Une pétition a été lancée par les initiateurs du .bzh pour demander aux géants du net d’inclure le drapeau de la Bretagne dans la liste des emojis. Vous savez, les emojis, ce sont ces émoticônes en couleur représentants des sourires, des objets, des drapeaux, tout ce que vous voulez.

La pétition, nommée #emojibzh, qui vise à demander aux grands acteurs de la high-tech (Google, Facebook, Microsoft, IBM, Apple, Samsung, Twitter) de proposer le drapeau noir et blanc de la région, le Gwenn ha du.

Pour justifier leur démarche, les signataires font remarquer que le code du drapeau breton existe déjà — il n’y a plus qu’à le prendre en compte. En outre, plusieurs drapeaux régionaux représentant des territoires infranationaux existent déjà : c’est le cas des nations qui forment le Royaume-Uni (Angleterre, Écosse, Pays de Galles), d’un État fédéré américain (Texas) ou même du comté de Maryland, au Liberia.

Voici ce qu’expliquent les initiateurs :

En juillet 2017, nous avions lancé avec succès la campagne pour un emoji drapeau breton.Grâce à votre mobilisation, l’emoji drapeau breton est arrivé deuxième lors du concours mondial de l’emoji le plus attendu. Malgré cette campagne réussie, le Consortium Unicode, organisation américaine en charge de la standardisation des emojis, a rejeté la candidature bretonne par manque de soutien des plateformes (Google, Apple, Facebook, Microsoft, Samsung, IBM et Twitter) qui proposent les emojis dans leurs téléphones et leurs logiciels.
L’obstacle n’est plus technique car le Consortium Unicode a attribué un code à notre drapeau. Les plateformes peuvent donc d’ores et déjà le proposer. Mais elles n’ont pas (encore) vu d’intérêt à créer le drapeau breton après avoir pourtant accepté un an plus tôt les drapeaux de nos cousins gallois et écossais !

Pour obtenir un emoji drapeau breton, il nous faut donc démontrer aux GAFA l’intérêt des Bretons et des amoureux de la Bretagne pour sa création.
Pour y parvenir, nous lançons une campagne pour récolter le maximum de soutiens dans l’optique d’une nouvelle candidature en septembre 2018.

Vous pouvez ainsi soutenir le projet en signant la pétition sur le site dédié emoji.bzh et en utilisant le hashtag #emojibzh sur vos réseaux sociaux.

La Bretagne dispose déjà sur le net d’éléments distinctifs, comme le .bzh, validé en 2013 pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN) . Mais également un réglage facebook permettant de basculer en breton. Une nouvelle initiative donc, qui montre que la Bretagne est parfaitement en pointe du côté des nouvelles technologies.

Crédit photo : wikipedia (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine