Portrait. Vincent Lapierre, le journaliste dissident et insolent qui monte, qui monte…

A LA UNE

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

01/11/2017 – 06H45 Paris (Breizh-info.com) –  Nous entamons aujourd’hui une série de portraits de journalistes ou polémistes qui comptent parmi les fers de lance de l’information alternative et du renouveau journalistique. Une information alternative qui touche un public de plus en plus large, jeune, et qui n’a plus rien à envier, techniquement comme en terme de contenu, à la presse mainstream, bien au contraire. 

Et dans la très large sphère de la dissidence, il est un journaliste qui monte, qui monte, et qui obtient de plus en plus d’audience pour ses reportages : il s’agit de Vincent Lapierre. Nous l’avions interrogé il y a quelques mois à propos de la situation au Venezuela, l’une des spécialités de ce journaliste issu des rangs du mouvement Egalité et Réconciliation.

Un mouvement pour lequel il réalise ses reportages, de plus en plus nombreux le succès aidant, d’autant plus que ces reportages sont visionnés et appréciés par une sphère qui dépasse largement celle des sympathisants, des lecteurs ou des membres d’ER.

Si les premiers reportages étaient essentiellement réalisés par rapport aux thématiques choyées et développées par Alain Soral, les plus récents, c’est à dire en réalité ceux qui rencontrent aujourd’hui le plus du succès et qui permettent à  Vincent Lapierre de sortir d’une sorte de « bulle » , touchent un large panel de sujets, de l’art contemporain aux manifestations Vegan, en passant par des immersions, durant la campagne présidentielle et législative, parmi les sympathisants de différents partis politiques.

Ce qui plait d’emblée, c’est le sens du contact et de l’insolence de ce journaliste courageux qui n’a pas froid aux yeux : plusieurs reportages lui ont déjà valu de se faire agresser ou molester, parce que les personnes qui l’interrogeaient ne toléraient pas, ici son appartenance politique, là sa façon de faire les reportages.

Vincent Lapierre est un empêcheur de tourner en rond ; il vient pour piquer, interroger, questionner, rire, avec ses interlocuteurs, et il a le mérite de s’aventurer sur leur terrain, en les laissant s’exprimer et en révélant parfois un visage différent de celui présenté par la presse mainstream.

Il vient par ailleurs de lancer une campagne de financement participatif car, non subventionné comme toute la presse alternative, ce qui est gage d’indépendance, il ne vit que des dons de ses spectateurs.

Ci-dessous, nous vous proposons de visionner plusieurs de ses reportages, pour vous faire un avis, si vous ne le connaissez pas déjà.

Crédit photo : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

À 77 ans, Jo vit isolé en Corse, loin du « monde des fous »

Il vit seul au bord d'une des plus belles plages de Corse depuis plus de 10 ans, loin du...

Articles liés

Vincent Lapierre rejoint BFMTV : il s’explique !

Vincent Lapierre s’explique sur la ligne éditoriale du Media pour Tous. https://www.youtube.com/watch?v=GioJt_Ed7ko Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve...

Covid-19, Pr Raoult, traitements, vaccins : l’interview d’Alex Sam, biologiste

Alexander Samuel est docteur en biologie moléculaire, professeur de mathématiques en lycée, connu pour son implication dans le mouvement des Gilets Jaunes et son...

Hugo Clément : journaliste ou militant ?

Conspué par les agriculteurs et les chasseurs, chéri par une partie de la jeunesse, Hugo Clément est devenu en quelques années le mentor médiatique...

Paris. Étudiante en école de journalisme, une jeune Kabyle subit la censure et la pression de sa direction et des autres élèves

Le terrorisme intellectuel et la propagande politique jusque dans les écoles de journalisme. De quoi ensuite ne pas s’étonner que la quasi-totalité de ces...