Régionales. Un député UMP dénonce les déplacements bretons à répétition de Jean-Yves le Drian

A LA UNE

05/06/2015 – 08H00 Lorient (Breizh-info.com) – Le journal La nouvelle gazette se fait l’écho, sur son site Internet, d’un coup de gueule poussé par François Cornut-Gentille, député UMP de la 2ème circonscription de Haute-Marne, à propos des déplacements répétés en Bretagne du Ministre de la Défense Jean-Yves le Drian, déplacements qui seraient, selon le député, à mettre en relation avec la campagne pour les régionales de décembre.
Dans un billet d’humeur (14 mai ) intitulé  « Ils ont des casques ronds, Vive la Bretagne ! Ils ont des casques ronds, Vive les Bretons ! » M. Cornut-Gentille avait d’abord souligné que  « depuis le 1er septembre 2014, Jean-Yves Le Drian a effectué 27 déplacements hors Ile-de-France dont 9, soit un tiers, pour la seule Bretagne ! La Champagne-Ardenne, terre militaire s’il en est, n’a vu le ministre qu’une fois, lors du congrès national du Souvenir Français à Reims.  D’autres attendent toujours : Franche-Comté, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Limousin, Picardie, Haute-Normandie et l’Outre-mer…».

Puis le député remet cela dans un communiqué, fin mai, après un nouveau déplacement du Ministre en Bretagne : « les rumeurs de sa prochaine candidature pour les élections régionales amplifiant, il était naturel de s’interroger sur une éventuelle confusion des genres, au nom de la fameuse république exemplaire proclamée par l’actuel Président de la république.» avant de poursuivre : « Malgré cet antécédent, le ministre persiste. Et cette persistance devient provocation. Ce vendredi, il est attendu sur la base aéronavale de Lann-Bihoué (Morbihan) pour présenter le volet Marine de l’actualisation de la loi de programmation militaire. Il aurait pu choisir Toulon ou la base aéronavale de Hyères. Non ! Non ! Non ! Le Morbihan ! Sachant que la semaine dernière, il présidait une commémoration dans le même département.» et d’en appeler au renvoi de l’affaire devant la commission de contrôle des comptes de campagne.

François Cornut-Gentille suggère ensuite – non sans tomber dans le cliché visant la Bretagne – au ministre de venir présenter différents volets de la loi de programmation militaire, de l’alimentation à la crêperie Ker de Quimper à l’habillement à la grande braderie de Morlaix en passant par le volet sport lors du Derby Rennes-Guingamp avant d’adresser un conseil au Ministre : « ne pas confondre casquette électorale, casque militaire et bonnet rouge. L’ensemble donne une grosse tête. »

Il y a quelques mois déjà, Jean-Yves le Drian avait accueilli en son Ministère des maires de Bretagne en vue du passage du Tour de France au mois de juillet, un évènement très loin des attributs des forces armées…

Crédit photo  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

La Fracture, Pig, Lui, Barbaque, Le Pardon, Oray : la sélection cinéma hebdomadaire

La Fracture, Pig, Lui, Barbaque, Le Pardon, Oray : voici la sélection cinéma hebdomadaire. La fracture Raf et Julie, un couple...

Dettes, déficits, dépassements budgétaires, cela a-t-il encore un sens ? [ L’Agora]

Durant des années, on nous a joué le coup de la « ménagère avisée » qui faisait très attention à ne...

3 Commentaires

  1. Bah ! ces français, jamais contents ! pour une fois qu’on a un ministre qui s’occupe de nous. Ils préfereraient que ledit ministre coure des lieux aussi glamour que sont Suippes, Mourmelon, Douai ou encore Bitche, et ne vienne en Bretagne qu’une fois tous les cinq ans… puisque c’est bien connu qu’on se fout des Bretons, et qu’on s’étonne quand ils descendent les 3/4 des portiques écotaxe et le 1/4 des radars de leur région quand ils en ont marre.

    Raté ! et merci M. le Drian !

    • S’occuper des bretons en serrant quelques mains ? Ils sont où les contrats, le trébuchant ?

      Il s’occupe surtout de sa campagne électorale payée sur les deniers de son ministère.

      • Ne mésestimons pas son rôle clé dans tout un tas d’arbitrages concernant la Bretagne, qu’ils soient budgétaires, prospectifs ou industriels… et ça concerne aussi le 44, habituellement oublié des politiques bretonnes… mais le Drian ne tombe pas dans ce panneau.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés