en otage par les rixes entre bandes ?

L’insécurité se propage partout à Rennes, y compris jusqu’à proximité du CHU où une rixe entre deux bandes a eu lieu à coups de couteau et de battes de baseball. Rennes : coups de couteau à la station de métro Pontchaillou La violence ne concerne pas que l’hyper-centre à Rennes, loin de là. Si les agissements des migrants « mineurs

Coronavirus : manque de masques, manque de gel hydroalcoolique, mais assez de soignants ?

L’extension de l’épidémie de coronavirus paraît inéluctable. L’administration de la santé s’y prépare activement et se veut rassurante. Elle détaille abondamment les moyens matériels qu’elle est prête à mobiliser (nombre de lits d’hôpital, places en réanimation, réquisition de masques, etc.). Mais l’inquiétude pourrait plutôt venir de la capacité des personnels hospitaliers à faire face au choc. La chambre régionale des

urgences_dinan

Tiers mondisation de la santé en France. 30 patients en attente sur des brancards aux Urgences de Saint-Malo

Pour la seconde fois, Les Urgences du Centre hospitalier de Saint-Malo, ont déclenché un droit d’alerte pour danger grave et imminent auprès de leur Direction. Cela s’est passé le 18 février 2020, alors que les personnels du services des Urgences devaient faire face à un nombre record de patients. 30 d’entre eux ont passé la nuit sur des brancards, dans

Nantes : la réalité virtuelle au chevet des enfants hospitalisés au CHU

Fondée en mars 2019, Dessine-moi la High-Tech est une association loi 1901 animée par le souhait d’alléger le quotidien des enfants hospitalisés en hémato-oncologie et autres services en tentant de leur offrir des moments d’évasion, d’immersion via le monde fabuleux de la technologie. Enfants, parents et soignants sortent de leur quotidien sur les ailes d’un ballon-drone, au contrôle d’un robot

A Saint-Malo, une marche citoyenne pour défendre le système de santé [Vidéo]

A Saint-Malo, une marche citoyenne a débuté avec pour mots d’ordre : plus de personnel soignant, de sécurité et de moyens pour assurer de meilleures conditions de soins hospitaliers. Cet événement coïncide avec les mouvements contre la réforme des retraites, et celui des sapeurs-pompiers Crédit photos : DR [cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de

Crise des Urgences : qui est responsable ? [Vidéo]

Crise des Urgences : qui est responsable ?  Pour en débattre, Frédéric Taddeï reçoit : – Frédéric Bizard, économiste – André Grimaldi, professeur émérite de diabétologie au CHU de la Pitié-Salpêtrière – Candice Lafarge, porte-parole du collectif L’Inter-Urgences – François Krabansky, médecin Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et

Urgences. Violences à l’hôpital : le témoignage d’Olivier Varnet [Vidéo]

Entretien RT avec Olivier Varnet, médecin hospitalier délégué Force ouvrière. Il réagit au rapport de l’Observatoire des violences en milieu de santé, publié le 23 juillet, selon lequel les violences à l’hôpital ont augmenté de 6% en un an. Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers

Décès aux Urgences à Paris : « Depuis des mois, nous tirons la sonnette d’alarme » [Vidéo]

Nous l’avons souvent évoqué sur Breizh-info : la France et son système de santé semblent en voie de tiers mondisation avancée. Manque de personnel, mauvais salaires (pas d’indemnités de week-end, de nuit …), réductions budgétaires, tout semble aller dans le mauvais sens. Confirmation en ce mois de décembre : une femme souffrante s’est présentée lundi 17 décembre en fin d’après-midi

clown

Du rire et du rêve pour les enfants hospitalisés du CHU de Nantes

L’Association Théodora lance sa campagne de crowdfunding pour financer les visites hivernales des clowns hospitaliers, les « docteurs Rêves » au CHU de Nantes. Les enfants hospitalisés sont plus nombreux à occuper les chambres de l’hôpital l’hiver, soit plus de 500 enfants en 3 mois. Grâce à sa cagnotte en ligne « du rire et du rêve » sur la

CHU Nantes

CHU de Nantes : les familles de migrants « mises à l’abri » à nouveau à la rue

La question du relogement des migrants à Nantes continue de montrer les limites de l’action publique… et le manque de prévoyance de la municipalité de Johanna Rolland (PS). La crise des migrants avec l’appel d’air conséquent explose à la tête non seulement de la mairie, des riverains, mais aussi des contribuables nantais pressurés et des migrants ballottés d’hébergement en lieu

CHU Nantes

Migrants au CHU de Nantes : « On se fait un peu forcer la main » déclare le secrétaire général de la préfecture

A Nantes, après le camp installé cet été square Daviais et l’occupation de divers bâtiments, depuis plusieurs jours des migrants occupaient le hall d’accueil du CHU. Compte tenu de la perturbation pour les malades, la préfecture a pris la décision de les évacuer. Confirmant les informations de Breizh Info sur le rôle incitateur de certaines associations, Serge Boulanger, secrétaire général

Un nouveau robot chirurgical pour le CHU de Rennes

La Bretagne connait des moments difficiles en matière de santé, notamment avec les annonces de fermeture de maternité comme à Guingamp. Mais aussi des belles innovations, avec notamment ce deuxième robot chirurgical, annoncé pour le CHU de Rennes. Une première en France, alors que ce lundi 4 juin a été offerte la possibilité de le découvrir et de le tester.

A Lorient et Quimperlé aussi, les Urgences sont saturées

La France serait-elle petit à petit en train de devenir un pays du Tiers-Monde ? C’est en tout cas ce à quoi fait penser la dégradation progressive des conditions de travail dans les hôpitaux et des services rendus aux Français. Récemment, ce sont les hôpitaux de Lorient et de Quimperlé qui ont tiré la sonnette d’alarme en Bretagne, quelques mois

guingamp_maternite

La fermeture de la maternité de Guingamp annoncée pour le 31 janvier 2019

Coup de tonnerre à Guingamp : ce mardi 22 mai, Annie Le Houérou, la présidente du conseil de surveillance de l’hôpital de Guingamp (St Agathon), z annonce la fermeture de la maternité, à compter du 31 janvier 2019, sur Twitter. L’ars ne perd pas de temps, le directeur du CH de guingamp vient de recevoir la décision de fermeture au 31/01/2019: incompréhensible inadmissible injuste!

À LA UNE

Belgique. Le Musée des Celtes va reconstituer intégralement un char celtique
Cybersécurité. Les prévisions mondiales pour 2023
A Guingamp, la maternité plus que jamais menacée
Rennes couvert de slogans pour la promotion de la transexualité