Le Limousin fissure la réforme territoriale

A LA UNE

21/06/2014 – 07H00 Saint-Nazaire (Breizh-info.com) – La belle détermination du pouvoir à mettre en oeuvre de force une réforme griffonnée sur un coin de table a tenu exactement une semaine. En effet, grâce au lobbying acharné d’un proche conseiller de Hollande, Bernard Combes – qui lui a d’ailleurs succédé à la mairie de Tulle – les élus limougeauds ont obtenu  que leur région soit reversée dans l’Aquitaine. Un projet qui a le soutien des élus aquitains. Les populations, comme d’habitude, n’ont pas été consultées et personne ne pensera à le faire.

Or une part notable des habitants du Limousin aimeraient mieux une fusion avec l’Auvergne toute proche. En revanche, le super-Poitou, étiré de Guéret jusqu’à Nogent le Rotrou sur 600 km et 80.000 km², n’avait pas franchement la cote. Voilà qui semble réglé. Pendant le débat parlementaire, un amendement sera discrètement déposé et voté, avec l’assentiment de l’Elysée.

Cela dit, le cas du Limousin risque de créer des précédents. Ne serait-ce que du côté des Charentes, qui en ont assez du Poitou et veulent retourner vers leur patrie historique, en Aquitaine. Ce que Paris leur a pour l’instant toujours refusé, bien que ce projet bénéficie d’un consensus tant politique que populaire. Ou de la Loire-Atlantique vis-à-vis de la Bretagne, et de la Vendée vis-à-vis du Poitou.

Le bazar risque d’être d’autant plus grand que face à la bronca générale, le pouvoir a multiplié les signes de faiblesse et annoncé que rien n’est figé. Sauf peut-être le nombre de régions. Mais entre l’Alsace et le Languedoc qui ne veulent pas entendre parler de fusion où que ce soit, la Picardie qui préfère encore le Nord à la Champagne et le Centre qui milite ouvertement pour un grand Val de Loire, il va bien falloir trancher. L’une des solutions auxquelles on pense en haut lieu est de démanteler les Pays de Loire pour réussir à préserver les grands équilibres de la méga-réforme. Qui ressemble de plus en plus à cette montagne qui accoucha d’une souris.

Photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’impose avec la manière à Colomiers (23-29)

Le RC Vannes est de retour pour leur jouer un mauvais tour ! Vendredi 26 novembre, le XV Breton...

Liverieg : Tapet o laerañ el Lidl, ar Romez a ziskenn he c’hulotenn

D'ar 26 a viz du ez eus bet kondaonet ur Roumanez gant lez-varn Roazhon evit "emziskuzh seksel" ha "laeradenn"....

4 Commentaires

  1. Limousin et Occitan. La plupart des Limousin ne sont pas pour un rapprochement avec l’Auvergne, qui est certes proche de notre régions sur le plan paysage, nature … et économie, c’est cela le souci. On a rien contre le Poitou-Charente, c’est une région proche géographiquement et humainement parlant, mais le Centre pour nous c’est les pleines céréalières dévastées de la Beauce, ceux sont déjà des « Parisiens »… Rien en commune !!! Oui à l’Aquitaine, et contrairement à ce que vous, nos amis bretons pensaient, la majorité des Limousins en seront heureux et pour les autres ils s’adapteront, comme l’ont toujours fait les Limousins. Si cela permet d’éviter l’éclatement de notre région bimillénaire, alors un grand OUI à l’Aquitaine.

  2. Votre article « Ce que Paris leur a pour l’instant toujours refusé, bien que ce projet bénéficie d’un consensus tant politique que populaire. Ou de la Loire-Atlantique vis-à-vis de la Bretagne, et de la Vendée vis-à-vis du Poitou. »

    Arrêtez, vraiment. La Vendée n’a JAMAIS fait le vœux de rejoindre le Poitou. Pour la LA et la Bretagne, je ne dis pas, mais pour la Vendée, certainement pas. Cf: discours de M. Retailleau lors de la session extraordinaire du conseil régional qui à tant fait coulé d’encre.

  3. Étant limousin, je ne sais pas comment vous avez eu cette information que les limousins voulaient un rattachement avec l’Auvergne !!!!! Nous n’avons rien a faire avec l’Auvergne.
    Oui à l’aquitaine.

  4. « Or une part notable des habitants du Limousin aimeraient mieux une fusion avec l’Auvergne toute proche.  »

    Je suis limousine et les derniers sondages des journaux locaux sont sans appel :
    80% des Limousins veulent un rattachement à l’Aquitaine.
    Mais c’est vrai que 20% cela représente une part notable….

    En tout cas, le journalisme de comptoir n’a pas de frontière.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés