Covid-19. Déjà plus de 30.000 signataires de la pétition pour la transparence sur les vaccins

A LA UNE

Plus de 30.000 signataires ont déjà signé la pétition pour la transparence sur les vaccins liés au Covid-19. Dès 100.000 pétitionnaires, une requête amiable en communication de documents sera initiée. Elle visera à obtenir les dossiers d’autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle des vaccins ainsi que les entiers contrats avec les fabricants (Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson). Ce travail est réalisé gratuitement par l’équipe.

Dès 250.000 signataires de la pétition, une action collective sera proposée aux pétitionnaires qui le souhaitent, notamment si l’administration européenne n’a pas joué le jeu de la transparence.

Lors de l’ouverture de l’action, chaque pétitionnaire aura la possibilité de choisir entre :

  1. Rester simple signataire de la pétition (gratuit) ;
  2. Ou s’inscrire à l’action collective pour la transparence vaccinale Covid-19 (avec contribution), et, optionnellement, agir contre le pass sanitaire voire l’obligation vaccinale (avec contribution supplémentaire) que l’Europe entend instaurer.

Les instigateurs de la pétition (MySmartCab Avocats) expliquent : « dans le dossier des Tobacco Papers, les fabricants de cigarettes avaient été condamnés à communiquer 80 millions de pages de documents. Grâce au travail d’universitaires, cette montagne d’informations a été transformée en preuves au service du bien commun. Pour ne pas être noyés par la masse de documents, nous proposerons dès 500.000 pétitionnaires pour les documents éventuellement obtenus de les partager avec la communauté scientifique internationale. Sur le Covid-19, l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament en France) a déclaré que le dossier d’un seul vaccin représentait « l’équivalent d’un 33 tonnes et de centaines de milliers de pages »

A 1 million de signatures, les avocats, qui invitent à ne pas écarter d’autres formes de lutte contre la maladie, notamment le soin, y compris avec des médicaments génériques proposerons de lancer une Initiative Citoyenne Européenne en vue d’imposer à la Commission européenne un double impératif :

  • D’une part, un accès équitable à tous les traitements éprouvés entre les pays membres de l’UE,
  • D’autre part, offrir la garantie qu’il n’existera pas d’obligation vaccinale avec le Covid-19.

Voici le texte de la pétition :

NOUS, citoyens conscients et informés – ayant déjà vu plusieurs scandales causés par Big Pharma – entendons rappeler quelques principes simples et incontestables, destinés à promouvoir l’intérêt de tous face à la Covid-19.

L’urgence de la lutte contre le coronavirus ne justifie pas toutes les dérogations. La nécessité de relancer la machine économique ne doit pas exposer la population à des effets secondaires indéterminés ou à des bénéfices incertains, lesquels ne peuvent être vérifiés que par la transparence des données.

La tentation des autorités de créer une obligation vaccinale, même par l’intermédiaire d’un passeport vaccinal, ne doit pas l’emporter sur les libertés publiques. Le secret – prétendument des affaires – et l’opacité des décisions prises par des autorités lointaines sont sources de questions légitimes et de vérifications nécessaires.

Face à une balance bénéfices-risques incertaine, pas question d’offrir aux fabricants de vaccins une impunité absolue. La transparence impose un accès direct aux données pour vérifier le bien-fondé des décisions arrêtées. Nos voix s’élèvent pour demander des comptes aux autorités européennes.

Il est nécessaire de donner aux citoyens et aux parlementaires européens l’accès :

  • Aux entiers dossiers d’autorisation de mise sur le marché dits AMM (conditionnelles) des vaccins, déposés notamment auprès de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) ;
  • Aux contrats d’achat des vaccins passés entre la Commission européenne et les principaux fabricants de vaccin ;
  • Aux privilèges accordés aux fabricants pour voir leur responsabilité supportée par la collectivité si leurs produits étaient défectueux.

Nous ne sommes pas des cobayes. Avec nos familles, nous sommes les premiers concernés. Nous exigeons que ces éléments soient tous rendus publics. Faute pour la Commission européenne de jouer le jeu de la transparence, nous nous réservons le droit d’engager une action collective en Justice en vue d’obtenir les informations requises.

En tant que citoyens signataires de cette pétition, nous nous réservons également la possibilité d’agir collectivement en justice en vue d’être protégés contre une obligation vaccinale et notamment contre l’instauration d’un “pass sanitaire” conditionnant l’exercice de nos libertés fondamentales à une preuve de vaccination Covid-19. 

Pour signer la pétition, c’est ici

Crédit photo :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Journées du patrimoine. Les manoirs bretons. Ar manerioù e Breizh

(Br) Pinvidik-mor eo glad ar vro, hag e-mesk an teñzorioù legadet dimp ez eus milieroù a vanerioù. Un tamm...

Rugby. 4ème défaite pour le RC Vannes à Mont de Marsan

Le début de saison du RC Vannes en Pro D2 tourne au cauchemar. 4 matchs, 4 défaites, la dernière...

2 Commentaires

  1. un grand merci pour vos actions , courageuses et compétentes, cela nous aide à nous situer et à oeuvrer à la fois comme citoyens et potentiels  » patients »….MDenise

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés