Grève contre le projet de réforme des retraites : le point sur la mobilisation, importante, en Bretagne [Vidéos, photos]

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Des dizaines de milliers de personnes ont marché, à travers toute la Bretagne (des centaines de milliers dans toute la France) contre la politique d’Emmanuel Macron, à l’occasion de la grève contre le projet de réformes des retraites, ce jeudi 5 décembre. Une mobilisation qui va bien au delà de la simple réforme des retraites, mais qui témoigne plutôt d’une colère populaire de plus en plus importante, traversant toutes les strates de notre société.

Si la « convergence des luttes » n’est pas encore d’actualité, ils sont de plus en plus nombreux à trouver dans leurs situations personnelles de la matière pour descendre dans la rue et exiger de ce gouvernement des réformes, et de l’écoute. A la SNCF, 55,6% des personnels sont grévistes, selon la direction qui précise qu’il y a 85,7% de grévistes chez les conducteurs, 73,3 % chez les contrôleurs, 57% chez les aiguilleurs. Les pompiers professionnels, eux aussi, sont très nombreux à se mobiliser.

Dans l’Education nationale, le taux de grévistes est de 51,15% dans le primaire et de 42,32% dans le secondaire (collèges et lycées), selon le ministère de l’Education nationale. Au final, le gros de la mobilisation vient de la fonction publique, mais aussi des transports, routiers notamment, ou encore des policiers, des pompiers, des urgentistes, des personnels médicaux, mais aussi des avocats, ambulanciers, taxis..c’est au final tout un peuple actif qui se lève.

La revendication principale, est contre le système universel de retraites qui remplacera les 42 régimes existants. Mais celles que nous avons recueillis dépassent allègrement ces revendications. Au total, ce sont 245 rassemblements et manifestations partout en France, selon le ministère de l’Intérieur, qui se sont déroulés.

Grève du 5 décembre : le point sur la mobilisation en Bretagne :

En Bretagne les cortèges de manifestants se sont élancés à Nantes, Rennes, Caen, Saint-Nazaire, Lorient, Vannes, Angers, Saint-Lô, Cherbourg, Dinan, Quimperlé

Des incidents, impliquant des éléments d’extrême gauche, ont eu lieu à Rennes et à Nantes, comme il fallait s’y attendre (les autorités n’employant pas les mêmes méthodes de maintien de l’ordre concernant l’extrême gauche que, par exemple, concernant les supporteurs de football). Rennes a vu environ 10 000 manifestants marcher, contre 20 000 environ à Nantes.

 Une opération escargot s’est déroulée sur la RN 12, au départ de Guingamp (Côtes-d’Armor), en direction de Saint-Brieuc, pour la manifestation. On note également près de 2000 personnes à Saint-Malo, 3000 à Vannes, 10 000 à Brest, des cortèges à Quimper (8000) Pontivy (450), Paimpol (150)…

Partout où nous avons pu discuter avec, les manifestants se déclaraient déterminés à poursuivre le mouvement. « On veut la destitution d’Emmanuel Macron » réclamaient même certains. Au centre des revendications également, toujours plus de démocratie. Pas certain qu’ils soient écoutés, malgré l’ampleur du mouvement, dépassant totalement le seul cadre syndical, de cette mobilisation déjà historique du 5 décembre 2019.

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

Démarches administratives en ligne : comment éviter les arnaques ?

Si de plus en plus de démarches administratives sont réalisables en ligne, plusieurs sites peu recommandables proposent aux consommateurs...

Articles liés

Manifestation contre le pass sanitaire. La liste des manifestations et rassemblements partout en France

Nous vous proposons, après l'annonce des lieux en Bretagne, de retrouver la liste de toutes les manifestations et rassemblements du samedi 31 juillet contre...

Tyrannie sanitaire. 150 000 à 200 000 personnes dans les rues de France

150 000 à 200 000 personnes ont défilé dans les rues de France ce samedi, contre la tyrannie sanitaire instaurée par Emmanuel Macron et...

Bro-Skos : deiziadur ar manifestadegoù evit an dizalc’hiezh

E Bro-Skos ez eus un emsav anvet « Holl Under One Banner ». Gant ar strollad e vez aozet tolpadegoù ha manifestadegoù evit an dizalc'hiezh, a-benn...

Bobards Lives Matter, Golden Bobards et Bobid-19. Votez pour les Bobards d’or 2021 !

La XIIe cérémonie des Bobards d’Or aura lieu lundi 14 juin à 19 heures au théâtre du Gymnase, 38, boulevard de Bonne-Nouvelle, 75010 Paris....