Étiquette : école à la maison

Instruction en famille. Une victoire juridique pour la liberté d’enseigner à la maison

Une liberté fondamentale, celle d’instruire chez soi ses propres enfants, vient d’être défendue avec succès devant le tribunal administratif de Toulouse. Le 4 août dernier, ce tribunal, saisi par le cabinet La Norville partenaire de l’association Liberté éducation, a suspendu le refus d’autorisation opposé à une famille IEF (Instruction en famille) du Gers, et a enjoint au recteur de lui

IEF : L’école à la maison est en danger ! Par Maître Jody Granados

Pour cette rentrée de septembre 2022 les parents souhaitant faire l’école à la maison, l’Instruction En Famille (IEF), sont passés du régime déclaratif au régime d’autorisation dérogatoire. Des centaines de parents ont donc eu la mauvaise surprise de voir leur dossier de demande d’autorisation refusé en bloc par les académies pour des raisons souvent sans fondement légal. C’est le cas

Contre la tyrannie républicaine, il a choisi l’école à la maison, et témoigne dans un livre

Jean-Baptiste Maillard a coécrit avec son épouse un livre défendant le modèle de l’école à la maison intitulé L’école à la maison, Une liberté fondamentale (éditions Artège). L’année de la pandémie aura vu nos libertés défiées, contrecarrées, voire tout bonnement supprimées, les unes après les autres, avec une accélération dramatique permise par l’urgence du moment, et un acquiescement général de

Le conseil d’état valide l’interdiction de l’école à la maison

L’association « Créer son école » crée par Anne Coffinier, vigilante sur le sujet vient ce samedi 14 août de rendre compte de la décision du conseil constitutionnel sur la question de l’interdiction de l’école à la maison, mesure contenue dans la loi sur le séparatisme. En effet, par sa décision n° 2021-823 DC rendue le 13 août 2021, le Conseil constitutionnel a

Instruction en famille : le régime d’autorisation, véritable parcours du combattant, doit absolument être écarté

Bernard RINEAU, Avocat associé et Hubert VEAUVY, Avocat en droit public, nous adressent un texte au sujet de l’instruction en famille, dont le sort est actuellement débattu à l’Assemblée nationale sous le prétexte fallacieux de « lutte contre le séparatisme islamiste ». Nous le reproduisons ci-dessous/ Le cadre actuel dans lequel s’inscrit l’instruction à domicile est celui de la déclaration

famille

Un collectif d’avocats dénonce l’interdiction de l’instruction en famille (IEF), « nouvelle atteinte injustifiée à nos libertés »

Le journal Valeurs actuelles rapporte qu’un collectif de 20 avocats emmenés par Hubert Veauvy, avocat au barreau de Nantes, dénonce dans cette tribune l’interdiction de l’instruction à domicile qu’Emmanuel Macron souhaite imposer dans le cadre du projet de loi de lutte contre les séparatismes. Voici le texte ci-dessous : Le 2 octobre dernier, dans le cadre de son discours sur

L’instruction en famille : dernier rempart de la responsabilité parentale [L’Agora]

Le projet de loi présenté le 9 décembre de cette année propose l’interdiction de l’instruction en famille dit «IEF » ou école à la maison, réalité qui ne concerne que 0,5% des enfants Français. Il y a pourtant urgence à défendre cette liberté fondamentale qu’est le choix parental des modes d’instruction dans la mesure où il s’agit du dernier rempart contre

Nantes : manifestation pour le droit de faire l’école à la maison

Ce samedi était la journée internationale pour la liberté d’instruction. Le 2 octobre 2020, Emmanuel Macron a annoncé vouloir rendre l’école obligatoire dès 3 ans. Les parents pratiquant l’instruction à la maison se mobilisent pour défendre « leur choix » d’enseigner à leurs enfants selon leur volonté. Environ 1000 enfants suivent l’instruction à la maison en Pays de Loire selon les associations

Emmanuel Macron ne vous le dira pas : Mohammed Merah et les autres terroristes islamistes n’ont pas fait l’école à la maison !

Avec Emmanuel Macron au pouvoir, l’État total entend pénétrer jusque dans vos foyers. Barrières sanitaires y compris en famille (ne rigolez pas, mais au Canada, la police peut même rentrer chez vous pour s’assurer que vous n’avez pas invité des amis), et bientôt donc, interdiction de l’instruction en famille (l’école à la maison). Au nom de la lutte contre le

ecole_enfant

Interdiction de l’école à la maison. Des familles en colère

La fin annoncée de l’instruction en famille par Président de la République vendredi 2 octobre – sous le faux prétexte de lutte contre l’islamisme – plonge de nombreuses familles dans l’expectative. Et porte en elle des relents de tyrannie, qu’un ancien ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, appelait déjà de ses voeux en 2012 quand il déclarait : « Pour

Loi sur le séparatisme et dictature idéologique. Emmanuel Macron veut interdire l’instruction à domicile et augmenter l’enseignement de l’arabe à l’école

De même que les attentats islamistes en Europe et dans le monde ont entrainé l’instauration de lois liberticides et sécuritaires sans précédent dans nos pays, le « séparatisme islamiste » dénoncé par le président de la République, Emmanuel Macron, aura des conséquences pour l’intégralité des citoyens. Ainsi ce dernier, en déplacement aux Mureaux (Yvelines), ce vendredi matin, s’est servi du

ecole2

Carmen Daudet : « L’Éducation nationale nous évoque à tous, je crois, la même image d’un bateau à la dérive » [Interview]

Parmi les derniers livres que nous avons présentés, il se trouve celui de Carmen Daudet, J’apprends mieux à la maison (Kontre Kulture). Un véritable livre revigorant, pour sortir nos enfants du marasme dans lequel les plonge l’Éducation nationale aujourd’hui. Car il est évident que ce qui se joue dans l’instruction et dans l’éducation, c’est l’avenir de nos enfants, et plus

eric_ciotti

Education nationale. Eric Ciotti (LR) et 28 députés de droite veulent interdire l’école à la maison

11/05/2016 – 07H00 Paris (Breizh-info.com) –  Eric Ciotti (LR) a déposé fin avril 2016 une proposition de loi visant à renforcer « l’encadrement des établissements privés hors contrat et à limiter les possibilités de dérogation à l’obligation scolaire ». Une proposition de loi qui provoquerait l’interdiction, sauf dérogation très particulière, de l’enseignement à la maison. 28 députés des Républicains ont co-signé cette proposition de

Instruction en famille. Une victoire juridique pour la liberté d’enseigner à la maison

Une liberté fondamentale, celle d’instruire chez soi ses propres enfants, vient d’être défendue avec succès devant le tribunal administratif de Toulouse. Le 4 août dernier, ce tribunal, saisi par le cabinet La Norville partenaire de l’association Liberté éducation, a suspendu le refus d’autorisation opposé à une famille IEF (Instruction en famille) du Gers, et a enjoint au recteur de lui

IEF : L’école à la maison est en danger ! Par Maître Jody Granados

Pour cette rentrée de septembre 2022 les parents souhaitant faire l’école à la maison, l’Instruction En Famille (IEF), sont passés du régime déclaratif au régime d’autorisation dérogatoire. Des centaines de parents ont donc eu la mauvaise surprise de voir leur dossier de demande d’autorisation refusé en bloc par les académies pour des raisons souvent sans fondement légal. C’est le cas

Contre la tyrannie républicaine, il a choisi l’école à la maison, et témoigne dans un livre

Jean-Baptiste Maillard a coécrit avec son épouse un livre défendant le modèle de l’école à la maison intitulé L’école à la maison, Une liberté fondamentale (éditions Artège). L’année de la pandémie aura vu nos libertés défiées, contrecarrées, voire tout bonnement supprimées, les unes après les autres, avec une accélération dramatique permise par l’urgence du moment, et un acquiescement général de

Le conseil d’état valide l’interdiction de l’école à la maison

L’association « Créer son école » crée par Anne Coffinier, vigilante sur le sujet vient ce samedi 14 août de rendre compte de la décision du conseil constitutionnel sur la question de l’interdiction de l’école à la maison, mesure contenue dans la loi sur le séparatisme. En effet, par sa décision n° 2021-823 DC rendue le 13 août 2021, le Conseil constitutionnel a

Instruction en famille : le régime d’autorisation, véritable parcours du combattant, doit absolument être écarté

Bernard RINEAU, Avocat associé et Hubert VEAUVY, Avocat en droit public, nous adressent un texte au sujet de l’instruction en famille, dont le sort est actuellement débattu à l’Assemblée nationale sous le prétexte fallacieux de « lutte contre le séparatisme islamiste ». Nous le reproduisons ci-dessous/ Le cadre actuel dans lequel s’inscrit l’instruction à domicile est celui de la déclaration

famille

Un collectif d’avocats dénonce l’interdiction de l’instruction en famille (IEF), « nouvelle atteinte injustifiée à nos libertés »

Le journal Valeurs actuelles rapporte qu’un collectif de 20 avocats emmenés par Hubert Veauvy, avocat au barreau de Nantes, dénonce dans cette tribune l’interdiction de l’instruction à domicile qu’Emmanuel Macron souhaite imposer dans le cadre du projet de loi de lutte contre les séparatismes. Voici le texte ci-dessous : Le 2 octobre dernier, dans le cadre de son discours sur

L’instruction en famille : dernier rempart de la responsabilité parentale [L’Agora]

Le projet de loi présenté le 9 décembre de cette année propose l’interdiction de l’instruction en famille dit «IEF » ou école à la maison, réalité qui ne concerne que 0,5% des enfants Français. Il y a pourtant urgence à défendre cette liberté fondamentale qu’est le choix parental des modes d’instruction dans la mesure où il s’agit du dernier rempart contre

Nantes : manifestation pour le droit de faire l’école à la maison

Ce samedi était la journée internationale pour la liberté d’instruction. Le 2 octobre 2020, Emmanuel Macron a annoncé vouloir rendre l’école obligatoire dès 3 ans. Les parents pratiquant l’instruction à la maison se mobilisent pour défendre « leur choix » d’enseigner à leurs enfants selon leur volonté. Environ 1000 enfants suivent l’instruction à la maison en Pays de Loire selon les associations

Emmanuel Macron ne vous le dira pas : Mohammed Merah et les autres terroristes islamistes n’ont pas fait l’école à la maison !

Avec Emmanuel Macron au pouvoir, l’État total entend pénétrer jusque dans vos foyers. Barrières sanitaires y compris en famille (ne rigolez pas, mais au Canada, la police peut même rentrer chez vous pour s’assurer que vous n’avez pas invité des amis), et bientôt donc, interdiction de l’instruction en famille (l’école à la maison). Au nom de la lutte contre le

ecole_enfant

Interdiction de l’école à la maison. Des familles en colère

La fin annoncée de l’instruction en famille par Président de la République vendredi 2 octobre – sous le faux prétexte de lutte contre l’islamisme – plonge de nombreuses familles dans l’expectative. Et porte en elle des relents de tyrannie, qu’un ancien ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, appelait déjà de ses voeux en 2012 quand il déclarait : « Pour

Loi sur le séparatisme et dictature idéologique. Emmanuel Macron veut interdire l’instruction à domicile et augmenter l’enseignement de l’arabe à l’école

De même que les attentats islamistes en Europe et dans le monde ont entrainé l’instauration de lois liberticides et sécuritaires sans précédent dans nos pays, le « séparatisme islamiste » dénoncé par le président de la République, Emmanuel Macron, aura des conséquences pour l’intégralité des citoyens. Ainsi ce dernier, en déplacement aux Mureaux (Yvelines), ce vendredi matin, s’est servi du

ecole2

Carmen Daudet : « L’Éducation nationale nous évoque à tous, je crois, la même image d’un bateau à la dérive » [Interview]

Parmi les derniers livres que nous avons présentés, il se trouve celui de Carmen Daudet, J’apprends mieux à la maison (Kontre Kulture). Un véritable livre revigorant, pour sortir nos enfants du marasme dans lequel les plonge l’Éducation nationale aujourd’hui. Car il est évident que ce qui se joue dans l’instruction et dans l’éducation, c’est l’avenir de nos enfants, et plus

eric_ciotti

Education nationale. Eric Ciotti (LR) et 28 députés de droite veulent interdire l’école à la maison

11/05/2016 – 07H00 Paris (Breizh-info.com) –  Eric Ciotti (LR) a déposé fin avril 2016 une proposition de loi visant à renforcer « l’encadrement des établissements privés hors contrat et à limiter les possibilités de dérogation à l’obligation scolaire ». Une proposition de loi qui provoquerait l’interdiction, sauf dérogation très particulière, de l’enseignement à la maison. 28 députés des Républicains ont co-signé cette proposition de

À LA UNE

A la découverte des Saints Bretons. Le 5 octobre, c’est la Saint Moris (Maurice)
Chypre. Confrontées à une « avalanche » de clandestins, les autorités demandent l'aide de l'ONU
Nantes : un adolescent avec un Colt dans un centre commercial
Scaër. Qui trouvera un logement durable pour Dominique Le Goff, 61 ans, logée temporairement au camping après avoir dormi dans sa voiture des mois ?

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !