Étiquette : extrême gauche

nantes_incidents

Nantes. Procès de militants d’extrême-gauche, le 19 janvier.

05/01/2015 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) – Les pouvoirs publics continuent à débiter peu à peu les procès de deux inculpés suite aux troubles à l’ordre public survenus suite aux manifestations du 1er et du 22 novembre dernier pour commémorer la mort de Rémi Fraisse sur le site de la ZAD de Sivens dans le Tarn. A l’occasion des deux procès l’extrême-gauche appelle à

Rennes

Extrême-gauche : ça pourrait bien encore chauffer à Rennes début janvier

01/12/2014 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) – A l’occasion d’un procès en appel d’opposants de la ZAD de Notre-Dame des Landes, des groupes d’extrême-gauche se préparent à manifester violemment -une fois de plus –  dans Rennes du 3 au 7 janvier. Officiellement, il s’agira d’une « occupation artistique » de la ville le 3 et le 4 janvier, d’actions dans d’autres villes le jour

Nantes. Nouvelle manifestation à risque prévue samedi

20/11/2014 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) – Ce mardi 18, la façade de la permanence PS place du Cirque à Nantes a été intégralement repeinte en rouge sang. Les dégradations ont été revendiquées par un collectif proche du mouvement libertaire anar baptisé « pour un monde sans police » qui estime que « le PS et sa police tuent » et « ont du sang sur

Rennes. Dépassé face aux gauchistes le préfet tente de se refaire une autorité sur le dos des journalistes-paysans

17/11/2014 – Rennes (Breizh-info.com) – Totalement dépassé face aux manifestants d’extrême gauche qu’il a laissé saccager à plusieurs reprises son centre-ville et annulé sous leur pression un débat organisé par le FN  le préfet de Rennes a senti revenir à vitesse grand V son expérience acquise en Corse et tonne maintenant contre la presse paysanne. La cause de l’ire préfectorale

rennes

Rennes. Un préfet dépassé, des policiers excédés, des citoyens en otage

06/11/2014 ‑ 07H00 Rennes (Breizh-info.com) – Le préfet d’Ille et Vilaine Patrick Strozda semble dépassé par les violences qui viennent fréquemment marquer l’actualité rennaise, émanant de plusieurs centaines d’individus appartenant à l’extrême-gauche de Rennes. Ce jeudi encore, une manifestation devait se dérouler. Comme la semaine dernière, des dégradations et des violences étaient envisagées. Comme la semaine dernière, aucune déclaration légale n avait été

Nantes_La_manifestation_prévue demain

Nantes. La manifestation prévue demain pourrait être très « chaude »

31/10/2014 – 20H00 Nantes (breizh-info.com) – Prévue demain après midi à Nantes devant la préfecture, la manifestation (non déclarée) « contre les violences policières » s’annonce à haut risque. Dans un communiqué, le préfet appelle « au respect de la paix publique et à la plus grande vigilance ». Il avertit les organisateurs qu’«un dispositif de sécurité sera déployé afin de prévenir et de

rennes

Rémi Fraisse. Scènes de guérilla urbaine à Rennes et à Nantes

28/10/2014 – 10H00 Nantes (Breizh-info.com) – Rennes et Nantes ont connu lundi soir des scènes de guérillas urbaine, provoquées par des militants d’extrême-gauche mobilisés après le décès d’un opposant au barrage du Testet, Rémi Fraisse. Un décès dont les circonstances n’ont pas pour le moment été établies. Les manifestants accusent la gendarmerie d’avoir tiré une grenade sur l’étudiant toulousain, en marge d’une

temps_des_bombes

Le temps des bombes : parcours d’un extrémiste de gauche breton [BD].

Perros-Guirec, à la fin du XIXe siècle.Augustin, jeune homme de bonne famille, laisse son père pour mort à la suite d’une querelle. Il s’enfuit à Paris et trouve un emploi chez un imprimeur. Il se lie rapidement d’amitié avec plusieurs de ses camarades de travail. Il partage avec eux les idées socialistes et anarchistes alors en essor en Europe. Ils

fn_rennes_permanence

Rennes. La permanence du Rassemblement Bleu Marine vandalisée

04/03/2014 – 15H00 Rennes (Breizh-info.com) – Après les permanences de Brest et de Nantes, c’est cette fois celle de la liste Rennes Bleu Marine de Rennes qui a été sérieusement vandalisée dans la nuit de dimanche à lundi. Les agresseurs n’y sont pas allés de main morte : après avoir forcé les grilles du local, ils ont défoncé la vitrine à

brest_antifa_front_national

Brest : la permanence du Front National vandalisée par l’extrême gauche sous les yeux de la police

12/11/2013 – 09H00 Brest (Breizh-info.com) – Samedi, la permanence du Front National de Brest a été attaquée par une soixantaine de militants identifiés comme appartenant à l’extrême gauche. L’ouverture, début septembre, rue Anatole-France, dans le centre de la ville, de ce local n’avait pas manqué de provoquer une montée d’adrénaline parmi l’extrême gauche locale. Depuis deux mois, de nombreux tags ornaient

extrême_gauche_rennes

Extrême-gauche : nouvelle agression au Pyms à Rennes, dans la nuit de mercredi à jeudi

03/10/2013 – 18H00 – Rennes (Breizh-info.com) – Dans la nuit de mercredi à jeudi, deux personnes qui se trouvaient au Pyms, une boîte de nuit du centre-ville de Rennes, ont été pris à partie par un autre groupe d’individus se revendiquant « antifascistes ». À l’intérieur de l’établissement, un des « antifas » aurait identifié un jeune homme comme étant un « nationaliste »

nantes_incidents

Nantes. Procès de militants d’extrême-gauche, le 19 janvier.

05/01/2015 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) – Les pouvoirs publics continuent à débiter peu à peu les procès de deux inculpés suite aux troubles à l’ordre public survenus suite aux manifestations du 1er et du 22 novembre dernier pour commémorer la mort de Rémi Fraisse sur le site de la ZAD de Sivens dans le Tarn. A l’occasion des deux procès l’extrême-gauche appelle à

Rennes

Extrême-gauche : ça pourrait bien encore chauffer à Rennes début janvier

01/12/2014 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) – A l’occasion d’un procès en appel d’opposants de la ZAD de Notre-Dame des Landes, des groupes d’extrême-gauche se préparent à manifester violemment -une fois de plus –  dans Rennes du 3 au 7 janvier. Officiellement, il s’agira d’une « occupation artistique » de la ville le 3 et le 4 janvier, d’actions dans d’autres villes le jour

Nantes. Nouvelle manifestation à risque prévue samedi

20/11/2014 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) – Ce mardi 18, la façade de la permanence PS place du Cirque à Nantes a été intégralement repeinte en rouge sang. Les dégradations ont été revendiquées par un collectif proche du mouvement libertaire anar baptisé « pour un monde sans police » qui estime que « le PS et sa police tuent » et « ont du sang sur

Rennes. Dépassé face aux gauchistes le préfet tente de se refaire une autorité sur le dos des journalistes-paysans

17/11/2014 – Rennes (Breizh-info.com) – Totalement dépassé face aux manifestants d’extrême gauche qu’il a laissé saccager à plusieurs reprises son centre-ville et annulé sous leur pression un débat organisé par le FN  le préfet de Rennes a senti revenir à vitesse grand V son expérience acquise en Corse et tonne maintenant contre la presse paysanne. La cause de l’ire préfectorale

rennes

Rennes. Un préfet dépassé, des policiers excédés, des citoyens en otage

06/11/2014 ‑ 07H00 Rennes (Breizh-info.com) – Le préfet d’Ille et Vilaine Patrick Strozda semble dépassé par les violences qui viennent fréquemment marquer l’actualité rennaise, émanant de plusieurs centaines d’individus appartenant à l’extrême-gauche de Rennes. Ce jeudi encore, une manifestation devait se dérouler. Comme la semaine dernière, des dégradations et des violences étaient envisagées. Comme la semaine dernière, aucune déclaration légale n avait été

Nantes_La_manifestation_prévue demain

Nantes. La manifestation prévue demain pourrait être très « chaude »

31/10/2014 – 20H00 Nantes (breizh-info.com) – Prévue demain après midi à Nantes devant la préfecture, la manifestation (non déclarée) « contre les violences policières » s’annonce à haut risque. Dans un communiqué, le préfet appelle « au respect de la paix publique et à la plus grande vigilance ». Il avertit les organisateurs qu’«un dispositif de sécurité sera déployé afin de prévenir et de

rennes

Rémi Fraisse. Scènes de guérilla urbaine à Rennes et à Nantes

28/10/2014 – 10H00 Nantes (Breizh-info.com) – Rennes et Nantes ont connu lundi soir des scènes de guérillas urbaine, provoquées par des militants d’extrême-gauche mobilisés après le décès d’un opposant au barrage du Testet, Rémi Fraisse. Un décès dont les circonstances n’ont pas pour le moment été établies. Les manifestants accusent la gendarmerie d’avoir tiré une grenade sur l’étudiant toulousain, en marge d’une

temps_des_bombes

Le temps des bombes : parcours d’un extrémiste de gauche breton [BD].

Perros-Guirec, à la fin du XIXe siècle.Augustin, jeune homme de bonne famille, laisse son père pour mort à la suite d’une querelle. Il s’enfuit à Paris et trouve un emploi chez un imprimeur. Il se lie rapidement d’amitié avec plusieurs de ses camarades de travail. Il partage avec eux les idées socialistes et anarchistes alors en essor en Europe. Ils

fn_rennes_permanence

Rennes. La permanence du Rassemblement Bleu Marine vandalisée

04/03/2014 – 15H00 Rennes (Breizh-info.com) – Après les permanences de Brest et de Nantes, c’est cette fois celle de la liste Rennes Bleu Marine de Rennes qui a été sérieusement vandalisée dans la nuit de dimanche à lundi. Les agresseurs n’y sont pas allés de main morte : après avoir forcé les grilles du local, ils ont défoncé la vitrine à

brest_antifa_front_national

Brest : la permanence du Front National vandalisée par l’extrême gauche sous les yeux de la police

12/11/2013 – 09H00 Brest (Breizh-info.com) – Samedi, la permanence du Front National de Brest a été attaquée par une soixantaine de militants identifiés comme appartenant à l’extrême gauche. L’ouverture, début septembre, rue Anatole-France, dans le centre de la ville, de ce local n’avait pas manqué de provoquer une montée d’adrénaline parmi l’extrême gauche locale. Depuis deux mois, de nombreux tags ornaient

extrême_gauche_rennes

Extrême-gauche : nouvelle agression au Pyms à Rennes, dans la nuit de mercredi à jeudi

03/10/2013 – 18H00 – Rennes (Breizh-info.com) – Dans la nuit de mercredi à jeudi, deux personnes qui se trouvaient au Pyms, une boîte de nuit du centre-ville de Rennes, ont été pris à partie par un autre groupe d’individus se revendiquant « antifascistes ». À l’intérieur de l’établissement, un des « antifas » aurait identifié un jeune homme comme étant un « nationaliste »

À LA UNE

A la découverte des Saints Bretons. Le 19 août, c'est la Saint Gwennin
Reportage. Un cœur qui bat à nouveau
Guerre de l’information et formatage de l’opinion à l’occasion de la guerre en Ukraine
Royaume-Uni. Royal Air Force : les hommes blancs privés de postes au profit des femmes et des minorités ethniques ?

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !