Réforme territoriale : pas de nouvelle lecture avant fin octobre ?

A LA UNE

23/08/2014 – 07H00 Paris (Breizh-info.com) – Le gouvernement a trouvé une nouvelle idée pour éviter le crash total de sa réforme territoriale, déjà menacée par les mécontentements nordistes, alsaciens, savoyards, languedociens et bretons. Pas très démocratique, mais c’est légal.

Selon le Canard enchaîné, le gouvernement attend patiemment les sénatoriales – le 28 septembre. Logiquement, la droite les gagnera, et le Sénat basculera. Au plus grand plaisir des sénateurs de droite présents et à venir qui se rasent le matin en pensant à la façon dont ils vont pouvoir plomber la réforme. Raté !

Le gouvernement va mettre en route la procédure d’urgence, afin que le texte ne repasse pas devant le Sénat, mais soit adopté par les godillots de l’Assemblée, puis en commission mixte paritaire. Evidemment, il aurait bien attendu les sénatoriales pour annoncer son plan malin. Cela dit, les députés de l’Assemblée sont de moins en moins godillots et beaucoup d’entre eux se sentent sur un siège éjectable, entre le mécontentement de leurs électeurs et celui de leurs patrons et/ou frères financiers et politiques. Bref, le feuilleton n’est pas fini.

Crédit photo :  Mathieu Delmestre/Flickr (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’impose avec la manière à Colomiers (23-29)

Le RC Vannes est de retour pour leur jouer un mauvais tour ! Vendredi 26 novembre, le XV Breton...

Liverieg : Tapet o laerañ el Lidl, ar Romez a ziskenn he c’hulotenn

D'ar 26 a viz du ez eus bet kondaonet ur Roumanez gant lez-varn Roazhon evit "emziskuzh seksel" ha "laeradenn"....

Articles liés