Débat. Le retour du port d’arme en France

L’Arpac (Association pour le rétablissement du port d’arme citoyen) demande, comme son nom l’indique, le rétablissement du port d’arme, à plusieurs conditions :

  • Être volontaire
  • Être de nationalité française
  • Être majeur responsable
  • Ne pas avoir d’antécédents judiciaires
  • Ne pas avoir d’antécédents psychiatriques
  • Satisfaire à une enquête de moralité par la police
  • S’entraîner régulièrement dans un stand de tir, connaître les 4 règles de sécurité
  • Obtenir un certificat médical d’aptitude et une autorisation de détention d’arme de catégorie B selon les conditions déjà prévues par la loi en vigueur
  • Passer un permis de port d’arme théorique et pratique concernant le maniement, la législation et l’usage d’une arme de catégorie B, une formation égale à celle des forces de l’ordre
  • Porter son arme de façon discrète et non visible

L’association plaide pour des modifications législatives pour aller dans ce sens.

Dans une société française où seul l’Etat a le monopole de la violence légitime, le sujet fait débat. Mais dans une société où le contrat social est de plus en plus brisé par les autorités, qui assurent de moins en moins la sécurité des Français, le débat semble avoir lui aussi toute sa légitimité.

Pour en discuter et en débattre, Fabien, l’un des animateurs de l’association, participait à un live Youtube cette semaine. A découvrir.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. Ce n’est pas avec cette société de fragiles et d’émasculés ( certains tombent en faiblesse à la vue d’une arme : ils n’ont jamais fait de service militaire ) que nous retrouverons acquisition et port d’arme libres , droits individuels confisqués par la gauche SFIO et son représentant Laval , en 1939 !
    Cette même gauche qui a bien agité l’épouvantail de « .tueries  » fantasmées , pour engendrer des générations de châtrés , d’efféminés ; pourtant , des pays comme la Suisse , la Finlande , la Slovénie …. où les armes individuelles sont présentes à domicile , ne connaissent pas de « .tueries  » !
    D’autant plus que l’ennemi déclaré de ce gouvernement – de branques – c’est la droite patriote , les mal pensants ; mais pas les casseurs d’antifas ou les haineux du PIR et du CRAN , ni les racailles qui n’ont pas besoin d’autorisation pour détenir des armes de guerre ( on a même aperçu des RPG dans certaines banlieues du frankistan ) .
    L’ennemi disais je , c’est le français , amoureux de son mode de vie , de son pays , son histoire , et c’est …. quasiment le Diable ! Alors ……

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS