Nantes : Un dealer interpellé avec 6700 € et 800 grammes de résine de cannabis

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions britanniques Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Un dealer a été interpellé ce 19 décembre vers 19h30, bd Saint-Aignan, dans le parking d’une résidence, suite au signalement d’un riverain. Agé de 30 ans, il avait sur lui 6670 € en liquide et 8 savonettes de 824 grammes de résine de cannabis, pour 800 grammes de cannabis, soit 5500 € à la revente.

Dans le même sous-sol, une arme de poing et un smartphone cachés dans deux tuyaux en PVC ont été retrouvés. Le suspect a affirmé qu’il n’était qu’une nourrice, c’est-à-dire qu’il stockait des stupéfiants pour un tiers dont il a refusé de dévoiler l’identité, « une stratégie utilisée par des dealers pour minimiser leur implication et surtout la peine risquée », explique un policier nantais.

Par ailleurs le 18 décembre un employé d’Orange a été interpellé après avoir été suspecté de détourner des téléphones du stock d’une des boutiques nantaises depuis mars. Il a reconnu ces détournements en garde à vue. Un complice, accusé d’avoir revendu ces téléphones au Sénégal – cela s’appelle du recel (5 ans d’emprisonnement, 375.000 € d’amende au plus), a été interpellé, mais il affirme être de bonne foi, bien qu’il soit déjà convoqué courant 2020 à comparaître pour une autre affaire d’escroquerie. Ils seront jugés en janvier 2021.

Enfin dans la nuit du 11 au 12 décembre, 300 testaments avaient été volés dans une étude de notaire à Vallet puis abandonnés, endommagés, dans les environs de Port-saint-Père après que le coffre-fort qui les abritait avait été ouvert.

Un homme de 28 ans de nationalité géorgienne, âgé de 28 ans, est suspecté d’avoir été sur les lieux du cambriolage et a été entendu par les gendarmes de Basse-Goulaine, suite à une enquête sur des vols à l’étalage commis à Lyon. Il a été récemment condamné pour des vols dans les environs de Lyon, mais conteste ceux de Vallet. Des réseaux de cambrioleurs et de voleurs à l’étalage géorgiens sont régulièrement démantelés en Bretagne, notamment dans la région de Rennes.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Carhaix (29). Une formation longue distance au Breton, de septembre 2021 à mars 2022

Pour ceux qui sont au chômage, ou qui disposent de temps devant eux (ou qui veulent se reconvertir), c'est...

Les services secrets allemands accentuent leur pression sur les patriotes.

L’Allemagne est une République fédérale constituée de seize États. Chacun de ceux-ci dispose d’un Office de protection de la...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Le Croisic. 3 000 € de stupéfiants chez lui : le dealer prétend stocker… en vue du confinement

Le 16 janvier dernier, un peintre en bâtiment domicilié au Croisic, la trentaine, se rend avec un ami pour chercher un canapé dans un...

Saint-Nazaire. Clandestin, il dealait pour… financer sa carte de séjour

La place de l'Amérique Latine, ironisent les Nazairiens, porte bien son nom : c'est là qu'on y trouve, illégalement bien sûr, le plus de...

Rennes. Un dealer africain condamné, nouvelle fusillade à Maurepas

Entre un Africain condamné pour trafic de stupéfiants et une nouvelle fusillade dans le quartier « très sensible » de Maurepas à Rennes, là...

Saint-Nazaire. 3 dealers en prison, une voiture brûlée

Suite au coup de filet le 28 juillet dernier dans le quartier « sensible » de la Bouletterie à Saint-Nazaire contre un réseau de vente de...