Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Grève contre le projet de réforme des retraites : le point sur la mobilisation, importante, en Bretagne [Vidéos, photos]

Des dizaines de milliers de personnes ont marché, à travers toute la Bretagne (des centaines de milliers dans toute la France) contre la politique d’Emmanuel Macron, à l’occasion de la grève contre le projet de réformes des retraites, ce jeudi 5 décembre. Une mobilisation qui va bien au delà de la simple réforme des retraites, mais qui témoigne plutôt d’une colère populaire de plus en plus importante, traversant toutes les strates de notre société.

Si la « convergence des luttes » n’est pas encore d’actualité, ils sont de plus en plus nombreux à trouver dans leurs situations personnelles de la matière pour descendre dans la rue et exiger de ce gouvernement des réformes, et de l’écoute. A la SNCF, 55,6% des personnels sont grévistes, selon la direction qui précise qu’il y a 85,7% de grévistes chez les conducteurs, 73,3 % chez les contrôleurs, 57% chez les aiguilleurs. Les pompiers professionnels, eux aussi, sont très nombreux à se mobiliser.

Dans l’Education nationale, le taux de grévistes est de 51,15% dans le primaire et de 42,32% dans le secondaire (collèges et lycées), selon le ministère de l’Education nationale. Au final, le gros de la mobilisation vient de la fonction publique, mais aussi des transports, routiers notamment, ou encore des policiers, des pompiers, des urgentistes, des personnels médicaux, mais aussi des avocats, ambulanciers, taxis..c’est au final tout un peuple actif qui se lève.

La revendication principale, est contre le système universel de retraites qui remplacera les 42 régimes existants. Mais celles que nous avons recueillis dépassent allègrement ces revendications. Au total, ce sont 245 rassemblements et manifestations partout en France, selon le ministère de l’Intérieur, qui se sont déroulés.

Grève du 5 décembre : le point sur la mobilisation en Bretagne :

En Bretagne les cortèges de manifestants se sont élancés à Nantes, Rennes, Caen, Saint-Nazaire, Lorient, Vannes, Angers, Saint-Lô, Cherbourg, Dinan, Quimperlé

Des incidents, impliquant des éléments d’extrême gauche, ont eu lieu à Rennes et à Nantes, comme il fallait s’y attendre (les autorités n’employant pas les mêmes méthodes de maintien de l’ordre concernant l’extrême gauche que, par exemple, concernant les supporteurs de football). Rennes a vu environ 10 000 manifestants marcher, contre 20 000 environ à Nantes.

 Une opération escargot s’est déroulée sur la RN 12, au départ de Guingamp (Côtes-d’Armor), en direction de Saint-Brieuc, pour la manifestation. On note également près de 2000 personnes à Saint-Malo, 3000 à Vannes, 10 000 à Brest, des cortèges à Quimper (8000) Pontivy (450), Paimpol (150)…

Partout où nous avons pu discuter avec, les manifestants se déclaraient déterminés à poursuivre le mouvement. « On veut la destitution d’Emmanuel Macron » réclamaient même certains. Au centre des revendications également, toujours plus de démocratie. Pas certain qu’ils soient écoutés, malgré l’ampleur du mouvement, dépassant totalement le seul cadre syndical, de cette mobilisation déjà historique du 5 décembre 2019.

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Tourisme

Avant les Jeux Olympiques 2024 : Les attractions préférées et les plus décevantes selon les touristes, à Paris

Découvrir l'article

Sociétal

Paris saccagé. L’immeuble de l’enfer (le Média pour tous)

Découvrir l'article

Environnement, Santé, Sociétal, Sport

Paris. À moins d’un mois des JO, la Seine est… toujours polluée ! [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Le journaliste Vincent Lapierre (Le Média pour tous) agressé et dépouillé de son matériel en marge de la Gay Pride à Paris

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Paris. Violences contre des militantes du collectif Némésis lors d’une manifestation gauchiste « pour la liberté d’expression »

Découvrir l'article

Santé

Pas d’alcool sur le chemin de l’école ! 5 Associations portent plainte contre la RATP

Découvrir l'article

Sociétal

FAITES ENTRER LES MIGRANTS : des Parisiens disent NON

Découvrir l'article

Environnement, Sociétal

JO de Paris 2024. Des eaux usées déversées pendant plusieurs jours dans la Seine [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

JO 2024 et Tiers Monde : Paris se prépare à un pic de délinquance pendant les Jeux

Découvrir l'article

Sociétal

Paris Saccagé et JO 2024 : le parking de l’enfer

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky