Italie. SOS Méditerranée fait pression pour débarquer plus de 400 migrants, les autorités cèdent

A LA UNE

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

En Italie, SOS Méditerranée et son navire Ocean Viking ont obtenu l’autorisation de débarquer de nouveau des centaines de clandestins dans un port sicilien, dont près de 50 testés positifs au Covid-19. L’ONG pro-migrants qui est par ailleurs soutenue financièrement par plusieurs collectivités bretonnes…

SOS Méditerranée : plus de 400 migrants débarqués en Sicile

Le manège migratoire a repris en Mer Méditerranée. Après avoir évoqué à la fin du mois de janvier le retour devant les côtes libyennes du navire affrété par SOS Méditerranée, l’Ocean Viking n’aura donc pas mis longtemps avant de débarquer à nouveau des clandestins extra-européens dans un port italien : plus de 370 individus le 25 janvier dans le port sicilien d’Augusta.

En usant d’une méthode bien rodée, à savoir le chantage humanitaire envers les autorités italiennes, le navire, qui avait repris la mer entre temps, a fait de nouveau pression voilà quelques jours pour « débarquer en urgence » 422 migrants repêchés autour du 4 février au large de la Libye.

Dans un communiqué de presse daté du 7 février, l’ONG pro-migrants, par l’intermédiaire de Luisa Albera, coordinatrice des opérations de recherche et de secours sur le navire, déclarait qu’« il est maintenant obligatoire, pour les États pouvant nous apporter de l’assistance, de coopérer ensemble afin de nous trouver un port sûr pour débarquer ces survivants sans délai ».

Quelques heures après cette injonction, les autorités italiennes cédaient en accordant à l’Ocean Viking de débarquer ses migrants dans ce même port sicilien d’Augusta.

Près de 50 cas de Covid-19 parmi les clandestins

Si, à bord, huit cas avérés de Covid-19 avaient été recensés par l’équipage, une fois à terre, les autorités siciliennes ont pour leur part indiqué avoir dénombré 49 tests positifs au Covid-19 parmi les 422 migrants débarqués les 8 et 9 février. Quant à l’origine de ces centaines de nouveaux clandestins foulant le sol européen, la majorité d’entre eux proviendrait du Mali, de Côte d’Ivoire et du Soudan.

Il est à noter par ailleurs que parmi les individus débarqués en Sicile ces derniers jours, certains sont décrits par SOS Méditerranée comme étant des « mineurs isolés ». Une catégorie bien connus des contribuables français puisque le coût de leur prise en charge serait d’environ 50 000 euros par personne selon une estimation réalisée en 2018.

Enfin, puisqu’il est ici question d’argent public, rappelons que plusieurs collectivités ont lancé il y a quelques jours une plateforme pour soutenir financièrement SOS Méditerranée et ses débarquements de migrants à répétition dans les ports européens. La Bretagne, par l’intermédiaire des maires de Rennes, de Nantes et du Conseil régional (entre autres) est d’ailleurs très bien représentée dans cette incitation tacite à l’immigration extra-européenne.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nathalie Appéré et Johanna Rolland se verraient bien ministres

Jouer un rôle national. Telle est l’ambition de la plupart des élus locaux. Nathalie Appéré et Johanna Rolland ne...

Nantes. Le Thémis, la brasserie de quartier où on peut aller aller les yeux bandés…

La déesse Thémis est souvent représentée avec une balance, un glaive et un bandeau, symboles respectivement du jugement, de...

Articles liés

Amin et Ali, deux « prodiges de la République »

Le prodige Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté a lancé en décembre 2020, l'opération des « Prodiges de...

40 repuad o kampiñ e Roazhon

Partiet eo ! 40 repuad o deus savet ur seurt kêriadenn a deltennoù e park an Hautes-Ourmes e Roazhon d'ar meurzh 13 a viz gouere....

Migrants. « Guing’emploi et compétences », le retour !

Entre décembre 2019 et septembre 2020, un dispositif expérimental pour l’intégration de quatorze migrants baptisé "Guing'emploi et compétences" avait été mis en oeuvre dans...

Espagne. Les arrivées de migrants se poursuivent à Melilla, des policiers blessés par des clandestins [Vidéo]

Melilla, enclave espagnole située sur le continent africain, a connu un nouvel assaut de migrants à sa frontière. Plus de 100 clandestins sont parvenus...