Vous voyagez en Inde ? Attention au Delhi Belly !

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Avec une population de plus d’un milliard d’habitants, l’Inde compte à elle seule un sixième de la population mondiale. C’est un vaste pays avec des milliers de langues, de cultures différentes…. et, bien sûr, de la nourriture ! L’une des principales raisons qui poussent les touristes à se rendre en Inde est de profiter de l’incroyable cuisine. Mais si la nourriture est délicieuse, elle comporte aussi des risques. Le plus célèbre est le redoutable « Delhi Belly ».

Qu’est-ce que le Delhi Belly ?

Les visiteurs fréquents en Inde connaissent probablement le terme, mais ceux qui ne l’ont pas vécu ne le connaissent surement pas. Delhi Belly fait référence aux symptômes qui apparaissent lorsque vous êtes victime d’une intoxication alimentaire en Inde, ou que vous réagissez négativement à la microbiologie locale. Et ne vous y trompez pas : cela peut arriver beaucoup plus vite que vous ne le pensez. La façon la plus évidente d’être victime du Delhi Belly est de manger des aliments mal préparés. Toutefois, même un repas bien préparé peut provoquer une réaction indésirable, car les touristes occidentaux, en particulier, ne sont pas habitués aux quantités souvent extrêmes d’épices présentes dans la nourriture indienne. Vous pouvez même vous intoxiquer quel que soit le mode de préparation des aliments ; serrer la main d’une personne ayant une mauvaise hygiène peut vous faire ingérer accidentellement des microbes nocifs lors de votre prochain repas.

Que dois-je faire si je reçois le Delhi Belly ?

Les premiers moments peuvent être inquiétants quand on le découvre pour la première fois. La base du Delhi Belly, et de la plupart des types d’intoxication alimentaire en général, est que votre corps va essayer d’évacuer tout ce qui est entré. Et il le fera avec un sens extrême de l’urgence. Cela signifie des crampes abdominales, de longs épisodes de diarrhée et de vomissements, et probablement de la fièvre comme cerise sur le gâteau.

La première chose à faire est de contacter un médecin et de lui demander des antibiotiques. L’antibiotique le plus courant pour la diarrhée est la ciprofloxacine. Vous pouvez également vous faire prescrire de l’azithromycine, du cotrimoxazole ou du métronidazole, selon la cause exacte de la maladie. Veillez à boire beaucoup d’eau. Les énormes quantités de fluides qui quittent votre corps peuvent rapidement entraîner une déshydratation.

Comment puis-je l’éviter ?

Il y a plusieurs façons d’éviter d’avoir le redoutable « ventre ». Certains prétendent que c’est inévitable lorsque vous vous rendez en Inde, mais il est bien sûr parfaitement possible de faire un voyage sain.

1 : Éviter l’eau du robinet

L’eau du robinet en Inde est très peu hygiénique. Même un seul verre peut suffire à vous faire courir vers les toilettes les plus proches. Veillez à toujours boire dans des bouteilles scellées. Assurez-vous qu’ils sont bien scellés. Les criminels aiment utiliser des bouteilles vides, les remplir d’eau du robinet et les refermer pour donner l’impression qu’ils vous vendent de l’eau en bouteille. Une bouteille d’eau portant le sceau d’origine émet un son très particulier lorsque vous l’ouvrez. Évitez également les repas préparés avec de l’eau du robinet, comme les salades. Vous feriez bien d’éviter les fruits au marché également, car ils sont souvent arrosés d’eau du robinet pour leur donner plus d’éclat.

2 : Gardez vos mains propres

L’un des modes de propagation les plus fréquents des infections bactériennes est le contact direct ou indirect. Vous savez probablement déjà que se laver les mains est généralement intelligent, surtout à l’étranger, mais avez-vous déjà pensé que fermer le robinet quand vous avez fini peut vous infecter à nouveau ? Ayez toujours avec vous un désinfectant que vous pourrez utiliser après chaque visite aux toilettes. Ainsi, vous pouvez être certain que vous ne transportez aucune bactérie avec vous.

3 : Utilisez votre jugement.

La joie d’une première visite en Inde peut faire oublier aux voyageurs de faire preuve de bon sens. Si, après la première bouchée d’un repas, quelque chose a un goût bizarre, faites confiance à votre instinct et ne continuez pas à manger. Cela peut sembler grossier, mais c’est mieux qu’une intoxication alimentaire. Évitez les aliments « frais » comme le poisson, car vous ne pouvez pas être sûr qu’ils ont été conservés correctement. Méfiez-vous des établissements qui sont populaires auprès des locaux ; cela signifie probablement que ces endroits utilisent des épices très fortes, et tous les touristes ne sont pas préparés à cela.

Voyager en Inde, le visa Inde

Malgré tout cela, l’Inde reste, pour de bonnes raisons, l’une des destinations de vacances les plus populaires au monde. Le pays offre une grande variété de cultures, de paysages naturels et de beaux bâtiments. Alors que la crise actuelle du coronavirus a mis la plupart des projets de voyage en attente, une fois les frontières réouvertes, l’Inde sera certainement l’une des premières destinations touristiques. Important : n’oubliez pas de faire une demande de visa Inde. Ce type de visa peut être demandé en ligne. Remplissez le formulaire de demande de visa, payez les frais et attendez l’envoi par courrier. Dès que le visa est imprimé, vous pouvez voyager.

Cet article n’a pas été rédigé par la rédaction de Breizh-info

Crédit photo : Pixabay (cc)

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Occupation d’Arbonne : les agriculteurs basques s’invitent chez la propriétaire parisienne

Les terrains d'Arbonne au Pays Basque Nord cristallisent la contestation autour de la hausse du foncier et de l'immobilier...

Ober anaoudegezh gant Bro ar Gwin e Liger-Atlantel

E-pad ar vakañsoù e-lec'h mont da vro-Euskadi evel boaz e c'hell ar vretoned kar o bro ober anaoudegezh gant...

Articles liés

Covid-19. L’ivermectine, un traitement efficace selon l’institut Pasteur ?

Une nouvelle étude de l'institut Pasteur indique que l'ivermectine, médicament antiparasitaire, pourrait permettre une réduction des symptômes du Covid-19. En Inde, une responsable de...

L’Inde continuera à acheter des armes russes malgré les menaces de sanctions américaines

Sergey Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, est arrivé en Inde ce lundi pour discuter de plusieurs questions géopolitiques, notamment d'accords importants, tels...

La nouvelle puissance indienne

Jamais l’Inde n’avait été aussi puissante sur la scène internationale. Jamais non plus "la plus grande démocratie du monde", selon un cliché toujours en...

L’Inde veut interdire les cryptomonnaies

Alors que dans la plupart des régions du monde, les monnaies numériques et cryptomonnaies prennent une importance économique croissante et que les grandes puissances...