Ecosse. Les indépendantistes ont-ils dit leur dernier mot ?

A LA UNE

10/10/2014 – 08H00 Edimbourg (Breizh-info.com) –  « Les nationalistes écossais doivent exclure toute idée de nouveau référendum d’indépendance afin d’éviter que l’incertitude ne continue de peser sur l’avenir du Royaume-Uni » a déclare dimanche dernier Alistair Carmichael, le ministre britannique en charge des Affaires écossaises devant des membres du parti libéral-démocrate. Une affirmation qui traduit la crainte de Londres de voir la question se reposer dans le futur.

Selon M. Carmichael  la question de l’indépendance a été réglée « d’une manière légale, équitable et décisive. Le peuple d’Ecosse a voté pour rester dans le Royaume-Uni et cette décision démocratique doit être respectée ». Pour le ministre britannique, « il est dans l’intérêt le plus large de l’Ecosse de se libérer de toute incertitude et d’être claire sur l’avenir. La menace d’un second référendum fausserait non seulement la vie politique écossaise mais nuirait aussi au climat des affaires et à l’emploi. ».

L’inquiétude manifestée par Alistair Carmichael peut se comprendre. Si, après l’échec du référendum, Alex Salmond, le leader du Parti national écossais (SNP), a annoncé sa démission, Nicola Sturgeon, qui doit lui succéder, n’a pas écarté en effet la possibilité d’un nouveau référendum si Londres ne tenait pas ses promesses concernant une autonomie accrue de l’Ecosse.

En réalité les partisans de l’indépendance entendent bien ne rien lâcher. Et faute de l’avoir emporté le 18 septembre dernier, ils vont maintenir la pression pour obtenir de Londres un maximum d’avancées. Le SNP, qui compte sur la division des partis conservateur et travailliste sur cette question, espère gagner des sièges lors des prochaines élections à la Chambre des communes en 2015 et renforcer sa majorité au Parlement d’Edimbourg en 2016. Alex Salmond, qui s’appuie sur le vote majoritaire des plus jeunes en faveur du oui, espère ainsi arriver à une situation d’indépendance de fait.

Photo : The Scottish Government/Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Port d’Arme Citoyen : Pourquoi il faut le garantir

Cette semaine, Ludwig et Eliane (nouvelle podcasteuse de Zone Libre) reçoivent Fabien de l'ARPAC. Quand les Français subissent au quotidien...

Referendom#2 Bro-Skos : Sharleen Spiteri evit an dizalc’hiezh !

Cheñchit tu Mari-Terez ! Peseurt paotr n'en deus ket huñvreet da "bakañ" Sharleen Spiteri, kanerez ar strollad rock Texas, pa...

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai lu quelques articles sur le référendum parait -il qu’il y aurait eu des magouilles pour que les écossais ne soit pas indépendant…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés