Notre-Dame-des-Landes : le marais de l’Erdre sera désigné zone Natura 2000

A LA UNE

25/12/2013 – 08H00 Nantes (Breizh-info.com) – Puisque l’Etat veut absolument construire son aéroport à Notre-Dame-des-Landes – bien que son utilité économique reste à prouver – il se doit de faire passer la pilule comme il peut. Ainsi, le 24 décembre, le ministère de l’Environnement et du Développement durable a dégainé une consultation publique express – elle s’arrête au 15 janvier 2014 – afin de faire désigner par arrêté le marais de l’Erdre comme zone Natura 2000.
Le marais de l’Erdre s’étend sur les communes de Carquefou, Casson, Chapelle-sur-Erdre, Nort-sur-Erdre, Petit-Mars, Saint-Mars-du-Désert, Sucé-sur-Erdre, au nord de l’agglomération nantaise. Il se trouve à 12 km à l’est de l’aire prévue pour le projet aéroportuaire. Dans le cadre de celui-ci, il est notamment prévu de créer des zones de compensation y compris assez loin du projet (Malville, est de la commune d’Héric…), et d’attribuer des subventions diverses aux communes de la CCEG (communauté de communes Erdre et Gesvres), l’intercommunalité des principales communes riveraines. Ce projet d’arrêté s’inscrit dans ces efforts de l’Etat afin d’essayer de marginaliser l’opposition à l’aéroport.

L.B.Greffe

Photo : Pymouss/Wikimedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

5 Commentaires

  1. Pas vraiment contigu?
    Pas vraiment une compensation: çà existe déjà ???
    Pourquoi pas dans le Larzac, ils ont besoin de mares là bas!

  2. C’est une façon de présenter les chose un peu « particulière » puisque la décision par la commission européenne de ce classement en zone Natura 2000 date du 7 décembre 2004. Source : Journal officiel n° L 387 du 29/12/2004 p. 0001 – 0096

  3. Les compensations proposées par l’état/vinci sont complètement artisanales et sans connaissance de ce qu’elles apportent réellement. On ne peut pas décréter de déplacer la vie par un coup de baguette magique. Les rapports scientifiques pourtant commandés par l’état l’ont déjà dit. Le problème est que ce projet d’aéroport est une suite d’incohérences aussi bien économiques qu’écologiques.

  4. l’Etat finit le travail commencé en 2004

    Le périmètre choisi fait l’objet d’un SIC (site [préservé] d’importance communautaire et d’une ZPS. Le SIC est approuvé par le comité de pilotage (copil), la ZPS était à ce jour encore en cours d’élaboration.
    Le SIC et la ZPS étaient intégrés tous deux dans le DOCOB (document d’objectif) du site.
    Par conséquent, le site du marais de l’Erdre était avant ce projet d’arrêté un site Natura2000 en puissance, après l’arrêté, il le sera tout à fait (approbation de la ZPS).

    Texte de l’arrêté.
    Article 1er

    Est désigné sous l’appellation « site Natura 2000 marais de l’Erdre » (zone spéciale de conservation FR 5200624) l’espace délimité sur la carte d’assemblage au 1/50 000 et les deux cartes au 1/25 000 ci-jointes, s’étendant dans le département de la Loire-Atlantique sur une partie du territoire des communes suivantes : Carquefou, Casson, Chapelle-sur-Erdre, Nort-sur-Erdre, Petit-Mars, Saint-Mars-du-Désert, Sucé-sur-Erdre.
    Article 2

    La liste des types d’habitats naturels et des espèces de faune et flore sauvages justifiant la désignation du « site Natura 2000 marais de l’Erdre » figure en annexe au présent arrêté.

    Article 3

    Les cartes visées à l’article 1er ainsi que la liste des types d’habitats naturels et des espèces de faune et de flore sauvages visée à l’article 2 peuvent être consultées à la préfecture de la Loire-Atlantique, dans les mairies des communes situées dans le périmètre du site, à la direction régionale de l’environnement et de l’aménagement et du logement des Pays-de-la-Loire, ainsi qu’à la direction de l’eau et de la biodiversité du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés