Régionales 2015. Jean-Yves Le Drian sort renforcé des débats avant le second tour

A LA UNE

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

11/12/2015 – 07H45 Rennes (Breizh-info.com) – Trois débats radiodiffusés et télévisés ont été organisés avant le second tour de l’élection régionale. Marc Le Fur (LR), Gilles Pennelle (FN) et Jean-Yves le Drian (PS) ont ainsi débattu sur France 3 Bretagne, sur Radio France Breizh Izel et sur TV Rennes.
A l’issue de ces trois débats, Jean-Yves Le Drian sort renforcé, lui qui est déjà quasiment assuré de remporter l’élection.

Dans une ambiance chaque fois particulièrement courtoise et respectueuse entre les candidats – contrairement aux multiples dérapages vus dans d’autres régions – le Ministre de la Défense a surclassé un Marc Le Fur qui paraissait mal à l’aise, trop timoré pour faire le poids. Les accusations  d’avoir négligé sa campagne électorale par rapport à ses responsabilités de Ministre ont été  balayées assez proprement.

Gilles Pennelle, l’outsider, arrivé en troisième position à l’issue du premier tour, s’est  affirmé comme un des futurs opposants  au Parti Socialiste en Bretagne.  M. Le Drian, calme, ne coupait pas la parole à ses adversaires. Il est apparu parfaitement sûr de lui dans la gestion de ses dossiers. Il a réussi à démontrer que le patron de la Bretagne, c’était bien lui.

De façon surprenante, loin des affrontements violents verbalement entre la droite et le FN en PACA ou dans le Nord, le ministre  semblait même rejoindre tantôt Marc Le Fur, tantôt Gilles Pennelle sur certaines de leurs propositions. Ce fût le cas dans le domaine de la formation professionnelle  ou de l’aide aux petites et moyennes entreprises et à l’artisanat, mais  pas dans celui de  l’immigration. Jean-Yves le Drian plaide l’humanité et la fermeté. Gilles Pennelle s’oppose totalement à l’accueil de migrants Marc Le Fur se situe entre les deux.

C’est bien  ce qui devrait coûter cher à M. Le Fur : son incapacité à apparaitre comme un réel opposant à Jean-Yves le Drian, dans les choix de société. Il perd ainsi un électorat qui se tourne vers le Front National et la droite dure.

Lundi matin, il se pourrait bien que la donne change en Bretagne. Une opposition FN s’imposerait face à un centre-droit, qui s’est finalement peu opposé aux amis de M. Le Drian  ces dernières années et à un Parti Socialiste (et alliés) mené par Jean-Yves Le Drian apparaissant comme une force tranquille et sûre d’elle-même. Les débats à la région pourraient être nettement plus animés que ces dernières années, tout en restant courtois si l’on s’en tient aux échanges de ces derniers jours entre les têtes de liste.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

L’envers des affaires : Karl Zéro balance tout sur Alègre, Fourniret et les réseaux pédocriminels…

Le journaliste Karl Zéro lance un magazine trimestriel d'enquêtes au long cours qui nous plonge dans l’Envers des affaires....

Super Thursday. On vote ce jeudi en Angleterre, en Ecosse et au Pays de Galles lors d’élections cruciales

Le Royaume-Uni vote ce jeudi 6 mai. Tout le Royaume-Uni ? Non, car l'Irlande du Nord ne participe pas...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Loi sur les langues régionales : retour sur une journée historique

La défense de cette loi a l'assemblée en deuxième lecture avait visiblement été préparée minutieusement par Paul Molac. Fort de ses expériences passées, celui-ci...

VIA- la voie du peuple, veut une union à droite aux régionales en Bretagne

Va-t-on assister à une union à droite aux régionales en Bretagne, ou bien chaque parti va-t-il faire cavalier seul ? VIA- la voie du...

Avoir laissé les frontières ouvertes : l’erreur gravissime qui vaut à la France une épidémie de covid-19 sévère

On se souvient de la palinodie gouvernementale des masques chirurgicaux, d’abord inefficaces puis obligatoires. Mais il y a bien plus grave. Au mois de...

Jean-Yves Le Drian : sa signature de ministre aurait rapporté 425 millions de dollars à Bernard Arnault

Le 12 septembre dernier, Bernard Arnault, troisième fortune mondiale, reçoit une missive officielle du Quay d’Orsay, signé du ministre des Affaires étrangères en personne :...