A Tremeur I-Tek invente les bâtiments d’élevage de demain

isotek

06/10/2017 – 06h30 Tremeur (Breizh-Info.com) – On a connu les bâtiments d’élevage en pierre, puis en fibrociment et enfin en béton. Puis une entreprise bretonne a eu l’idée d’adapter l’architecture industrielle aux fermes. Et c’est ainsi que I-Tek, présente au SPACE 2017 à Rennes, présente ses solutions technologiques pour améliorer les fermes de l’avenir.

Avec près de 2 millions de mètres carrés installés à travers le monde, 6370 éleveurs partenaires et 17.500 projets en cours, I-Tek séduit bien au-delà de la Bretagne. Depuis 2016, l’entreprise commercialise un nouveau bâtiment Isotek, fondé sur une charpente métallique modulable pareille à celles des bâtiments industriels. Derrière, un mur bardé d’isolant, fait d’aluminium à l’extérieur et de PVC à l’intérieur, solide et facile à nettoyer et un plafond lui aussi isolé. Ce bâtiment est adapté tant aux élevages de porcs qu’à ceux de veaux et volailles.

I-Tek propose aussi une assistance à maîtrise d’oeuvre intégrale à l’éleveur : « jusque là, c’est l’éleveur qui s’arrangeait lui même avec les divers corps de métiers. Nous on rentre toutes les infos sur un logiciel qui permet la maîtrise d’ouvrage », nous explique un représentant de celle-ci.

L’entreprise conçoit aussi divers équipements pour l’élevage porcin et fait du négoce d’outillage. La fabrication est en partie délocalisée, notamment en Russie et Chine pour les équipements vendus dans ces pays, en Pologne, Espagne, Hollande… une partie restant en Bretagne.

Les solutions proposées ont du succès à l’export : l’entreprise vend en Russie, Roumanie, Ukraine, Kazakhstan, Hongrie, Amérique du Nord… Avec 40 salariés elle a 27 millions d’€ de CA annuel en 2016, dont la moitié à l’export. Cependant, avec les nouvelles normes de bien-être animal, elle ne perd pas de vue la Bretagne ; nombre des premiers bâtiments Isotek y ont été implantés.

Louis-Benoît Greffe

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine