Non, le vin n’est pas une solution hydro-alcoolique ! (Chronique du temps qui passe)

A LA UNE

Nantes. Le MIN, un marché magnifique, mais couteux et plein de malfaçons ?

Nouveau ventre de Nantes achevé dans la précipitation avant les municipales pour accueillir ses 100 entreprises et 800 salariés,...

Michel Maffesoli : « Le transhumanisme est l’aboutissement de la paranoïa moderne » [Interview]

Au dernier colloque de l’Institut Iliade, en date du 19 septembre 2020, dont le thème était « La nature comme...

Enquête : ces Tchétchènes déjà arrêtés pour terrorisme

Après la décapitation du professeur d’histoire de Conflans, Samuel Paty, par un jeune Tchétchène radicalisé d’Evreux, Abdullakh Anzorov, le...

État d’urgence sanitaire. Que dit le projet de loi présenté en conseil des ministres ce matin ?

Après avoir laissé planer un couvre-feu à 19h dans les grandes villes, ou généralisé à tout le territoire, dans...

Document : le texte de la décision qui a accordé le droit d’asile à la famille du terroriste islamiste

D’abord déboutée de l’asile à cause d’un « récit stéréotypé » par l’Office français pour la protection des réfugiés...

Au train où vont les choses, le monde d’aujourd’hui et celui qui se profile n’ont rien à voir avec celui que nous avons vécu. Pensez ! Il y a peu, les tricoteuses ont pris le pouvoir ou, tout au moins, celles qui s’activent au carburateur révolutionnaire. C’était avant le coronavirus… De son côté, Pascal Praud s’est fait traiter par des sapeurs-camembert. Il a hésité sur la suite à donner, on le comprend. Faire de la pub à ces hominidés est évidemment à exclure. Il y a des espèces en voie de disparition qu’il convient de protéger, mais aussi des espèces en voie d’apparition que la bien-pensance officielle s’obstine à laisser vaquer. Non Monsieur Mohamed Khemissa – c’est le vrai nom de l’hominidé répondant au pseudonyme de « Sneazzy » – on ne s’exprime pas ainsi !

Le virus de la bêtise crasse gagne du terrain

C’est bien là tout le problème. Le virus de la bêtise crasse gagne du terrain. Je ne vais pas enumérer les cas. Toutefois, il est notable qu’un slogan récent mérite d’être accroché au pilori : « Polanski viole, Wilson cautionne » (sic !). J’insiste, « moi qui suis plutôt pour », comme disait feu ce vieux macho de Bobby Lapointe : le Comité central des Ménades fait la chasse en ce moment à tout ce qui peut servir au développement de ces nouveaux « procès de Moscou » qui durèrent jusqu’à Prague en 1952… Soixante-dix ans après, on note les mêmes méthodes furieuses qui tentaient de faire prendre des vessies pour des lanternes – ou des lanternes pour des vessies. C’est selon ! Et la mort au bout…

Les dame patronnesses s’agitent

Le comble de la paranoïa a été atteint, ces derniers jours de paix avant la cata, par des comités de dames patronnesses qui s’agitent ici et là depuis quelques temps – comités contemporains des Gilets Jaunes, une antiquité. Un semestre n’est pas passé sans que le braiement public (j’allais dire la rumeur) n’attire l’attention de tout un chacun sur un « pédopeintre » d’un autre âge, Paul Gauguin. Cet individu forniquait des pucelles dans la lointaine colonie des Marquises, après avoir décimé Tahiti. C’était bien longtemps avant Polanski – du temps où mes ancêtres nantais se remettaient à peine d’avoir gagné des fortunes en transportant le « bois d’ébène » à travers l’Atlantique. La honte m’étouffe…

Balthus, pédopeintre ?

Remarquez qu’en 1993, il y avait eu un précédent. Une propriétaire de vigne en Bordelais (la « Baronne ») ayant pris l’habitude, à la suite de son papa, de décorer les vignettes de ses bouteilles avec une œuvre (une peinture) contemporaine, voulut, cette année-là, honorer le grand Balthus… Las ! Il lui fallut presto retirer son projet car, aux yeux des Zaméricains (les acheteurs potentiels) il était notoire (la peinture en témoignait) que ledit Balthus appartenait   à la bestiale famille des « pédopeintres »… Tsss ! A propos de vin et de pinard, que notre ami Raphno et les aimables lecteurs de cette chronique tiennent compte de ceci : Non, le vin n’est pas une solution hydro-alcoolique !

MORASSE

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

 

 

Les derniers articles

Pontmain (53) : pèlerinage et messe dominicaine traditionnelle ce 25 octobre

Les dominicains de Cheméré le Roi célèbrent ce 25 octobre une messe traditionnelle, en rite dominicain, à la basilique...

Douarnenez. Un migrant africain suspecté d’avoir drogué et agressé sexuellement sa logeuse

Un migrant africain est soupçonné d'avoir drogué puis agressé sexuellement au mois de septembre dernier une femme qui l'hébergeait...

Réunification de la Bretagne : Christelle Morançais bientôt au chômage ?

La question de la réunification de la Bretagne est plus que jamais sur le tapis. C’est la conséquence directe des récentes élections municipales. On...

Le vent tourne en Amérique latine : Les élections boliviennes et le plébiscite chilien

Deux événements, l’un en cours, les élections en Bolivie, l’autre imminent, le plébiscite chilien, nous permettent de penser que des changements importants sont attendus...

États-Unis. Les Blancs minoritaires en 2026 : défaite assurée pour les républicains à moyen terme ?

L'avenir politique des États-Unis est étroitement liée à la question démographique. Certaines prévisions indiquent que les Blancs seront minoritaires dans le pays à partir...

Rennes. Trois clandestins en instance d’expulsion dégradent, incendient et outragent au CRA

Trois clandestins en instance d’expulsion, âgés de 18 à 29 ans et détenus actuellement au centre de rétention administrative (CRA) de Rennes – Saint-Jacques...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -