« Charia » républicaine. Le préfet du Morbihan interdit la vente d’alcool à emporter [MAJ ; l’arrêté levé dix jours après]

A LA UNE

MAJ 29 avril 2020 : l’arrêté n’aura tenu que dix jours, histoire de s’en sortir tout de même sans perdre la face. Voici ce qu’explique désormais le Préfet au Télégramme

« Cet arrêté n’avait pas vocation à durer mais à frapper un grand coup, pour marquer les esprits. J’ai obtenu ce que je voulais : une prise de conscience. Ces dernières semaines, avec le confinement, les services de police et de gendarmerie ont constaté une hausse significative et très inquiétante des violences intrafamiliales dans le département. Certains faits sont d’une extrême gravité. Et dans 100 % des cas, c’est sous l’emprise de l’alcool que ces drames se produisent.»

Pendant ce temps, le trafic de drogue se poursuit dans certaines cités de Vannes.

Voici une décision qui fait réagir sur les réseaux sociaux. Le préfet du Morbihan, Patrice Faure, a décidé d’instaurer une forme de charia républicaine, en interdisant la vente d’alcool à emporter dans le département.

Le prétexte ? L’explosion des violences intrafamiliales dans le département (+30%) ces derniers jours dans lesquelles l’alcool serait en cause. Le confinement lui, n’est pas remis en question par le Préfet alors même qu’il est évident que son maintien jour après jour est particulièrement vecteur de tensions au sein des foyers.

Par ailleurs, comment justifier de l’interdiction de certains alcools, et pas de la bière et du vin qui, consommés en grande quantité, peuvent également faire littéralement péter les plombs à ceux qui en consomment ? Cela ressemble un peu à la prétention de « préserver la santé » des citoyens tout en maintenant les bureaux de tabac ouverts, par exemple.

Nous vous laissons découvrir les propos du préfet du Morbihan, qui instaure, de facto, une sorte de charia républicaine dans le département, en plus de toutes les brimades que subissent actuellement la population, par la faute d’un Gouvernement incapable de gérer cette crise, en amont.

Pas sûr que le reste du discours, mielleux, félicitant chaque corporation, chaque catégorie sociale, suffise à contenir la colère croissante d’une partie de la population qui ne comprend pas cette accumulation de mesures totalement arbitraires (et qui, de facto, peut également aller faire ses courses dans les départements limitrophes que sont les Côtes d’Armor, l’Ille et Vilaine et le Finistère )

Crédit photo : DR (Photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

#UnionOfEquality et Wokisme. La Commission Européenne édite un document appelant à ne plus utiliser les noms chrétiens, Noël ou le masculin

C'est un document qui doit être diffusé au maximum afin de montrer quelles sont les intentions des personnes qui,...

Jean-Paul Gourévitch : « Les gouvernements ne veulent pas aborder le sujet du Grand remplacement. Ils sont contre la démarche scientifique visant à démontrer...

Jean-Paul Gourévitch : « Les gouvernements ne veulent pas aborder le sujet du Grand remplacement. Ils sont contre la...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés