Nantes. Arrestations en lien avec le trafic de drogue, des armes saisies

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

À six jours d’intervalle, la police nantaise, accompagnée d’agents des impôts, a mené deux opérations contre une « organisation en lien avec la vente de drogue », selon une source proche de l’enquête, dans le quartier dit « sensible » de Bellevue.

Une première vague d’arrestations et de saisies a eu lieu, selon nos informations, le 20 novembre au matin. Parmi les armes saisies, une 22 long rifle avec lunette et silencieux, une kalachnikov en calibre 22 également, plusieurs armes de poing et un fusil à pompe.

Ensuite, le 25 novembre au matin, une dizaine de personnes ont été interpellées en lien avec la fusillade du Moonlight le 23 avril dernier à Nantes rue Maréchal Joffre – un serveur d’origine marocaine avait été abattu, victime innocente et collatérale d’un règlement de comptes présumé entre trafiquants de Bellevue et de Malakoff.

Selon nos informations, les interpellés seraient principalement d’origine extra-européenne et déjà défavorablement, voire très défavorablement connus des forces de l’ordre, notamment pour des infractions liées aux stupéfiants. L’enquête aurait aussi un volet fiscal, puisque des biens et des véhicules pourraient être saisis.

Cependant, peu de détails filtrent, car le sujet est qualifié de « très sensible » en interne. Depuis le début de l’année, il y a eu au moins 61 épisodes de fusillades, trois morts – après la fusillade d’avril, Esteban est mort en août à Saint-Herblain et Ruben, d’origine congolaise, en octobre aux Dervallières – et plus de 20 blessés. « Nantes est aujourd’hui la ville la plus criminogène de province après Marseille », relève un gradé de la police, « et la raison est la même. La drogue, aggravée d’une bonne dose de laxisme judiciaire et d’une volonté politique de surtout ne rien voir. Y a trop d’argent en jeu ».


Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2019, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET : « Notre armée est infiltrée »

Voici un document, extrait du site place d'armes, rédigé par le Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET, témoignage de...

Auray (56). Retour sur la manifestation contre la tyrannie sanitaire [Vidéo]

Une centaine de personnes se sont rassemblées  samedi 8 mai 2021 sur la place de la République, à Auray (Morbihan)....

Articles liés

Ensauvagement. 3 morts et 4 blessés lors de fusillades pendant le Réveillon

Si le « discours de fermeté » du gouvernement semble avoir convaincu les médias qui répètent à satiété que la nuit a été « calme » sous couvre-feu...

Nantes. Une troisième fusillade en cinq jours, la 21e depuis le début de l’année

Rebelote : après le 21 – à Malakoff – et le 23 – au Breil – une nouvelle fusillade, la troisième en cinq jours, a...

Rennes : les fusillades n’ont pas l’air d’émouvoir Nathalie Appéré

On connaissait les coups de feu à Rennes. Il faudra désormais compter avec les fusillades. Si bien que les policiers municipaux ont la trouille. À...

Nantes. L’insécurité ? Aux municipales, extrême gauche et écolos en mode bisounours…

Alors qu’à Nantes la question de l’insécurité est au cœur de la campagne municipale - même Mme Rolland (PS), maire sortante, envisage d’augmenter les...