Nantes. Encore une fusillade, la 23ème de l’année…

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La 23e fusillade de l’année a eu lieu à Pirmil ce 27 avril, vers 17h25, rue Esnoul des Châtelets – tout près du pôle d’échange de Pirmil (tramways 2, 3, Chronobus vers Saint-Sébastien et Les Sorinières, bus vers le sud de l’agglomération), assez fréquenté à cette heure. Une altercation a éclaté entre quatre hommes et un autre, seul, un du quatuor a sorti une arme de poing avant de tirer vers l’isolé qui s’est enfui à pied, tandis que les quatre autres partaient sur deux motos.

L’on se demande si les autorités attendent qu’une balle perdue fasse un ou plusieurs morts innocents avant de sévir, ou si l’ensemble des forces de l’ordre de l’agglomération ne sont occupées qu’à faire irruption dans les cafés fermés où se tiennent des réunions politiques, comme le 16 avril dernier.

La précédente, 22e de l’année, avait eu lieu en pleine soirée du 13 avril, vers 21h30, au beau milieu du bourg de Saint-Herblain – deux groupes s’étaient poursuivis en voiture, tirant au calibre .45 ACP et au calibre 12.

Le 27 avril était décidément une journée canon – une bagarre a éclaté dans le train entre Redon et Nantes pour une histoire liée à un chien, et l’un des protagonistes a sorti une arme de poing sans en faire usage. Interpellé en gare, l’homme de 37 ans était ivre et blessé au visage ; les forces de l’ordre ont confisqué sur lui une mallette avec un pistolet d’alarme à gaz.

Louis Moulin

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient...

2 Commentaires

Commenter

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles liés

Nantes. 24e fusillade de l’année… pour une moto volée

Pour une fois, ce n'est pas lié aux règlements de comptes des gangs de la drogue – la 24e fusillade de l'année dans l'agglomération nantaise...

Nantes. Encore deux fusillades, le ministre de l’Intérieur ne se déplace pas

Cela n'a guère traîné : moins de cinq jours après le tournage d'un clip de rap dans le quartier « sensible » du Clos Toreau au...

Nantes. Une balle au 10e étage d’une tour du Clos-Toreau suite au tournage d’un clip de rap ?

La 19e fusillade de l’année a eu lieu au Clos-Toreau le 7 avril dernier : vers 17h30, une balle s’est fichée dans une fenêtre au 10e...

Nantes. Encore 3 fusillades…

Ce sont les 16e, 17e et 18e fusillades de l'année. Trois épisodes ont encore eu lieu du 26 au 27 mars à Beauséjour, en...