Nantes. Un homme poignardé à la sortie d’une boîte de nuit

A LA UNE

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Les deux Irlandes et la diaspora. Anne Groutel évoque ces 70 millions d’Irlandais qui vivent ailleurs dans le monde [Interview]

Anne Groutel est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et docteur en études irlandaises. Chercheuse, elle est...

Situé sur l’ile de Nantes, le Bilboquet est une boîte de nuit qui a déjà fait parler d’elle en janvier 2018, lorsqu’un homme avait été abattu à la sortie. Cette fois, un autre homme a reçu trois coups de couteau à proximité immédiate de l’établissement, ce 28 septembre au petit matin.

Vers 6 heures 30 du matin, une bagarre a éclaté à proximité immédiate du Bilboquet entre deux groupes qu’un différend aurait déjà opposé à l’intérieur de l’établissement plus tôt dans la nuit. Le vigile de la boîte de nuit, alerté par les cris d’une femme, est intervenu et a transporté la victime, qui heureusement n’a pas été touchée à des organes vitaux ; elle est hors de danger après avoir été soignée sur place et au CHU de Nantes d’où elle est sortie le dimanche soir. Son agresseur présumé, âgé de 23 ans, a été interpellé peu après.

Fréquenté par la diaspora africaine

Cette nuit-là, l’établissement accueillait un artiste guinéen. Il s’est déjà fait connaître après le meurtre d’un étudiant congolais abattu par trois coups de feu le 7 février 2018 – à l’époque les riverains ont dénoncé sorties houleuses, bagarres et nuisances sonores générées par le Bilboquet et l’Attika, une discothèque voisine dont le gérant était celui du Bilboquet jusqu’en décembre 2016. Une fermeture administrative de trois mois avait été prononcée de février à mai pour des faits de nuisance sonore et de « mauvaise gestion de la clientèle » survenus plus tôt en 2017. Puis pour de nouvelles nuisances sonores constatées à l’été 2018, l’établissement avait été sanctionné d’une fermeture obligatoire à 2 heures du matin fin 2018.

« Cet établissement est très fréquenté par la diaspora africaine », explique un policier nantais. Un habitué des nuits nantaises complète : « je n’y vais jamais. Il n’y a que des blacks, c’est très mal fréquenté à mon goût. Les coups de couteau à la sortie ça ne m’étonne pas du tout ».

Louis Moulin

Photo d’illustration: DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Quand Paysan Breton (Eureden) fait certifier des produits…halal

Du brie, ou du beurre breton, certifié halal ? Ce n'est pas un poisson d'avril, mais bien une démarche...

Surf Park à Saint-Père en Retz : le projet fait plouf

Il était à l'arrêt depuis des mois et l'un des deux porteurs s'était écarté – autant dire que cela...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes. « Il y a une énorme violence accumulée pendant le dernier confinement »

Un attentat vendredi à la Chapelle sur Erdre, deux morts violentes dans la nuit suivante à Saint-Herblain et Nantes centre, des salariés du FCN...

Nantes. Place du commerce : à la FNAC « parfois les clients ont peur de venir »

Autour de la place du Commerce à Nantes, la réouverture à venir des cafés et restaurants engendre des inquiétudes. Et pas seulement celles des...

Fusillades, deal, agressions, vols en tout genre : la sinistre réalité nantaise à l’heure de la visite de Gérald Darmanin

Ce jeudi 20 mai Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, vient à Nantes officialiser un contrat de sécurité – autrement dit l’arrivée d’au moins 33...

De La Baule à Biarritz : ces maires de la côte qui demandent la réouverture des discothèques pour éviter les « fêtes sauvages »

Une tribune signée par une quinzaine de maires du littoral français demande la réouverture des discothèques afin d'éviter des « fêtes sauvages et désorganisées...