Étiquette : orban

parlement_hongrie

L’enseignement de la « théorie du genre » n’a plus droit de cité en Hongrie.

L’enseignement de la « théorie du genre » n’a plus droit de cité en Hongrie. Cela s’inscrit dans un contexte de « guerre culturelle et idéologique » importante, redessinant le paysage politique, culturel et intellectuel en Hongrie. C’est tombé cet été, en plein mois d’août. Les élèves ayant commencé un parcours en « études du genre » pourront le finir,

espagnol

Selon un ministre espagnol, la vieille Europe a besoin du « sang neuf » des migrants

L’Europe a besoin de « sang neuf ». Voilà ce qu’a dit en substance le ministre espagnol des Affaires étrangères au sujet des arrivées successives de migrants sur le territoire de son pays. Et par extension sur le sol de l’UE. L’objectif espagnol des migrants L’intervention de Josep Borrell, ministre des Affaires étrangères en fonction depuis le 7 juin dernier et l’arrivée

Orbán

Viktor Orbán : « L’Islam ne fera jamais partie de l’identité des pays européens »

« L’Islam ne fera jamais partie de l’identité des pays européens » ou encore « Nous pouvons vous offrir tout le soutien nécessaire pour la remigration ». À l’occasion du premier anniversaire de la mort d’Helmut Kohl, et à un an des élections Européennes qui devraient opposer les partisans de l’immigration à leurs opposants, les défenseurs de l’identité de l’Europe

« Orbán a montré que la crise migratoire n’est pas une fatalité »

Viktor Orbán, l’une des bêtes noires de Bruxelles, vient d’être réélu pour un troisième mandat consécutif à la tête de la Hongrie. Avec, de nouveau, la super-majorité des 2/3 pour son parti le Fidesz, ce qui lui donne le droit de modifier la Constitution seul. Cette victoire, menée au terme d’une campagne très rude et d’une focalisation du débat public

macron_orban

Démocratie. Hongrie – France : qui a le Parlement le plus légitime ?

« Tentation autoritaire », « démocratie autoritaire », tels sont les qualificatifs utilisés ces derniers jours par la presse subventionnée, mais aussi par Emmanuel Macron, pour qualifier les démocraties d’Europe centrale et notamment la Hongrie. Cela mérite toutefois que l’on s’attarde, à une année d’écart, sur deux élections législatives qui ont eu lieu, en Hongrie et en France, et sur

Macron au pays des cathos, la com’ étouffe-chrétiens !

Macron au pays des cathos, la com’ étouffe-chrétiens ! Voici le I-média n°196, une émission présentée par Jean-Yves Le Gallou et Hervé Grandchamp. https://www.youtube.com/watch?v=nfeSTTKDjv8 1:35 Macron au pays des cathos, la com étouffe-chrétiens Discours d’Emmanuel Macron aux Bernardins devant les évêques de France, le chef de l’Etat appelle à réparer « le lien abimé entre l’Eglise et L’Etat ». Pour le monde

La Hongrie d’Orbán face à la crise migratoire, un exemple pour l’Europe ?

Cette vidéo a été projetée en exclusivité lors du Ve colloque annuel de l’Institut Iliade « Fiers d’être Européens ! » le samedi 7 avril 2018. https://www.youtube.com/watch?v=HRv-o7btjbI Les 1 000 participants à ce colloque ont pu découvrir les propos de cet homme politique ainsi que des témoignages d’observateurs sur la crise migratoire à laquelle l’Europe est confrontée. Plus que jamais, la Hongrie

Orbán

Hongrie : « Orbán est le porte-drapeau d’une fronde civilisationniste en Europe »

Alors que le triomphe de Viktor Orbán est incontestable en Hongrie – avec une participation record – la presse occidentale, manifestement aux ordres d’intérêts économiques déçus par l’élection, continue son travail de sape et de désinformation eu égard de la Hongrie. « L’inquiétude monte à Budapest après le triomphe d’Orban » ose même Anissa El Jabri pour RFI, média du service

Éric Zemmour : « Viktor Orban est désormais l’opposant numéro 1 à Bruxelles »

Le parti de Viktor Orban frôle les 50% aux élections législatives en Hongrie, alors même que le scrutin du dimanche 8 avril a connu une très forte participation. Le premier ministre pourra tranquillement entamer son troisième mandat consécutif. Voici ci-dessous la chronique d’Eric Zemmour pour qui « Viktor Orban est désormais l’opposant numéro 1 à Bruxelles » Crédit photos : DR [cc] Breizh-info.com,

hongrie

Georges Károlyi : « Le Monde sera-t-il capable, un jour, de faire l’effort de comprendre la Hongrie ? »

La presse subventionnée et l’oligarchie d’Europe de l’Ouest sont malheureux : Viktor Orban a été largement réélu et plébiscité par son peuple en Hongrie, après avoir mené une campagne identitaire, ethnique même, et sécuritaire, avec comme point central la protection de la Hongrie et de l’Europe concernant l’immigration, l’islamisme et la menace d’une disparition de notre identité. Georges Károlyi, ambassadeur

hongrie_revolution

Témoignage. J’ai quitté la France pour La Hongrie

Suite à la lettre ouverte aux peuples et aux dirigeants d’Europe centrale et de l’Est, publiée par notre rédacteur en chef, nous avons reçu beaucoup de mails de soutiens en provenance de Hongrie notamment. Lettre d’un Européen de l’ouest aux dirigeants et aux peuples de l’Europe de Visegrad Parmi eux, celui d’Audrey, une Française qui a quitté la France pour

orban_hongrie

Victoire écrasante de Viktor Orbán en Hongrie

Dimanche 8 avril, Viktor Orbán et sa coalition Fidesz-KDNP ont remporté les élections générales et atteint la majorité constitutionnelle des deux-tiers du parlement. Viktor Orbán commence ainsi un troisième mandat consécutif qui durer jusqu’en 2022. Après une campagne longue, lourde et très violente (verbalement et symboliquement), les Hongrois ont voté dimanche 8 avril pour choisir de nouveaux représentants au parlement

Orbán

Avant les élections, Viktor Orbán se positionne en protecteur de la Hongrie

A quelques jours des élections cruciale de ce dimanche , le Premier ministre Viktor Orbán a prit la parole lors de l’inauguration du Campus Universitaire Ludovika de l’Université Nationale du Service Public. Une prise de parole dans laquelle il a notamment déclaré, par rapport aux élections à venir, qu’une mauvaise décision suffirait et que Budapest deviendrait méconnaissable, évoquant la capitale

orban

Hongrie. Viktor Orbán : « partout le sujet est le même : forcer l’acceptation de l’immigration et de la migration. Mais ils ne réussiront pas.»

Le dimanche 18 février, Viktor Orbán a tenu son discours annuel sur l’état de la nation au château de Budapest. À six semaines des élections que, selon les sondages, il va probablement gagner à nouveau, pour une troisième fois consécutive, Viktor Orbán est apparu très confiant. Et pas seulement concernant sa réélection. Nos lecteurs pourront prendre connaissance ci-dessous du texte

Orbán

Orbán : « Nous nous battrons contre ceux qui veulent changer l’identité chrétienne de la Hongrie et de l’Europe.»

14/02/2018 – 06hoo Budapest (Breizh-info.com) –Dans une entrevue accordée récemment au quotidien Le Soir, Charles Michel, Premier ministre belge, a évoqué l’envoi d’un ultimatum aux pays refusant d’accepter des immigrants clandestins. En substance, si à l’issue du Conseil Européen de juin aucun accord n’a été trouvé entre l’Union Européenne et les pays d’Europe centrale alors ces derniers se verraient imposer

Kurz

Rencontre Kurz-Orbán. « Être reconnaissants envers la Hongrie »

02/02/2018 – 07h15 Vienne (Breizh-info.com) – Après sa tournée à l’Ouest, le chancelier autrichien Sebastian Kurz recevait le Premier ministre hongrois Viktor Orbán à Vienne mardi dernier. Une rencontre prometteuse pour les deux pays. Un pont entre l’Est et l’Ouest Alors que ces deux gouvernements sont parmi les plus observés en Europe ces derniers mois, la venue de Viktor Orbán

Orbán

Turquie, viols et « profil ethnique » : Viktor Orbán en roue libre !

Les derniers propos de Viktor Orbán ne vont pas redorer l’image du Premier ministre hongrois auprès des dirigeants de l’Union européenne. Lors d’une interview accordée au quotidien allemand Bild, l’homme le plus controversé d’Europe centrale explique sa vision des choses. Référendum et profil ethnique Sur la question de la répartition des migrants, Viktor Orbán est partisan de la tenue d’un

Hongrie. Viktor Orbán appelle les Européens à la résistance

27/12/2017 – 5h30 Budapest(Breizh-info.com) –Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a appelé, à l’occasion de ses voeux de Noël, les Européens à la résistance, les invitant notamment à protéger leur culture chrétienne tout en promettant que la Hongrie ne « se retranchera pas derrière des blocs de béton» et ne regardera pas ses femmes et ses filles «se faire harceler le

Migrants

République tchèque. Migrants et « invasion organisée » aux législatives

Les prochaines élections législatives tchèques vont se dérouler ces 20 et 21 octobre. Une campagne électorale qui, à l’instar des voisins allemands et autrichiens, a vu la question des migrants au coeur des débats. Plusieurs partis opposés à l’immigration Pas moins de 31 formations politiques présentent des candidats pour ce scrutin. Et la particularité de ces législatives est que de

Viktor_Orban_EPP_Summit_December_2012

Hongrie. Viktor Orbán défend le christianisme et l’identité contre le libéralisme occidental

25/05/2017 – 05h30 Budapest (Breizh-Info.com)  Pendant que l’Europe de l’Ouest semble chaque jour renoncer un peu plus aux valeurs fondatrices de notre civilisation et à son identité, en Hongrie, le Premier ministre conservateur Viktor Orbán a fait sa rentrée de manière percutante, en défendant notamment le christianisme et l’identité, contre le libéralisme occidental. Nos confrères du Visegrad Post font le

parlement_hongrie

L’enseignement de la « théorie du genre » n’a plus droit de cité en Hongrie.

L’enseignement de la « théorie du genre » n’a plus droit de cité en Hongrie. Cela s’inscrit dans un contexte de « guerre culturelle et idéologique » importante, redessinant le paysage politique, culturel et intellectuel en Hongrie. C’est tombé cet été, en plein mois d’août. Les élèves ayant commencé un parcours en « études du genre » pourront le finir,

espagnol

Selon un ministre espagnol, la vieille Europe a besoin du « sang neuf » des migrants

L’Europe a besoin de « sang neuf ». Voilà ce qu’a dit en substance le ministre espagnol des Affaires étrangères au sujet des arrivées successives de migrants sur le territoire de son pays. Et par extension sur le sol de l’UE. L’objectif espagnol des migrants L’intervention de Josep Borrell, ministre des Affaires étrangères en fonction depuis le 7 juin dernier et l’arrivée

Orbán

Viktor Orbán : « L’Islam ne fera jamais partie de l’identité des pays européens »

« L’Islam ne fera jamais partie de l’identité des pays européens » ou encore « Nous pouvons vous offrir tout le soutien nécessaire pour la remigration ». À l’occasion du premier anniversaire de la mort d’Helmut Kohl, et à un an des élections Européennes qui devraient opposer les partisans de l’immigration à leurs opposants, les défenseurs de l’identité de l’Europe

« Orbán a montré que la crise migratoire n’est pas une fatalité »

Viktor Orbán, l’une des bêtes noires de Bruxelles, vient d’être réélu pour un troisième mandat consécutif à la tête de la Hongrie. Avec, de nouveau, la super-majorité des 2/3 pour son parti le Fidesz, ce qui lui donne le droit de modifier la Constitution seul. Cette victoire, menée au terme d’une campagne très rude et d’une focalisation du débat public

macron_orban

Démocratie. Hongrie – France : qui a le Parlement le plus légitime ?

« Tentation autoritaire », « démocratie autoritaire », tels sont les qualificatifs utilisés ces derniers jours par la presse subventionnée, mais aussi par Emmanuel Macron, pour qualifier les démocraties d’Europe centrale et notamment la Hongrie. Cela mérite toutefois que l’on s’attarde, à une année d’écart, sur deux élections législatives qui ont eu lieu, en Hongrie et en France, et sur

Macron au pays des cathos, la com’ étouffe-chrétiens !

Macron au pays des cathos, la com’ étouffe-chrétiens ! Voici le I-média n°196, une émission présentée par Jean-Yves Le Gallou et Hervé Grandchamp. https://www.youtube.com/watch?v=nfeSTTKDjv8 1:35 Macron au pays des cathos, la com étouffe-chrétiens Discours d’Emmanuel Macron aux Bernardins devant les évêques de France, le chef de l’Etat appelle à réparer « le lien abimé entre l’Eglise et L’Etat ». Pour le monde

La Hongrie d’Orbán face à la crise migratoire, un exemple pour l’Europe ?

Cette vidéo a été projetée en exclusivité lors du Ve colloque annuel de l’Institut Iliade « Fiers d’être Européens ! » le samedi 7 avril 2018. https://www.youtube.com/watch?v=HRv-o7btjbI Les 1 000 participants à ce colloque ont pu découvrir les propos de cet homme politique ainsi que des témoignages d’observateurs sur la crise migratoire à laquelle l’Europe est confrontée. Plus que jamais, la Hongrie

Orbán

Hongrie : « Orbán est le porte-drapeau d’une fronde civilisationniste en Europe »

Alors que le triomphe de Viktor Orbán est incontestable en Hongrie – avec une participation record – la presse occidentale, manifestement aux ordres d’intérêts économiques déçus par l’élection, continue son travail de sape et de désinformation eu égard de la Hongrie. « L’inquiétude monte à Budapest après le triomphe d’Orban » ose même Anissa El Jabri pour RFI, média du service

Éric Zemmour : « Viktor Orban est désormais l’opposant numéro 1 à Bruxelles »

Le parti de Viktor Orban frôle les 50% aux élections législatives en Hongrie, alors même que le scrutin du dimanche 8 avril a connu une très forte participation. Le premier ministre pourra tranquillement entamer son troisième mandat consécutif. Voici ci-dessous la chronique d’Eric Zemmour pour qui « Viktor Orban est désormais l’opposant numéro 1 à Bruxelles » Crédit photos : DR [cc] Breizh-info.com,

hongrie

Georges Károlyi : « Le Monde sera-t-il capable, un jour, de faire l’effort de comprendre la Hongrie ? »

La presse subventionnée et l’oligarchie d’Europe de l’Ouest sont malheureux : Viktor Orban a été largement réélu et plébiscité par son peuple en Hongrie, après avoir mené une campagne identitaire, ethnique même, et sécuritaire, avec comme point central la protection de la Hongrie et de l’Europe concernant l’immigration, l’islamisme et la menace d’une disparition de notre identité. Georges Károlyi, ambassadeur

hongrie_revolution

Témoignage. J’ai quitté la France pour La Hongrie

Suite à la lettre ouverte aux peuples et aux dirigeants d’Europe centrale et de l’Est, publiée par notre rédacteur en chef, nous avons reçu beaucoup de mails de soutiens en provenance de Hongrie notamment. Lettre d’un Européen de l’ouest aux dirigeants et aux peuples de l’Europe de Visegrad Parmi eux, celui d’Audrey, une Française qui a quitté la France pour

orban_hongrie

Victoire écrasante de Viktor Orbán en Hongrie

Dimanche 8 avril, Viktor Orbán et sa coalition Fidesz-KDNP ont remporté les élections générales et atteint la majorité constitutionnelle des deux-tiers du parlement. Viktor Orbán commence ainsi un troisième mandat consécutif qui durer jusqu’en 2022. Après une campagne longue, lourde et très violente (verbalement et symboliquement), les Hongrois ont voté dimanche 8 avril pour choisir de nouveaux représentants au parlement

Orbán

Avant les élections, Viktor Orbán se positionne en protecteur de la Hongrie

A quelques jours des élections cruciale de ce dimanche , le Premier ministre Viktor Orbán a prit la parole lors de l’inauguration du Campus Universitaire Ludovika de l’Université Nationale du Service Public. Une prise de parole dans laquelle il a notamment déclaré, par rapport aux élections à venir, qu’une mauvaise décision suffirait et que Budapest deviendrait méconnaissable, évoquant la capitale

orban

Hongrie. Viktor Orbán : « partout le sujet est le même : forcer l’acceptation de l’immigration et de la migration. Mais ils ne réussiront pas.»

Le dimanche 18 février, Viktor Orbán a tenu son discours annuel sur l’état de la nation au château de Budapest. À six semaines des élections que, selon les sondages, il va probablement gagner à nouveau, pour une troisième fois consécutive, Viktor Orbán est apparu très confiant. Et pas seulement concernant sa réélection. Nos lecteurs pourront prendre connaissance ci-dessous du texte

Orbán

Orbán : « Nous nous battrons contre ceux qui veulent changer l’identité chrétienne de la Hongrie et de l’Europe.»

14/02/2018 – 06hoo Budapest (Breizh-info.com) –Dans une entrevue accordée récemment au quotidien Le Soir, Charles Michel, Premier ministre belge, a évoqué l’envoi d’un ultimatum aux pays refusant d’accepter des immigrants clandestins. En substance, si à l’issue du Conseil Européen de juin aucun accord n’a été trouvé entre l’Union Européenne et les pays d’Europe centrale alors ces derniers se verraient imposer

Kurz

Rencontre Kurz-Orbán. « Être reconnaissants envers la Hongrie »

02/02/2018 – 07h15 Vienne (Breizh-info.com) – Après sa tournée à l’Ouest, le chancelier autrichien Sebastian Kurz recevait le Premier ministre hongrois Viktor Orbán à Vienne mardi dernier. Une rencontre prometteuse pour les deux pays. Un pont entre l’Est et l’Ouest Alors que ces deux gouvernements sont parmi les plus observés en Europe ces derniers mois, la venue de Viktor Orbán

Orbán

Turquie, viols et « profil ethnique » : Viktor Orbán en roue libre !

Les derniers propos de Viktor Orbán ne vont pas redorer l’image du Premier ministre hongrois auprès des dirigeants de l’Union européenne. Lors d’une interview accordée au quotidien allemand Bild, l’homme le plus controversé d’Europe centrale explique sa vision des choses. Référendum et profil ethnique Sur la question de la répartition des migrants, Viktor Orbán est partisan de la tenue d’un

Hongrie. Viktor Orbán appelle les Européens à la résistance

27/12/2017 – 5h30 Budapest(Breizh-info.com) –Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a appelé, à l’occasion de ses voeux de Noël, les Européens à la résistance, les invitant notamment à protéger leur culture chrétienne tout en promettant que la Hongrie ne « se retranchera pas derrière des blocs de béton» et ne regardera pas ses femmes et ses filles «se faire harceler le

Migrants

République tchèque. Migrants et « invasion organisée » aux législatives

Les prochaines élections législatives tchèques vont se dérouler ces 20 et 21 octobre. Une campagne électorale qui, à l’instar des voisins allemands et autrichiens, a vu la question des migrants au coeur des débats. Plusieurs partis opposés à l’immigration Pas moins de 31 formations politiques présentent des candidats pour ce scrutin. Et la particularité de ces législatives est que de

Viktor_Orban_EPP_Summit_December_2012

Hongrie. Viktor Orbán défend le christianisme et l’identité contre le libéralisme occidental

25/05/2017 – 05h30 Budapest (Breizh-Info.com)  Pendant que l’Europe de l’Ouest semble chaque jour renoncer un peu plus aux valeurs fondatrices de notre civilisation et à son identité, en Hongrie, le Premier ministre conservateur Viktor Orbán a fait sa rentrée de manière percutante, en défendant notamment le christianisme et l’identité, contre le libéralisme occidental. Nos confrères du Visegrad Post font le

À LA UNE

A la découverte des Saints Bretons. Le 19 août, c'est la Saint Gwennin
Reportage. Un cœur qui bat à nouveau
Guerre de l’information et formatage de l’opinion à l’occasion de la guerre en Ukraine
Royaume-Uni. Royal Air Force : les hommes blancs privés de postes au profit des femmes et des minorités ethniques ?

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !