Débat. Le retour du port d’arme en France

A LA UNE

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

L’Arpac (Association pour le rétablissement du port d’arme citoyen) demande, comme son nom l’indique, le rétablissement du port d’arme, à plusieurs conditions :

  • Être volontaire
  • Être de nationalité française
  • Être majeur responsable
  • Ne pas avoir d’antécédents judiciaires
  • Ne pas avoir d’antécédents psychiatriques
  • Satisfaire à une enquête de moralité par la police
  • S’entraîner régulièrement dans un stand de tir, connaître les 4 règles de sécurité
  • Obtenir un certificat médical d’aptitude et une autorisation de détention d’arme de catégorie B selon les conditions déjà prévues par la loi en vigueur
  • Passer un permis de port d’arme théorique et pratique concernant le maniement, la législation et l’usage d’une arme de catégorie B, une formation égale à celle des forces de l’ordre
  • Porter son arme de façon discrète et non visible

L’association plaide pour des modifications législatives pour aller dans ce sens.

Dans une société française où seul l’Etat a le monopole de la violence légitime, le sujet fait débat. Mais dans une société où le contrat social est de plus en plus brisé par les autorités, qui assurent de moins en moins la sécurité des Français, le débat semble avoir lui aussi toute sa légitimité.

Pour en discuter et en débattre, Fabien, l’un des animateurs de l’association, participait à un live Youtube cette semaine. A découvrir.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Elections en Ecosse : La majorité pour le SNP ne tient qu’à un fil

Lors des élections en Ecosse, le SNP (parti nationaliste écossais, de gauche) a remporté trois sièges clés, mais ses...

Sondages régionales 2021 en Bretagne. Vers un second tour à 5 listes ?

Se dirige-t-on vers un deuxième tour des régionales à 5 listes ? À moins de deux mois des élections...

2 Commentaires

  1. Ce n’est pas avec cette société de fragiles et d’émasculés ( certains tombent en faiblesse à la vue d’une arme : ils n’ont jamais fait de service militaire ) que nous retrouverons acquisition et port d’arme libres , droits individuels confisqués par la gauche SFIO et son représentant Laval , en 1939 !
    Cette même gauche qui a bien agité l’épouvantail de « .tueries  » fantasmées , pour engendrer des générations de châtrés , d’efféminés ; pourtant , des pays comme la Suisse , la Finlande , la Slovénie …. où les armes individuelles sont présentes à domicile , ne connaissent pas de « .tueries  » !
    D’autant plus que l’ennemi déclaré de ce gouvernement – de branques – c’est la droite patriote , les mal pensants ; mais pas les casseurs d’antifas ou les haineux du PIR et du CRAN , ni les racailles qui n’ont pas besoin d’autorisation pour détenir des armes de guerre ( on a même aperçu des RPG dans certaines banlieues du frankistan ) .
    L’ennemi disais je , c’est le français , amoureux de son mode de vie , de son pays , son histoire , et c’est …. quasiment le Diable ! Alors ……

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Pour l’ARPAC, il n y a « aucune raison d’exclure le port d’arme de la culture française »

Combien de drames auraient pu être évités en France si des citoyens formés et aptes mentalement à porter une arme sur eux en avaient...

Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) : les médias craquent [Vidéo]

Le RIC, référendum d’initiative citoyenne, est partout chez les Gilets Jaunes. Chez les journalistes, étrangement, on trouve moins de convaincus ! 14:04 Zapping Barbier réclame un...

Canada : la cosmopolite Toronto théâtre d’une nouvelle fusillade [MAJ : l’état islamique revendique l’attentat]

Au moins un mort et treize blessés, voilà le bilan provisoire d’une fusillade survenue dimanche soir à Toronto, au Canada. Malgré sa bonne réputation,...

Belgique. Face au terrorisme, des jeunes libéraux flamands veulent le port d’arme

07/08/2017 - 08h40 Bruxelles (Breizh-Info.com) - Les attentats islamistes ayant récemment ensanglantés l’Europe provoquent la remise en cause de règles que beaucoup croyaient inamovibles....