Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La colère monte en Irlande. Un centre d’accueil pour migrants incendié dans le comté de Galway

En Irlande, la colère contre l’immigration monte à un point tel qu’un centre d’accueil pour migrants a été incendié dans le comté de Galway samedi. Les habitants n’en peuvent plus de voir des hôtels réquisitionnés, des bâtiments réquisitionnés pour accueillir des migrants, alors qu’eux ne peuvent plus se loger et vivent une crise économique sans précédent.

La police de la République d’Irlande enquête sur ce qu’elle décrit comme un “incendie criminel” qui s’est produit samedi soir dans un ancien hôtel destiné à héberger des demandeurs d’asile dans le village de Roscahill, dans l’ouest du comté de Galway. Le Taoiseach (Premier ministre) irlandais Leo Varadkar s’est déclaré dimanche “profondément préoccupé” par cet incident.

La police a déclaré que personne ne se trouvait dans l’installation lorsque l’incendie s’est produit. La chaîne de télévision irlandaise RTE a diffusé des images vidéo montrant des flammes détruisant partiellement l’hôtel Ross Lake House dimanche. L’incendie s’est produit à la suite d’un rassemblement sur le site, les personnes présentes s’opposant au projet du gouvernement de loger 70 demandeurs d’asile dans le village.

Dans un communiqué, le Premier ministre Varadkar a déclaré : “Je suis profondément préoccupé par les récentes informations faisant état de dégradations criminelles présumées dans un certain nombre de propriétés à travers le pays, qui ont été affectées à l’hébergement des personnes demandant une protection internationale ici, y compris dans le comté de Galway la nuit dernière. Rien ne justifie la violence, l’incendie criminel ou le vandalisme dans notre République. Jamais.”

Pour rappel, l’Irlande, pays de cinq millions d’habitants a vu arriver des dizaines de milliers de migrants en un an, venant d’Ukraine mais aussi d’Afrique et d’Asie. Et cela malgré le manque de logements abordables et la crise du coût de la vie.

Les dirigeants des pays d’Europe de l’Ouest ont jeté de l’huile sur le feu depuis des mois sur la question de l’immigration : malgré l’opposition farouche d’une partie croissante de l’opinion à l’accueil de migrants, ils continuent de fermer les yeux et de permettre des arrivées sur le territoire. Pire encore, la répression visant ceux qui s’opposent à l’immigration est de plus en plus violente, de plus en plus féroce. Avec à la clé, une radicalisation, et des conséquences de ce type. Il y a tout de même des odeurs de poudre dans nos pays…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

18 réponses à “La colère monte en Irlande. Un centre d’accueil pour migrants incendié dans le comté de Galway”

  1. Tique et Puce dit :

    Nous n’avons pas besoin de tous ces gens qui ne savent ni lire ni écrire ni travailler correctement
    Ils seront uniquement une charge…..Il y à assez de pauvres pas besoin de les importer d’ailleurs
    Ca suffit ! pour ne pas parler de leur mode de vie primitif et de l’insécurite croissante
    Revoltons nous ! l’Europe aux européens

    • Ubersender dit :

      “l’ Europe aux européens” c’est bien le moment quand on sait que 90% de la politique migratoire des états membres est décidée à Bruxelles, la plupart du temps en opposition avec la volonté des peuples… Donc, ce qui doit arriver arrive et ce n’est que le début !

    • Biof dit :

      As-tu pris conscience de toute la violence dans tes propos, ta médisance, ta malveillance envers les humains ? J’espère qu’elles se retourneront contre toi un jour si ce n’est pas déjà le cas, espèce de primitif toi-même.

  2. Franck dit :

    Il faudrait que le Premier ministre Varadkar revienne sur terre, la grande majorite des migrants ne nécessite pas la protection internationnale, ils veulent seulement avoir une vie plus facile que dans leur pays d’origine, où ils s’empressent de retourner en vacances une fois installés sur le territoire. Tout cela se fait au nom des métiers en tension qui ne trouvent pas de gens à employer, mais tout ça au détriment de la population autochtone qui se trouve sans emploi et sans logements. Il y aura de plus en plus d’actes de révolte si la politique ne change pas.

  3. zozo83 dit :

    Bientôt en France…si ça continue comme ça.

  4. Maury dit :

    Les irlandais ont profité comme nuls autres des subventions européennes. L’immigration nous est imposée depuis Bruxelles.
    Un réveil brutal s’impose :
    Les transferts financiers ont détruit les équilibrés économiques ;
    Les immigrés ne sont pas une source d’enrichissement.
    Reste à voter en juin.

    • Ubersender dit :

      Juin, date effectivement determinante pour faire avancer le Frexit. Nous n’avons plus d’autre choix !

  5. Bran Ruz dit :

    Je pense que les français ont autant ou plus de raisons de se révolter contre la submersion migratoire que nous vivons que nos alis irlandais . Reste à savoir maintenant quand la première mèche de cette révolte sera allumée.

  6. gaudete dit :

    La seule solution virer les voyous à la tête de l’UERSS et reprenons notre souveraineté, les gauchistes qui veulent des migrants les prennent chez eux et ne les imposent pas aux autres. macron vanderla hyène etc font de même, la prétendue femme de macronor dictator qui nous dépense des centaines de milliers d’euros par an aura assez d’argent pour leur faire la soupe à moins qu’elle ne sache même pas faire cuire un oeuf!mais s’ils veulent des brigands ils les logent dans leurs appartements. Quant au premier sinistre irlandais qu’il fasse de même ou arrête d’en recevoir, à mon humble avis qu’il se méfie parce qu’il pourrait bien lui arriver des bricoles , nos amis irlandais sont peut-être un peu plus énergiques que les moutons français

  7. Le Boucher de La Villette dit :

    Avec des « élites » dont la seule obsession est de génocider les Européens, certains croient encore que le vote va nous sortir d’affaire.
    Priez et agissez plutôt, comme le font les Irlandais.

  8. Le Celte dit :

    Le conseil départemental du Finistère a acheté un hôtel 2,2 millions d’euros pour loger des soi disant mineurs isolés.
    Et ils veulent imposer d’autres dans une commune à côté. Mais une pétition circule pour refuser cet envahissement.
    Le département dépense 33 millions d’euros par an pour ces indésirables et dans une immense générosité ils vont octroyer 5 millions pour les suites de la tempête Cianra donc il est clair que ces politiciens se foutent de nous.
    Quelles solutions pour dégager ces indésirables ?

  9. Henri dit :

    “nos amis irlandais sont peut-être un peu plus énergiques que les moutons français” Ils se rappellent parfaitement la colonisation britannique qui a duré trois siècles et fait des millions de morts, et ils restent hermétiques à toute colonisation. Et puis, ils savent se battre, ils l’ont prouvé au siècle passé. L’IRA a tué Lord Mountbatten en 1979, et a bien failli tuer Margaret Thatcher en 1984. Cf. le récent article sur le père Ryan, un dur de dur ! https://www.breizh-info.com/2023/11/18/226803/jennifer-oleary-the-padre-le-pere-patrick-ryan-est-devenu-lun-des-plus-importants-intermediaires-financiers-de-lira-interview/

  10. Ravoltet dit :

    Bravo Le Boucher de La Villette !!!

    Prière, action, en effet, à quoi je me permets d’ajouter sédition, discrétion et détermination !!!

    Les votes ne sont que des couillonneries pour faire rentrer dans le rang, et surtout, donner l’illusion que nous sommes libres, égaux et fraternels… très fraternels essentiellement !!!

  11. patphil dit :

    les autres avant les notres, en irlande comme en france !

  12. Biof dit :

    Ben ouais super ! la bonne moralité c’est de foutre le feu et des traités les autre de terroristes ! Je vous adore mes petits fafs intelligents, pacifistes et bienveillants, trop mignon votre xénophobie… et vive la violence les mecs ! youpi, des morts, des blessés, vive la guerre raciale ! La bonne France c’est celle en guerre ! Vive la loi du plus fort qui cogne le plus d’étrangers ou de gauchistes. Youpi, vive la “pauvre” et “triste” France, le vivre -ensemble c’est nul ! bouuuuuh, dehors les non blancs/catho/patriotes !
    Quel beau pays on aurait, dirigé par des vieux mâles blancs dominateurs… (oups, c’est déjà le cas comme ça l’a toujours été). Vive la dictature, vive la France !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

LORIENT

Vous avez entre 18 et 25 ans ? La ville de Lorient propose des stages en Irlande et en Allemagne pour l’été

Découvrir l'article

A La Une, International

Irlande. Sous la pression populaire, l’opposition de gauche (Sinn Féin) renonce à soutenir le pacte sur l’asile et le projet de loi sur les discours haineux

Découvrir l'article

International

Irlande. Bientôt l’euthanasie au programme de l’agenda Libéral ?

Découvrir l'article

International

Simon Harris. Celui qui est donné comme futur premier ministre Irlandais peut-il être encore pire que Varadkar ?

Découvrir l'article

International

Irlande : La démission du Premier ministre Léo Varadkar suscite de nombreuses interrogations

Découvrir l'article

International

Irlande. Démission du Premier ministre, Léo Varadkar

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. L’Irlande remporte le tournoi des 6 nations 2024

Découvrir l'article

International

Référendum sur la famille en Irlande. Les Irlandais rejettent majoritairement les propositions gauchistes sur la famille

Découvrir l'article

Histoire, International

L’histoire de l’Irlande. Un reportage en 5 épisodes (VO)

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Lutter pour son indépendance, l’ire de l’Irlande. Une belle émission signée France Inter

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky