Étiquette : orban

Viktor Orban : « Le PPE est devenu une annexe de la gauche européenne »

Le parti au pouvoir en Hongrie, le Fidesz de Viktor Orban, a annoncé mercredi 3 mars qu’il quittait le groupe du Parti populaire européen (PPE). Le Premier ministre hongrois s’est expliqué sur ce départ dans une lettre, publiée sur Internet, et que nous avons traduit ci-dessous. Le Fidesz a quitté le groupe du Parti populaire européen au Parlement européen. Il

Victor Orban l’alternative populisme qui fait trembler Bruxelles. Charles Gave reçoit Thibaud Gibelin.

Thibaud Gibelin auteur du livre « Pourquoi Viktor Orban joue et gagne. Résurgence de l’Europe centrale » est l’invité de l’émission littéraire « Entre les lignes » présentée par Charles Gave. Le Brexit consommé, l’axe franco-allemand déséquilibré, l’union européenne aborde à bout de souffle les années 2020. En une décennie d’exercice continu du pouvoir, Viktor Orban a fait exploser tous

Viktor Orbán : « Il serait temps que les Européens renvoient Soros chez lui »

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a qualifié jeudi soir de « double victoire » le compromis sur l’État de droit trouvé par les dirigeants de l’UE en vue de débloquer le budget européen et le fonds de relance post-coronavirus. Viktor Orban et Morawiecki ont levé jeudi soir leur véto contre le budget pluriannuel et le fonds de relance de l’UE après

Pourquoi ils veulent abattre Viktor Orban, par Thibaud Gibelin

Diplômé d’histoire et de sciences politiques, Thibault Gibelin nous plonge au cœur de 15 ans de pouvoir d’un homme politique qui a fait exploser tous les clivages : Viktor Orban ! A travers un parcours politique d’aspect météorique, le dirigeant hongrois a mené une véritable révolution conservatrice s’attirant les foudres des bien-pensants. Orban, la Hongrie et même l’Europe centrale ne

soros-1

Victor Orbán : « George Soros est l’une des personnes les plus corrompues au monde et il menace la Hongrie et la Pologne »

Dans une interview accordée vendredi matin à Kossuth Rádió, et relatée en anglais par About Hungary, le Premier ministre Orbán a évoqué la dernière offensive de George Soros contre les pays qui s’opposent à l’immigration, le veto hongrois au budget de l’UE, les tests massifs de dépistage du coronavirus, les restrictions de mouvement et les envois de vaccins contre le

Thibaud Gibelin : « Viktor Orbán n’a pas attendu 2015 pour subir les foudres des médias occidentaux » [Interview]

Le Brexit consommé, l’axe franco-allemand déséquilibré, l’Union européenne aborde à bout de souffle les années 2020. Un vent de fronde souffle sur l’Europe centrale, où Viktor Orbán dessine depuis dix ans une alternative politique qui inquiète l’Europe de l’Ouest. Premier ministre de Hongrie une première fois de 1998 à 2002, son retour en 2010 marque un véritable tournant européen. En

famille-copie

« La Hongrie protège le droit des enfants à s’identifier en fonction de leur sexe ». La Hongrie va protéger légalement la famille traditionnelle

Alors que les lobbys LGBTQ+ (etc etc) sont particulièrement influents dans tout l’Occident pour petit à petit briser la famille traditionnelle, il est des pays, comme la Hongrie, qui résistent frontalement. Le gouvernement hongrois a ainsi déposé mardi un projet d’amendement pour inscrire dans la Constitution une évidence rappelant que « la mère est une femme, le père est un

Viktor Orban sur l’islamisme et l’immigration : « Si nous ne voulons pas voir cela en Hongrie, nous ne devons pas les laisser entrer »

Suite aux attentats islamistes en France, Viktor Orban a déclaré que les Hongrois connaissaient les musulmans, ils avaient vécu avec eux pendant 150 ans. Il est d’avis que si un pays les laisse entrer, il doit apprendre à vivre avec eux et leur religion. C’est pourquoi, malgré les pressions de Bruxelles, la Hongrie ne veut plus permettre l’entrée de musulmans

Viktor Orbán sur l’immigration : « Il n’est pas difficile de voir la réalité du remplacement de population »

Dans un article publié en Hongrie et repéré par le journal Valeurs Actuelles, Viktor Orban, premier ministre de Hongrie, ne mâche pas ses mots au sujet d’un nouveau « pacte migratoire » que veut imposer la Commission européenne (non élue) aux peuples européennes, pacte présenté le 23 septembre par la commissaire aux affaires étrangères Ylva Johanson. « L’idée principale est

Viktor Or

Hongrie. Viktor Orbán ne veut pas d’un « monde métissé »

Il est actuellement le seul chef d’État de l’UE à s’opposer frontalement à l’immigration massive et au modèle de société multiculturelle : Viktor Orbán est une nouvelle fois monté au créneau en dénonçant le « monde métissé » qu’il refuse. Viktor Orbán : « Ils préparent un monde métissé » Dans le cadre d’une intervention télévisée le 12 septembre dernier

orban

Viktor Orbán : « Nous préférons un monde où la loi protège les innocents plutôt que les criminels, un monde où nous nous protégeons contre l’immigration »

« La Hongrie n’abandonnera jamais ses « officiers en uniforme » » a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orbán lors d’une cérémonie de remise de diplômes aux nouveaux officiers de police, de gestion des catastrophes et de prison, samedi à l’Université nationale du service public. Ce dernier en a profité pour tacler les évènements qui se déroulent en Occident expliquant que

Hongrie

Immigration. La Hongrie de nouveau dans le viseur de la Cour de justice de l’UE

La Hongrie subit de nouveau des critiques de la part de la Cour de justice de l’Union européenne sur la question de la réglementation hongroise en matière de droit d’asile. La politique migratoire de la Hongrie encore attaquée La Cour de justice de l’Union européenne, par l’intermédiaire de son avocat général, s’est prononcée le 25 juin dernier en faveur d’un

Hongrie

Coronavirus. Hongrie : une taxe sur les banques pour financer le secteur médical

En Hongrie, pour faire face aux dépenses de santé engendrées par le coronavirus, le gouvernement annonce la mise en place de nouvelles taxes, notamment pour les banques. Des taxes pour financer la lutte contre le coronavirus La Hongrie ne compte pas lésiner sur les moyens pour affronter la pandémie de coronavirus qui sévit dans le pays. Afin d’augmenter les recettes

Nicolas de Lamberterie (Visegrád Post) après les attaques contre la Hongrie : « Il y aurait beaucoup de choses à dire sur l’État de droit en France… » [Interview]

Ces derniers jours, la Hongrie de Viktor Orbán a fait l’objet d’un tir groupé d’attaques et de critiques au niveau européen. En l’espace de quelques jours, le Conseil de l’Europe faisait connaître ses inquiétudes sur l’État de droit en Hongrie, 13 États-membres de l’UE ont signé une déclaration visant (sans la nommer) la Hongrie, la Cour de Justice de l’UE

Orbán

Non, Viktor Orbán n’a pas instauré la dictature en Hongrie

Non, Viktor Orbán n’a pas instauré la dictature en Hongrie, et par ailleurs il gère remarquablement la crise. Les menteurs professionnels Même une pandémie mondiale et un risque de crise économique majeure n’empêchent pas les menteurs professionnels occidentaux de vilipender Viktor Orbán et la Hongrie. On apprend à leur lecture que le Premier ministre hongrois se serait arrogé les « pleins

Orbán

Viktor Orbán au Conseil de l’Europe : « Si vous ne pouvez pas nous aider dans la crise actuelle, abstenez-vous au moins d’entraver nos efforts de défense »

Période de crise ou non, la politique suit son cours en Hongrie comme l’expliquent nos confrère du Visegrad Post. Comme lors de la crise des migrants de 2015-2016, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a revêtu son costume de chef de guerre, contraint son opposition à des choix politiques cornéliens et renvoyé (au moins verbalement) les institutions européennes dans les

Viktor Orbán

Hongrie. Orban : « Nous menons une guerre sur deux fronts, celui de la migration et celui du coronavirus »

S’exprimant sur la situation des coronavirus en Hongrie dans l’émission matinale de Kossuth Rádió, « Good morning, Hungary« , le Premier ministre Viktor Orbán a déclaré qu’il existait quatre conditions préalables pour gérer efficacement la menace des coronavirus. Premièrement, le besoin de personnel. « Nous en avons assez ; l’État est prêt à mobiliser la quantité nécessaire de professionnels de la santé pour

Coronavirus. Viktor Orbán et le système de santé en Hongrie, le moment fatidique

Si la propagation du coronavirus Covid-19 en Europe reste avant tout un enjeu d’ordre sanitaire, ses conséquences politiques ne peuvent hélas être ignorées. Cette affirmation a toutes ses chances d’être particulièrement vraie en Hongrie, où l’opposition fait depuis plusieurs années de l’inaction de Viktor Orbán en matière de santé publique un de ses arguments phares à l’encontre du gouvernement. Il

orban_hongrie

« Il est temps d’en finir avec l’immigration, pas avec Orbán »

Dans une tribune publiée vendredi dernier, la Suédoise Malin Björk, députée européenne de gauche, dit quelque chose de totalement vrai : Les questions les plus importantes à l’ordre du jour actuel de l’Union européenne sont en effet la politique climatique, la migration et le nouveau budget de l’UE. Mais sur la question de la migration, Björk se lâche totalement au

migrants-vintimille

Bosnie-Herzégovine. Les autorités craignent l’arrivée de 100 000 migrants

Après la Hongrie et la Grèce, la Bosnie-Herzégovine confirme redouter l’arrivée de 100 000 migrants à ses frontières avec le retour du printemps. 100 000 migrants : les propos de Viktor Orbán confirmés La menace d’une arrivée massive de migrants en Europe occidentale dans les prochaines semaines évoquée récemment par le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a été confirmée par

Viktor Orban : « Le PPE est devenu une annexe de la gauche européenne »

Le parti au pouvoir en Hongrie, le Fidesz de Viktor Orban, a annoncé mercredi 3 mars qu’il quittait le groupe du Parti populaire européen (PPE). Le Premier ministre hongrois s’est expliqué sur ce départ dans une lettre, publiée sur Internet, et que nous avons traduit ci-dessous. Le Fidesz a quitté le groupe du Parti populaire européen au Parlement européen. Il

Victor Orban l’alternative populisme qui fait trembler Bruxelles. Charles Gave reçoit Thibaud Gibelin.

Thibaud Gibelin auteur du livre « Pourquoi Viktor Orban joue et gagne. Résurgence de l’Europe centrale » est l’invité de l’émission littéraire « Entre les lignes » présentée par Charles Gave. Le Brexit consommé, l’axe franco-allemand déséquilibré, l’union européenne aborde à bout de souffle les années 2020. En une décennie d’exercice continu du pouvoir, Viktor Orban a fait exploser tous

Viktor Orbán : « Il serait temps que les Européens renvoient Soros chez lui »

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a qualifié jeudi soir de « double victoire » le compromis sur l’État de droit trouvé par les dirigeants de l’UE en vue de débloquer le budget européen et le fonds de relance post-coronavirus. Viktor Orban et Morawiecki ont levé jeudi soir leur véto contre le budget pluriannuel et le fonds de relance de l’UE après

Pourquoi ils veulent abattre Viktor Orban, par Thibaud Gibelin

Diplômé d’histoire et de sciences politiques, Thibault Gibelin nous plonge au cœur de 15 ans de pouvoir d’un homme politique qui a fait exploser tous les clivages : Viktor Orban ! A travers un parcours politique d’aspect météorique, le dirigeant hongrois a mené une véritable révolution conservatrice s’attirant les foudres des bien-pensants. Orban, la Hongrie et même l’Europe centrale ne

soros-1

Victor Orbán : « George Soros est l’une des personnes les plus corrompues au monde et il menace la Hongrie et la Pologne »

Dans une interview accordée vendredi matin à Kossuth Rádió, et relatée en anglais par About Hungary, le Premier ministre Orbán a évoqué la dernière offensive de George Soros contre les pays qui s’opposent à l’immigration, le veto hongrois au budget de l’UE, les tests massifs de dépistage du coronavirus, les restrictions de mouvement et les envois de vaccins contre le

Thibaud Gibelin : « Viktor Orbán n’a pas attendu 2015 pour subir les foudres des médias occidentaux » [Interview]

Le Brexit consommé, l’axe franco-allemand déséquilibré, l’Union européenne aborde à bout de souffle les années 2020. Un vent de fronde souffle sur l’Europe centrale, où Viktor Orbán dessine depuis dix ans une alternative politique qui inquiète l’Europe de l’Ouest. Premier ministre de Hongrie une première fois de 1998 à 2002, son retour en 2010 marque un véritable tournant européen. En

famille-copie

« La Hongrie protège le droit des enfants à s’identifier en fonction de leur sexe ». La Hongrie va protéger légalement la famille traditionnelle

Alors que les lobbys LGBTQ+ (etc etc) sont particulièrement influents dans tout l’Occident pour petit à petit briser la famille traditionnelle, il est des pays, comme la Hongrie, qui résistent frontalement. Le gouvernement hongrois a ainsi déposé mardi un projet d’amendement pour inscrire dans la Constitution une évidence rappelant que « la mère est une femme, le père est un

Viktor Orban sur l’islamisme et l’immigration : « Si nous ne voulons pas voir cela en Hongrie, nous ne devons pas les laisser entrer »

Suite aux attentats islamistes en France, Viktor Orban a déclaré que les Hongrois connaissaient les musulmans, ils avaient vécu avec eux pendant 150 ans. Il est d’avis que si un pays les laisse entrer, il doit apprendre à vivre avec eux et leur religion. C’est pourquoi, malgré les pressions de Bruxelles, la Hongrie ne veut plus permettre l’entrée de musulmans

Viktor Orbán sur l’immigration : « Il n’est pas difficile de voir la réalité du remplacement de population »

Dans un article publié en Hongrie et repéré par le journal Valeurs Actuelles, Viktor Orban, premier ministre de Hongrie, ne mâche pas ses mots au sujet d’un nouveau « pacte migratoire » que veut imposer la Commission européenne (non élue) aux peuples européennes, pacte présenté le 23 septembre par la commissaire aux affaires étrangères Ylva Johanson. « L’idée principale est

Viktor Or

Hongrie. Viktor Orbán ne veut pas d’un « monde métissé »

Il est actuellement le seul chef d’État de l’UE à s’opposer frontalement à l’immigration massive et au modèle de société multiculturelle : Viktor Orbán est une nouvelle fois monté au créneau en dénonçant le « monde métissé » qu’il refuse. Viktor Orbán : « Ils préparent un monde métissé » Dans le cadre d’une intervention télévisée le 12 septembre dernier

orban

Viktor Orbán : « Nous préférons un monde où la loi protège les innocents plutôt que les criminels, un monde où nous nous protégeons contre l’immigration »

« La Hongrie n’abandonnera jamais ses « officiers en uniforme » » a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orbán lors d’une cérémonie de remise de diplômes aux nouveaux officiers de police, de gestion des catastrophes et de prison, samedi à l’Université nationale du service public. Ce dernier en a profité pour tacler les évènements qui se déroulent en Occident expliquant que

Hongrie

Immigration. La Hongrie de nouveau dans le viseur de la Cour de justice de l’UE

La Hongrie subit de nouveau des critiques de la part de la Cour de justice de l’Union européenne sur la question de la réglementation hongroise en matière de droit d’asile. La politique migratoire de la Hongrie encore attaquée La Cour de justice de l’Union européenne, par l’intermédiaire de son avocat général, s’est prononcée le 25 juin dernier en faveur d’un

Hongrie

Coronavirus. Hongrie : une taxe sur les banques pour financer le secteur médical

En Hongrie, pour faire face aux dépenses de santé engendrées par le coronavirus, le gouvernement annonce la mise en place de nouvelles taxes, notamment pour les banques. Des taxes pour financer la lutte contre le coronavirus La Hongrie ne compte pas lésiner sur les moyens pour affronter la pandémie de coronavirus qui sévit dans le pays. Afin d’augmenter les recettes

Nicolas de Lamberterie (Visegrád Post) après les attaques contre la Hongrie : « Il y aurait beaucoup de choses à dire sur l’État de droit en France… » [Interview]

Ces derniers jours, la Hongrie de Viktor Orbán a fait l’objet d’un tir groupé d’attaques et de critiques au niveau européen. En l’espace de quelques jours, le Conseil de l’Europe faisait connaître ses inquiétudes sur l’État de droit en Hongrie, 13 États-membres de l’UE ont signé une déclaration visant (sans la nommer) la Hongrie, la Cour de Justice de l’UE

Orbán

Non, Viktor Orbán n’a pas instauré la dictature en Hongrie

Non, Viktor Orbán n’a pas instauré la dictature en Hongrie, et par ailleurs il gère remarquablement la crise. Les menteurs professionnels Même une pandémie mondiale et un risque de crise économique majeure n’empêchent pas les menteurs professionnels occidentaux de vilipender Viktor Orbán et la Hongrie. On apprend à leur lecture que le Premier ministre hongrois se serait arrogé les « pleins

Orbán

Viktor Orbán au Conseil de l’Europe : « Si vous ne pouvez pas nous aider dans la crise actuelle, abstenez-vous au moins d’entraver nos efforts de défense »

Période de crise ou non, la politique suit son cours en Hongrie comme l’expliquent nos confrère du Visegrad Post. Comme lors de la crise des migrants de 2015-2016, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a revêtu son costume de chef de guerre, contraint son opposition à des choix politiques cornéliens et renvoyé (au moins verbalement) les institutions européennes dans les

Viktor Orbán

Hongrie. Orban : « Nous menons une guerre sur deux fronts, celui de la migration et celui du coronavirus »

S’exprimant sur la situation des coronavirus en Hongrie dans l’émission matinale de Kossuth Rádió, « Good morning, Hungary« , le Premier ministre Viktor Orbán a déclaré qu’il existait quatre conditions préalables pour gérer efficacement la menace des coronavirus. Premièrement, le besoin de personnel. « Nous en avons assez ; l’État est prêt à mobiliser la quantité nécessaire de professionnels de la santé pour

Coronavirus. Viktor Orbán et le système de santé en Hongrie, le moment fatidique

Si la propagation du coronavirus Covid-19 en Europe reste avant tout un enjeu d’ordre sanitaire, ses conséquences politiques ne peuvent hélas être ignorées. Cette affirmation a toutes ses chances d’être particulièrement vraie en Hongrie, où l’opposition fait depuis plusieurs années de l’inaction de Viktor Orbán en matière de santé publique un de ses arguments phares à l’encontre du gouvernement. Il

orban_hongrie

« Il est temps d’en finir avec l’immigration, pas avec Orbán »

Dans une tribune publiée vendredi dernier, la Suédoise Malin Björk, députée européenne de gauche, dit quelque chose de totalement vrai : Les questions les plus importantes à l’ordre du jour actuel de l’Union européenne sont en effet la politique climatique, la migration et le nouveau budget de l’UE. Mais sur la question de la migration, Björk se lâche totalement au

migrants-vintimille

Bosnie-Herzégovine. Les autorités craignent l’arrivée de 100 000 migrants

Après la Hongrie et la Grèce, la Bosnie-Herzégovine confirme redouter l’arrivée de 100 000 migrants à ses frontières avec le retour du printemps. 100 000 migrants : les propos de Viktor Orbán confirmés La menace d’une arrivée massive de migrants en Europe occidentale dans les prochaines semaines évoquée récemment par le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a été confirmée par

À LA UNE

L'interview de Alexander Makogonov, porte-parole de l’ambassade de Russie en France
Drogues. Vincent Lapierre infiltre une salle de shoot à Paris
Energie : s’appuyer sur les fautes du passé pour construire l’avenir
A la découverte des Saints Bretons. Le 7 décembre c'est la Sainte Azenor