Emiliano Sala. La police avance quatre pistes sur la disparition de l’avion

A LA UNE

Les recherches pour retrouver la trace de l’avion qui transportait l’ancien attaquant argentin du FC Nantes Emiliano Sala, disparu depuis lundi 21 janvier au soir, n’ont donné pour l’instant aucun résultat. La police de Guernesey évoque quatre explications possibles.

Emiliano Sala : turbulences en vol

Nous l’évoquions dans un précédent article : l’annonce de la disparition d’Emiliano Sala a bouleversé l’ensemble des supporters du FC Nantes, club qu’il venait de quitter quelques jours auparavant pour signer au Cardiff City FC. Revenu saluer ses anciens coéquipiers nantais lundi 21 janvier, l’argentin avait ensuite embarqué dans un avion de tourisme à destination du Pays de Galles. Les derniers signes de vie de l’appareil ont été relevés par les contrôleurs aériens aux alentours de 20 h tandis que l’avion volait au dessus de la Manche.

Au cours de la journée du mardi 22 janvier, les recherches entreprises dans les eaux des îles anglo-normandes sont restées vaines. Depuis, un message vocal envoyé par WhatsApp et dont l’auteur pourrait être Emiliano Sala a été relayé par des médias argentins. Si l’authenticité de ce message posait encore question ce matin, son contenu a toutefois été abondamment repris depuis par la presse francophone. Emiliano Sala, se trouvant dans l’avion, y fait alors part de son inquiétude quant aux conditions dans lesquelles se déroule son voyage :

« Je suis dans l’avion, on dirait qu’il va tomber en morceaux, et je pars pour Cardiff », dit l’ancien joueur du FC Nantes. Puis il poursuit : « Si dans une heure et demie vous n’avez plus de nouvelles de moi, je ne sais pas si on va envoyer des gens pour me rechercher, parce qu’on ne va pas me trouver, sachez-le. Papa, qu’est-ce que j’ai peur ! »

Emiliano Sala : les hypothèses de la police de Guernesey

De son côté, la police de Guernesey, en charge de la coordination des opérations, a émis quatre hypothèses concernant la disparition de l’avion de tourisme :

1- L’appareil a pu atterrir hors de la zone des recherches mais sans toutefois pouvoir se signaler

2- L’avion s’est posé sur les eaux de la Manche et ses passagers ont été récupérés par un navire, sans prise de contact par la suite.

3- L’avion a amerri et ses passagers ont réussi à prendre place dans le canot de secours. Une piste de plus en plus improbable au fil des heures mais justifiant cependant la poursuite des recherches.

4- L’avion s’est abîmé en mer en lassant les passagers sans canot de sauvetage dans une Manche ne dépassant guère les 11 degrés.

Recherches infructueuses ce mercredi midi

Ce mercredi 23 janvier, les recherches se poursuivent et la police de Guernesey indiquait en fin de matinée que, malgré les trois avions et l’hélicoptère déployés, toujours aucune trace de l’avion d’Emiliano Sala.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Clément Bucco-Lechat)
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

Articles liés