Métissage, langue arabe : la communication gouvernementale passe la vitesse supérieure

A LA UNE

Laïcité, Paty, Charlie, symboles religieux : Un sondage montre la fracture croissante entre musulmans et non musulmans dans les lycées en France

La LICRA, ligue de vertu qui ne cesse d’attaquer devant les tribunaux des polémistes, écrivains, politiques qui ont le...

Ploërmel. Après leur action d’agit-prop : les jeunes nationalistes bretons s’expriment [Interview]

Dimanche 21 février, un groupe de personnes a déployé une banderole accompagnée de fumigènes à Ploërmel. Banderole sur laquelle...

Piero San Giorgio : « La Bretagne pourrait retrouver un jour une forme d’indépendance » [Interview]

Piero San Giorgio s'est entouré d'une équipe de spécialistes dans différents domaines pour ouvrir le site Autonomie & Résilience,...

Covid-19. « La pandémie semble bien désormais en voie d’extinction progressive et naturelle »

Bulletin bimensuel du Général Delawarde au sujet de la crise dite du Covid-19 Avant propos  Aujourd’hui trois sujets sont à l’ordre...

Louis Saillans (Chef de guerre) : « Apporter mon point de vue, celui d’un homme qui connaît la réalité du combat contre l’Islam radical...

Louis Saillans a été commando marine. Il a travaillé pour les opérations spéciales pendant dix ans, notamment en Afrique...

La propagande cosmopolite distillée par les structures officielles de l’État est de plus en plus oppressante en France. Deux nouveaux exemples en l’espace de quelques jours sur fond de métissage et de langue arabe nous le rappellent.

« Vivre ensemble » et métissage dans un clip de « sécurité routière »

Depuis quelques jours, une étrange campagne de prévention sur la sécurité routière circule sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, le compte du Préfet de l’Yonne a ainsi posté un tweet le 19 décembre dernier avec pour message « La vie est plus forte qu’un dernier verre avant de prendre la route ». La phrase est accompagnée du slogan « Sécurité routière, vivre ensemble », deux concepts dont on perçoit très mal le point commun de prime abord…

Si l’on peut alors se laisser à penser que la préfecture de l’Yonne comptait désigner par cette expression le « vivre ensemble » routier, l’image venant illustrer le tweet nous met plutôt sur une autre piste, celle du « vivre ensemble » sociétal. Plus prosaïquement, la cohabitation entre les populations d’origine européenne et extra-européenne sur le sol de France. Et c’est ainsi que le visuel met en scène un couple mixte incarnant ce métissage quasi forcé et dont on nous abreuve au quotidien.

Le clip vidéo réalisé pour l’occasion est sans équivoque et confirme donc le pressentiment. Diffusé en première partie de soirée (et donc largement susceptible d’être vu par des enfants) sur des chaînes de télévision française, il suscite le malaise, en plus de largement faire la promotion des couples mixtes : une femme blanche avec un homme noir. Une formule qui n’est, certes, pas nouvelle, de la part de la communication officielle de l’État. Mais qui, avec ce film promotionnel d’une durée de 30 secondes, semble passer la vitesse supérieure en matière de propagande cosmopolite.

« Sah quel plaisir » : quand le ministère des Sport parle arabe

Dans un autre registre confinant à la « gorafisation » de la société française jusqu’au sein même de ses « élites dirigeantes », c’est cette fois le ministère des Sports qui s’est démarqué le 18 décembre, sur Twitter lui aussi.

Suite à la victoire de l’équipe de France féminine de handball lors de l’Euro 2020, le ministère en question a manifesté sa joie en utilisant une expression dont nos lecteurs ne sont peut être pas familiers, et pour cause : « Sah quel plaisir ! », nous donnait à lire le compte Twitter officiel du ministère. Le « Sah » n’étant pas la conséquence d’une faute de frappe mais bien un terme très largement utilisé par une grande partie de la jeunesse française abreuvée au rap. « Sah », que l’on prononcera plus souvent « saar », est un mot arabe qui se traduit par « sérieux », « sérieusement », dans le sens de « vraiment ».

En définitive, ces deux exemples révèlent surtout que le Grand remplacement démographique et, de facto, culturel actuellement à l’œuvre en France semble acté par nos gouvernants.

Crédit photo : Capture YouTube
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

« Une Justice politique » – État de droit et coup d’État judiciaire

Par Eric Delcroix, juriste, essayiste et écrivain, auteur de Droit, conscience et sentiments  Régis de Castelnau, qui a été avocat du...

Claudine Glot. Quelques pas sur les traces de sainte Brigitte

Claudine Glot - Quelques pas sur les traces de sainte Brigitte https://www.youtube.com/watch?v=Fjbnz3H9jz0 Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie...
- Publicité -

7 Commentaires

  1. Depuis Sarkozy, le souci a été de liquider ce peuple européen blanc, de culture gréco-latine et de religion chrétienne qu’évoquait De Gaulle, devant Alain Peyrefitte, le 5 mars 1959.

    Si dans certains départements le remplacement est terminé, dans d’autres cela laisse à désirer.

    Tout le monde vous dira que l’extermination d’un peuple n’est pas chose facile. Cela demande beaucoup de travail, beaucoup d’efforts et peut se terminer par un échec comme, par exemple en ce qui concerne le peuple juif dont l’extermination totale a échoué, alors que les Allemands ont toujours été considérés comme un peuple de bosseurs acharnés.

    Avec le peuple français, c’est beaucoup plus difficile, car ils sont plus nombreux que les juifs.

    Quoiqu’il en soit la Génération de 68, qui y travaille depuis le 31 mai 1968, a obtenu de grandes victoires, mais pas encore LA VICTOIRE.

    Il y a encore quelques survivants.

    La LUTTE FINALE entre les Européens & les €uropéens, la grande Réinitialisation est à la portée des €uropéens, ce cher rêve du grand Effacement de 20 siècles d’histoire, tant caressé depuis un demi-siècle par les élites qui nous gouvernent…

    Qui vivra, verra.

  2. La publicité montre les gens auxquels elle s’adresse; c’est le B.A BA du métier. Le gouvernement parle à d’autres gens qu’à la majorité des Français. A s’afficher en gouvernement d’une minorité, il perd de plus en plus sa légitimité : ce n’est pas mon gouvernement. Il ne devrait pas s’étonner que les Français se méfient de lui systématiquement.

    • C’était au début que les français françaises auraient du ce méfier de ce gugus ; il arrive comme un cheveux dans la soupe et arrive a ce faire élire sans aucuns parti politique derrière lui.
      Ont a vu rappliqué tout les losers des partis de droite et de gauche en mal de reconnaissante qui lui on immédiatement lécher les babouches payer par Rothschild et compagnies…..
      Maintenant il faut ce le bouffer encore 2 ans.
      Entendre ses discours lénifiants qui mettent les blancs de ce pays plus bas que terre tout en glorifiant l’immigré et les pays du magreb ou il a ose demander pardons qui plus est, lamentable trahison.

  3. Fatigué par cette propagande « .gros-doigts  » ; dans une publicité , si le colored de service n’apparaît pas dès les premières images , j’attends à quel moment il va se manifester , et ça ne loupe jamais ; les publicitaires ont bien intégré cet ukase : pas une publicité sans qu’elle ne participe au métissage impératif , ça rentre par le visuel et ça s’imprime dans le cerveau . C’est le matraquage imposé par les mondialistes .
    Pour les séries télévisées , c’est la même chose : je ne regarde jamais les daubes de la production anglosaxonne ou le quota est toujours rigoureusement respecté ; idem des rares productions françaises , je fais une allergie au Omar ! Donc je zappe , je zappe … et il ne reste plus grand chose à regarder . La télé m’intéresse donc médiocrement , à ce vecteur de propagande je préfère – et de loin – la lecture où rien ne s’impose à ma vue .
    On nous annonce une « .Fatoumata Bond  » pour l’année prochaine après éviction de Daniel Creig : jusqu’où ira t’on dans la subversion d’une société qui fut d’excellence ?

    • Il vous reste les chaines sur la nature comme le national géographique… c’est d’ailleurs ce que nous faisons avec mon amie tellement le reste des chaines est devenue
      du politiquement correct insipide , propagandiste a souhait.
      Au moins les animaux et la nature sont neutre politiquement.

Comments are closed.