Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rennes. Un homme « né en Guinée » blessé par balles au Blosne, rixe au couteau entre Afghans à Maurepas

À Rennes, après les coups de couteau, les fusillades et blessures par arme à feu se banalisent de façon inquiétante.

Et, cette fois encore, la nouvelle « brigade anti-incivilités » déployée depuis le début du mois de janvier 2024 par la municipalité de Nathalie Appéré, n’aura pas servi à grand-chose. En effet, plusieurs tirs d’arme à feu ont été entendus dans le parc des Balkans vers 1 h dans la nuit du vendredi 2 au samedi 3 février.

Précisons d’emblée que ce parc des Balkans se situe dans le quartier « prioritaire » du Blosne. Un secteur « sensible » du sud de Rennes sous le feu des projecteurs ces derniers mois en raison des multiples règlements de compte qui s’y sont déroulés sur fond de lutte pour le contrôle du trafic de stupéfiants entre bandes de voyous.

Fusillade au Blosne : un homme né en Guinée hospitalisé

Une vingtaine de minutes après la série de coups de feu, un individu s’est rendu à l’hôpital Sud du CHU de Rennes selon le quotidien Ouest-France. L’homme en question présentait des blessures « par balles de petit calibre, à la cuisse et à la main » selon les informations du parquet de Rennes. Sans toutefois que ses jours ne soient en danger.

Transféré par la suite aux urgences du CHU Pontchaillou, il s’avère que le blessé est « né en 1993 en Guinée ».

Sur le plan judiciaire, le parquet de Rennes a fait savoir qu’une enquête avait été ouverte pour tentative d’homicide volontaire. Il revient désormais aux enquêteurs de la Direction interdépartementale de la police nationale de faire la lumière sur cette affaire tandis que le procureur de la République à Rennes, Philippe Astruc n’a pas fait grand mystère sur les possibles causes de cette fusillade, estimant que ces tirs « paraissent selon les premiers éléments liés à un trafic de stupéfiants ».

Règlement de compte au couteau entre Afghans ?

À Rennes désormais, plus que de délinquance et de criminalité, c’est bien d’ensauvagement dont il est question tant les épisodes violents sont fréquents.

Deux jours auparavant, à l’aube du mercredi 31 janvier 2024, un homme de 24 ans était gravement blessé suite à une attaque au couteau. Des faits qui eurent lieu cette fois à Maurepas, un autre quartier « sensible » situé au nord de Rennes.

Les blessures importantes, notamment au niveau du thorax et du bras, ont nécessité une hospitalisation d’urgence à l’hôpital local, où la victime fut admise avec une condition jugée extrêmement précaire. Le parquet de Rennes, qui prenait connaissance de l’incident le même jour, a annoncé l’ouverture d’une enquête pour clarifier les motifs et circonstances entourant cette tentative d’homicide, confiée à la division de la sûreté urbaine du département d’Ille-et-Vilaine.

À noter enfin que le vingtenaire ayant reçu les coups de couteau serait de nationalité afghane selon le média 20Minutes. Quelques jours plus tard, Ouest-France précisait qu’un suspect avait été identifié et interpellé : âgé d’une trentaine d’années, il était lui aussi d’origine afghane. Quant au motif de cette attaque au couteau, celle-ci pourrait être liée « au cambriolage d’une boucherie perpétré peu avant » selon le parquet de Rennes.

En définitive, voilà tout autant de faits divers qui nous rappellent que Rennes est bien une ville « ouverte sur le monde ». Un concept cher à l’actuelle municipalité.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

6 réponses à “Rennes. Un homme « né en Guinée » blessé par balles au Blosne, rixe au couteau entre Afghans à Maurepas”

  1. marco dit :

    no comment mdr ,,

  2. Prétet Yvette dit :

    Les ”attaques au couteau” sont de plus en plus nombreuses, en France!….Samedi dernier un musulman ”fiché S”et ”connu pour des faits de radicalisation” a menacé des passants armé d’une lame de 20 cm, à Lyon, dans le quartier des Etats-Unis!…Pourquoi nos ”gouvernants” gardent-ils, chez nous, des ”fiché S” ”connus des services de police”?….”ils” attendent que ce terroriste, d’origine étrangère, tue des ”civils innocents” au lieu de l’EXPULSER de notre pays!..Je rappelle que les musulmans ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal en leur disant: ”La valise ou le cercueil”!..

  3. kaélig dit :

    “Le Parc des Balkans” n’a pas volé son nom ! Tout un programme.

  4. patphil dit :

    on ne peut donc que conclure par “ils s’en fichent” les français n’ont qu’à pas être eu mauvais endroit au mauvais moment, donc rester chez soi! c’est simple non?

  5. Bran Ruz dit :

    Oh que c’est beau le bien vivre ensemble, ouvert à tous les vents mauvais , avec foultitudes de coups de surins en dessert . Maintenant , tant qu’ils se déglinguent entre eux ça me va , mais ca serait mieux qu’ils s’entretuent chez eux ,ainsi ils seraient bien moins nombreux à venir nous emmerder chez nous .

  6. Nicopat. dit :

    En dehors de la délinquance c’est toute la société qui est de plus en plus violente et cela n’est pas réservé au étranger que ce soit en ville dans les campagnes sur là route dans les filles d’attente les gens sont de plus en plus agressif suite à la pandémie et les réseaux sociaux y sont pour beaucoup l’égoïsme domine toutes les classes sociales….

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

RENNES

Rennes. Un libyen poignardé sur fond de vol de téléphone portable et de stupéfiants

Découvrir l'article

RENNES

Deux hommes blessés par balle sur l’autoroute A84 au nord de Rennes, une enquête criminelle ouverte

Découvrir l'article

RENNES

Agression au couteau à Rennes : un jeune homme de 18 ans grièvement blessé

Découvrir l'article

RENNES

Fusillade à Rennes : deux blessés, la CRS 8 mobilisée [MAJ : la vidéo]

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, RENNES

Rennes. Un SDF originaire de Djibouti a violemment agressé plusieurs femmes âgées

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Fusillade sur un point de deal à Maurepas, un homme tire sur ses agresseurs

Découvrir l'article

A La Une, Ensauvagement, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. Armes, drogue et argent saisis dans le « carré d’as » des quartiers « prioritaires »

Découvrir l'article

NANTES

Déjà deux fusillades depuis le début de l’année 2024 à Nantes

Découvrir l'article

International

Remigration. Le Pakistan expulse massivement des Afghans pour protéger sa population

Découvrir l'article

Economie, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration économique. La Rochelle : expulsé, le commis de cuisine africain sous OQTF est finalement de retour après une mobilisation

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky